Sympa

8 Choses que tout père doit apprendre à son fils

Même si la mère a un rôle primordial dans la vie et l'éducation d'un enfant, il y a des choses qui sont clairement du ressort du père. Surtout si l'on parle de l'éducation d'un garçon.

Réfléchis-y : l'enfant commence par être sous la supervision d'une assistante d'éducation à la maternelle, puis d'un professeur des écoles, dont la majorité sont des femmes. Le petit est constamment en compagnie de femmes, si bien qu'il manque souvent d'un modèle masculin dans son processus d'éducation.

C'est pourquoi Sympa-sympa.com a décidé de te montrer les 8 choses qu'un père peut apprendre à son fils.

1. Expliquer pourquoi il est important de savoir gagner et de savoir perdre

Qui est le meilleur compagnon du petit garçon dans les jeux et le sport, mis à part ses copains ? Son père bien-sûr. Ces activités permettent de développer des qualités viriles. À travers les jeux, le garçon va découvrir le goût de la victoire, et les efforts qu'il faut fournir pour y arriver.

Et pour son père, ces jeux seront l'occasion de lui expliquer que la défaite est parfois inévitable, et que lorsque l'on tombe, il faut savoir se relever et continuer à avancer. Car la défaite ne doit pas alimenter de rancœurs.

2. Inculquer l’attitude correcte à avoir envers les femmes

Pour expliquer à un garçon comment il doit se comporter avec les femmes, la mère est peut-être bien placée, mais le père est aussi capable de montrer l'exemple. Il est important que l'enfant apprenne toutes ces choses concernant les femmes. Non pas de la part de ses amis, ou d'Internet, mais de son père. Un père doit emmener son fils acheter des fleurs pour sa mère, aller avec lui dans une boutique et parler aimablement avec la vendeuse, afin que l'enfant n'aie pas honte ou peur de s'adresser à des femmes inconnues.

3. Parler d’amour entre hommes

Ce point est un corollaire du précédent. Il vaut mieux que le garçon découvre ces sentiments puissants lors d'une conversation masculine entre hommes, et au moment opportun. Le père pourra aider l'adolescent en lui parlant de son premier amour, de ses premiers rendez-vous et de ses conquêtes au bar. Et en lui apprenant qu'il est bon de ne pas se presser, mais d'attendre la fille qui fera naître une étincelle en lui. Et pour la confiance mutuelle, ces conversations seront très utiles.

4. Lui apprendre à se défendre

Seul le père peut apprendre à son fils à être fort et solide, à se défendre et à défendre ses principes quand il sent qu'il a raison. Lui apprendre dans quelles situations il vaut mieux crier pour que celui qui l'attaque ne s'approche pas et garde ses distances, et dans quelles situations il est plus prudent d'ignorer la provocation, et de s'éloigner en silence.

Il est aussi du ressort du père d'expliquer à son fils - en lui montrant l'exemple - que la bonté n'est pas synonyme de faiblesse.

5. L’aider à développer sa propre vision du monde

Pour cela, pas la peine d'en faire beaucoup, il suffit de passer du temps et de parler avec son fils. De cette façon, le garçon comprendra qu'il a d'un côté sa maman avec ses exigences et ses attentes propres, mais aussi une autre personne avec une vision différente.

Bien-sûr, les parents doivent se mettre d'accord sur les décisions qui concernent l'éducation des enfants, mais cela ne doit pas les empêcher d'avoir une vision du monde différente. Et c'est tout à fait normal. Avec l'aide de son père, le garçon va comprendre qu'il existe de multiples façons d'apréhender un même phénomène, et il apprendra à analyser et à confronter sa propre perception des choses.

6. Enrichir son expérience avec de nouvelles sensations

Tout commence très tôt. Même un bébé de six mois peut sentir la différence entre les manifestations de l'amour masculin et féminin. À la différence des mères, qui privilégient le contact et les câlins, les pères préfèrent les jeux actifs et "virils" comme les sauts et les galipettes. Les mères ont tendance à tenir en horreur ce genre de jeux, mais ils apportent à l'enfant une grande quantité de sensations visuelles, auditives et tactiles, ainsi que de nouvelles expériences sur sa perception de l'espace.

7. Lui apprendre des trucs d’hommes

Il existe des choses que les femmes n'ont généralement pas l'habitude de faire et qu'elles délèguent aux hommes, comme par exemple le barbecue, le bricolage, la mécanique, etc. Même si ton fils est un pur citadin, il ne fait aucun doute qu'il lui sera utile à l'avenir de savoir allumer un feu, que ce soit pour une cheminée ou un barbecue. Maîtriser ces compétences rendra toujours service à ton fils, en toutes circonstances.

8. L’aider à réaliser les tâches ménagères

Même si aujourd'hui la réponse à n'importe quelle question peut se trouver sur Internet, il vaut toujours mieux qu'un fils apprenne de son père à faire un nœud de cravate, se raser, repasser ses chemises... Et ce dernier est le mieux placé pour montrer à son fils que les hommes aussi savent cuisiner. Et s'il ne cuisine pas bien, au moins il pourra tout de même se nourrir. Et aider globalement à la maison.

Based on materials from familylife, markmerrill