Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Choses que tu ne dois jamais interdire à ton enfant

----
27k

D'après les psychologues, si on impose des limites à un enfant, il se sent plus sûr de lui et il est moins stressé. Mais d'un autre côté, certaines interdictions limitent son développement et il peut perdre confiance en lui.

Chez Sympa-sympa.com, nous avons décidé de partager avec toi les choses qu'il faut autoriser aux enfants : ce sera le meilleur cadeau que tu puisses leur faire.

1. Poser des questions

Un enfant en bas âge grandit et explore le monde, et il est naturel qu'il se pose beaucoup de questions. Bien-sûr, il est parfois difficile pour les parents de surmonter leur fatigue après une journée de travail et de consacrer du temps à leurs enfants. Mais les moments que nous passons avec eux en répondant à leurs questions, en leur lisant des histoires, en jouant avec eux, aident non seulement au développement de l'enfant, mais permettent aussi de créer un lien fort avec eux, et de maintenir une relation chaleureuse tandis qu'ils grandissent.

2. Pleurer

Les petits enfants sont impressionnés par tout ce qui se passe dans leur vie. Être triste est normal pour un enfant aussi. Ne lui interdis pas de pleurer et ne lui donne pas le sentiment qu'il doive en avoir honte. Au lieu de cela, essaie de résoudre le problème, explique à ton enfant pourquoi il pleure et comment il peut améliorer la situation.

3. Être égoïste

Ton enfant a totalement le droit de jouir de ses affaires comme le font les adultes, donc ne lui dis pas qu'il est égoïste. Et encore moins des phrases comme : "Regarde, tout le monde se moque de toi parce que tu ne veux pas partager".

4. Dire "non"

Ton enfant n'est pas un de tes sujets, c'est un membre de ta famille qui a aussi des droits. Lui interdire de dire "non" signifie bafouer ses droits. Réfléchis à une façon de parvenir à un accord ou de lui expliquer pourquoi parfois il est obligé de faire des choses qui lui déplaisent.

5. Faire du bruit

N'empêche pas tes enfants de profiter de leur enfance : laisse-les chanter des chansons et faire du bruit dehors. Car cette phase de leur vie est unique.

6. Avoir peur

Les petits enfants peuvent avoir peur d'un médecin qui leur fait une piqûre, ou d'un oncle qu'ils ne connaissent pas, et c'est totalement normal. Au lieu d'en avoir honte, il vaut mieux expliquer à ton enfant pourquoi il n'y a pas de raison d'avoir peur, lui prendre la main ou le prendre dans tes bras pour le rassurer et lui montrer que tu es de son côté.

7. Avoir des secrets

Plus les enfants grandissent, plus ils ont besoin d'espace personnel. Bien-sûr, les parents doivent continuer à garder un certain contrôle sur leur vie, mais ils doivent aussi respecter cet espace personnel croissant. Car la confiance d'un enfant n'a pas de prix, il ne faut pas risquer de la perdre en essayant de percer ses secrets ou en lisant son journal intime.

8. S'énerver et être jaloux

Un enfant est un être vivant, et au même titre que les adultes, il a le droit de ressentir des émotions négatives : la colère, la jalousie, etc. Les parents doivent se souvenir que la force de volonté n'est pas encore bien formée à cet âge, c'est pourquoi l'enfant a plus de mal à se contrôler. Si l'une de ses émotions paraît "mauvaise", cela ne signifie pas qu'il doit cesser de la manifester.

9. Se tromper

On a tous peur de commettre des erreurs, et encore plus quand quelqu'un nous met la pression. C'est la même chose avec les enfants : quand un adulte leur met la pression ou les réprimande parce que, par exemple, ils ont mal boutonné leur chemise, il n'est pas surprenant que l'enfant n'ait plus du tout envie d'essayer de faire les choses tout seul. Il aura peur qu'on le gronde à nouveau.

Illustratrice Mariya Zavolokina pour Sympa
----
27k