Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Au Brésil, il existe des écoles où il n’y a ni professeurs, ni classes, mais où chaque écolier est intelligent, talentueux et heureux

Que dirais-tu si l’on proposait à ton enfant d'étudier dans une école où il n'y a pas d'enseignants, pas d'horaires, pas de salles de classe, pas de devoirs, pas de notes ? Cela paraît surprenant mais aussi très attirant, n’est-ce pas ? L'école brésilienne Lumiar est l'une d'entre elles.

Sympa-Sympa te recommande de lire cet article jusqu'à la fin, peut-être changera-t-il ton regard sur l’éducation.

Description de cette école

L’entrepreneur brésilien Ricardo Semler a ouvert sa première école Lumiar en 2003. Pendant 20 ans, il était en charge de la gestion d'une grande entreprise familiale appelée Semco, au sein de laquelle il a introduit un système d’autogestion pour tous ses employés. En raison du succès de son activité, il a décidé de tester cette façon de faire dans l'éducation des enfants. L'éducation est basée sur la responsabilité d’équipe mais aussi individuelle. L’écolier a accès à la connaissance par la pratique, liée à la vie réelle.

Il n'y a pas de professeurs, seulements des tuteurs et des mentors

Semler est arrivé à la conclusion que le travail d'un enseignant dans le monde moderne ne joue plus un rôle aussi important qu’à l’époque et qu’aujourd’hui, les connaissances de l'enseignant par rapport à celles de Google sont quasi nulles. Par conséquent, à l'école Lumir, on retrouve deux types d’éducateurs :

  • Le tuteur est celui qui prend soin de l'enfant et s'intéresse à sa vie de manière générale, à la correspondance avec sa famille, aux questions scolaires etc. Il aide l’écolier à découvrir le monde, à résoudre des problèmes, à trouver des solutions.
  • Le mentor est celui qui aide l'enfant à travailler sur un projet, il est responsable des connaissances de l’écolier. Les mentors de Lumiar ne sont pas forcément diplômés ou n'ont pas toujours eu accès à éducation supérieure. Les principales exigences sont les suivantes : de bonnes connaissances et une forte passion pour leur travail. L'âge du mentor peut être variable, mais l’on retrouve surtout des anciens tuteurs : retraités, possédant de la sagesse, de la patience et du temps libre.

Il n'y a pas de classe de niveau mais un mélange de groupes

Les élèves de Lumiar rejoignent un groupe en fonction de leurs intérêts. Ainsi, des enfants d'âges différents participent à l'élaboration d’un même projet. C'est pourquoi au sein de l’école Lumiar il n'y a pas de grands qui embêtent les petits comme on en retrouve couramment dans les écoles. Chaque enfant effectue les tâches en fonction de ses possibilités. Il est intéressant qu'un jeune enfant puisse parfois mieux comprendre qu'un enfant plus âgé.

Il n'y a pas de cours, il y a des projets

A Lumiar, il n'y a ni calendrier précis, ni programme d'études. A la place, les étudiants développent des projets sur lesquels ils travaillent en développant leurs propres compétences. Un projet dure environ deux mois. Et il faut préciser que les projets sont incroyables, par exemple :

  • Cuisine Zen

Beaucoup d'élèves s'intéressent à la cuisine et à sa pratique. Ils décident que la préparation alimentaire est une bonne méthode pour former leur compréhension et leur faculté à « vivre ici et maintenant». Dans ce projet, les étudiants apprennent également les aspects de différents produits, tels que leur production, leur apport nutritionnel etc.

  • Moleculove

La chimie est une des matières les plus difficiles. Dans ce projet, les élèves ont étudié les processus chimiques à travers l'organisme humain pendant différents stades : celui de l'amour, de la passion et de la sympathie. À la fin du projet, les étudiants ont réalisé une invention où ils ont combiné l'art et la science : l'adrénaline en pratiquant du rap, la vasopressine en lisant un poème haïku et la dopamine était le personnage principal du jeu interactif. Tout cela a été le fruit de leur propre invention.

  • Petits Rockeurs

Les élèves étudient la culture de différents pays et différentes générations à travers le rock and roll. Bien sûr, ils apprennent aussi à chanter et à jouer d'un instrument. Ils organisent leur propre concert en employant différentes techniques musicales et en jouant de différents instruments. Les enfants développent également des compétences administratives et sociales, ils apprennent comment promouvoir et organiser un concert, mais aussi comment gérer toutes les sessions de répétition. Ils améliorent leur discipline et leur langue anglaise.

Il n'y a pas de directeur d'école. Seulement une auto-administration

Tous les élèves, leurs parents et les employés de l'école Lumiar participent à son administration. Une fois par semaine, tous ceux qui le souhaitent peuvent assister à une réunion, parler de la semaine qui vient de s’écouler et élaborer leurs propres règles de comportement. Par exemple, une fois, les écoliers ont décidé qu'il était autorisé de frapper impunément la tête d'un autre écolier, mais quelques jours plus tard, ils ont réalisé que cette décision n’était finalement pas la meilleure.

Il n'y a pas une réponse correcte au tableau, mais une infinité de possibilités

Tout l'espace de l'école est interactif, il y a des espaces ouverts, des bibliothèques, beaucoup de technologie et une liberté absolue. Les enfants peuvent s’asseoir où ils veulent : à leur bureau, sur le sol ou sur l'herbe. Les élèves peuvent apporter des changements à l’école, au niveau de la plantation de fleurs et de buissons par exemple, ou encore au niveau de la construction de nouveaux kiosques. Même certains murs de l'école sont amovibles afin que les enfants puissent choisir la taille de la pièce.

Il n'y a ni tests, ni examens, seulement une qualification globale

Plusieurs fois par jour, les enfants s'auto-évaluent. Les tuteurs et les mentors vérifient également le développement de leur apprentissage avec les exercices qui leur ont été assignés. Chaque élève a son propre portfolio où ses compétences et ses connaissances sont décrites. Puisque Lumiar est une école officielle, il est nécessaire que les élèves rendent des travaux écrits. Cependant, ceci n'est pas considéré comme important dans la vie scolaire. Le bulletin n'est pas l’élément fondamental comme dans les autres écoles, et il est bien plus utile d'utiliser les connaissances acquises dans la vie réelle.

Il n'y a pas de devoirs, seulement un développement de ses connaissances

Les devoirs maisons ne sont pas assignés aux élèves. L'enfant choisit lui-même comment il va participer à un projet. Il peut étudier à la maison et peut le compléter en regardant un film sur le sujet, voire mener une enquête sociale sur Internet. A l’école Lumiar il n'y a pas d'obligations, seulement des opportunités.

Une plateforme numérique a été développée pour les élèves de Lumiar, appelée Digital Mosaic. Grâce à elle, les employés de l'école peuvent faire un suivi personnalisé de chaque élève, observer ses progrès, ce qui sera nécessaire de faire cette année et ce qui sera intéressant pour la rentrée suivante.

Même si l'école est très spéciale, n'importe quel enfant peut s'adapter à n'importe quelle école. Lumiar est nécessaire pour que l'élève développe son talent dans le domaine où il veut travailler. De plus, la méthodologie de Lumiar conserve toutes les directives standards établies au Brésil. Autrement dit, les élèves peuvent passer n'importe quel examen d'État. D’ailleurs la moyenne des qualifications des élèves de l'école Lumiar est de 91 sur 100. Cela signifie que leur niveau est au-dessus des écoles habituelles.

Lumiar peut être appelé l'école de la vie. Ici, ils prêtent attention aux questions les plus importantes, qui ne sont pas mentionnées dans les écoles habituelles. Par exemple, qu'est-ce que l'amour et pourquoi sommes-nous venus au monde ? La méthodologie de l'école Lumiar a été désignée comme l'une des meilleures innovations pédagogiques au monde.

Et toi, tu aimerais que d'autres écoles comme celle-ci existent ?

Ilustradora Natalia Kulakova pour Sympa