Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 13 erreurs de parents ferment les portes du cœur des adolescents

L'adolescence est une période difficile, tant pour les enfants que pour les parents. A cette période, les parents perçoivent souvent que certaines normes qui fonctionnaient bien auparavant sont désormais inefficaces. Dans ces moments critiques de l'éducation, nous faisons souvent des erreurs et il est évident que nous avons besoin de changer certaines habitudes.

Sympa-sympa.com a décidé de vérifier quels sont les problèmes qui empêchent les parents de construire une relation forte avec leurs enfants adolescents et te donne des conseils sur ce qu'il faut faire pour ne pas perdre leur confiance.

13. Tu insistes pour qu'il te raconte tout.

Beaucoup de parents ont du mal à accepter qu'un enfant qui a grandi ne nous permette pas d'entrer dans toutes les sphères de sa vie. Fréquemment nous exigeons une plus grande sincérité de sa part. Mais pour l'adolescent, il est important de se sentir indépendant. Plus il ressent de pression, ou il se sent attaqué par ses proches, plus il se ferme et cherche à protéger son espace personnel ; il abandonne la sincérité et commence à mentir.

12. Tu violes son espace personnel.

Parfois les parents commencent à vérifier, les sacs, les poches, ou les messages de leurs enfants adolescents - en partant d'une bonne intention bien sûr. En faisant cela, non seulement nous leur manquons de respect, mais nous envahissons aussi leur espace personnel.

Cela fragilise énormément la confiance que l'adolescent a en ses parents et en lui-même. Il vaut la peine de faire un effort pour que le contrôle soit le résultat d'un accord ouvert et sincère entre les parents et les enfants.

11. Tu ignores son opinion.

Quand les parents ne prennent pas en compte les opinions de l'enfant, il a l'impression que son ressenti n'est pas important pour ses progéniteurs et perçoit indirectement que ceux-ci ne le respectent pas, et ne l'aiment pas.

Cette attitude peut provoquer de l'agressivité chez l'enfant. Ou alors l'enfant se sent "vaincu" et il peut perdre la capacité à prendre des décisions de manière indépendante.

10. Tu as des exigences peu claires.

Bien sûr, grâce à son sens commun, l'enfant te comprendra. Mais attention, répondre à tes exigences peut être très difficile pour lui surtout si les critères sont diffus.

Avec le temps, cela peut conduire à de très grandes différences d'opinion entre vous : l'enfant peut considérer qu'il a déjà fait sa part de travail et toi, tu peux estimer qu'il y a toujours quelque chose à améliorer. Pour éviter cela, il est nécessaire de spécifier avec précision ce que tu veux et apprendre à communiquer avec exactitude avec le jeune.

9. Tu nies ses sentiments.

Parfois les parents pensent que les enfants dramatisent à l'excès les évènements. Mais si l'enfant ne reçoit pas régulièrement du soutien de la part de ses êtres chers, il se sentira rejeté et se fermera encore plus. Ou alors, il commencera à s'opposer à ses parents et se comportera de manière de plus en plus agressive.

Essaie de prendre au sérieux tout ce qui arrive à ton enfant, respecte ses sentiments et apprécie sa confiance. Fais lui comprendre qu'il est écouté, accepté et que ses sentiments sont importants pour toi.

8. Tu n'es pas toujours cohérent.

Parfois pour que l'adolescent réponde aux exigences, les parents ont recours à des promesses ou des menaces peu réalistes. Mais quand l'objectif désiré est atteint, ils oublient leurs paroles ou n'ont pas de hâte à les réaliser.

Mais il vaut la peine de se rappeler : les adolescents sont très sensibles à la réalisation des promesses des adultes. Si ses êtres chers ont fréquemment des paroles vides de sens, ils cesseront de les croire. Et les parents perdront leur crédibilité aux yeux des jeunes.

7. Tu lui donnes trop de leçons de vie.

Il n'est pas nécessaire de changer ton autorité paternelle en dictature. En effet, cela peut conduire à une dure résistance et une agressivité de la part de l'enfant ou à endommager son intégrité et son estime de lui-même.

Les parents d'adolescents doivent tendre à l'établissement de compromis raisonnables. Prendre des décisions avec le jeune, faire des concessions qui te permettent de sauver ta réputation. Il faut apprendre à voir l'enfant, avant tout comme une personne qui doit être respectée.

6. Tu vis sa vie

Si toute la vie des parents tourne seulement autour de l'enfant, il ne restera pas de place pour l'amour propre. Les enfants, en adoptant la même attitude que les parents ont envers eux-mêmes, peuvent aussi les sous-estimer.

Les parents doivent consacrer du temps à leurs propres intérêts, trouver du temps pour se détendre. Sans cela, il sera extrêmement difficile de construire une relation saine avec l'enfant et il sera difficile pour lui d'être fier de ses parents et les apprécier.

5. Tu n'es pas intéressé par sa vie.

Il est impossible de construire une relation de confiance avec un enfant sans connaître ses inquiétudes ni connaître ses intérêts. Ceci est une question clé dans l'étape de l'adolescence.

Si tu essaies d'en savoir plus sur ce qui se passe dans la vie de ton enfant, si tu lui montres ton intérêt, tu créeras un espace dans lequel tu pourras échanger avec lui.

4. Tu le critiques constamment.

Les parents considèrent fréquemment qu'il faille féliciter les jeunes seulement pour leurs excellentes notes à l'école. Cependant, les adolescents ont besoin de soutien pour tout ce qui les concerne. Ceci leur donne des forces pour aller de l'avant et c'est une aide cruciale ; il sera plus facile pour eux ensuite de faire des expériences et de surmonter les échecs.

Cela ne signifie pas qu'il faille censurer une critique saine ou constructive. Cependant, tu dois contenir tes émotions et te souvenir des objectifs que tu poursuis : Punir l'enfant ? Donner ton opinion sur un fait concret ? L'aider à assumer le fait qu'il s'est trompé ? Ou résoudre le problème avec lui ?

3. Tu ne connais pas bien ses amis.

Il n'est pas superflu de connaître le cercle social où évolue ton enfant. Il suffit pour cela d'inviter ses amis de temps en temps pour une tasse de thé et une part de gâteau.

Cela ne renforcera pas seulement ta relation avec lui mais cela te permettra aussi de connaître les personnes que ton enfant fréquente. Si tu es perturbé par l'un des amis de ton enfant adolescent ou que quelque chose ne te plaît pas, parles-en-lui directement. En se basant sur ton opinion, il pourra tirer ses propres conclusions sur son ami.

2. Tu ne lui montres pas de respect.

Il est normal que l'enfant soit responsable de situations dans lesquelles il est difficile de maintenir son calme. Mais c'est une erreur de penser que tes arguments auront plus de poids si tu utilises une voix plus forte. Pour lui cela signifie que la situation te dépasse et il sera convaincu d'avoir raison.

Si la situation se répète, un adolescent cessera simplement de prêter attention et le niveau de respect envers ta personne sera réduit. Cela deviendra finalement un cercle vicieux.

1. Tu passes peu de temps avec lui.

Il semble que les adolescents soient assez adultes et n'aient pas besoin de notre attention ou de nos marques d'affection. Cependant, même si tu as peu de temps, il vaut mieux que la qualité substitue la quantité. Pendant la semaine, il suffit de passer ensemble entre une demi-heure et une heure sans en oublier tes obligations. Les weekends peuvent être consacrés à des activités communes, aller au cinéma ou regarder un DVD, ou faire un jeu de société.

Si la vie commune des parents et de l'adolescent se réduit seulement à une communication formelle, il peut commencer à se sentir inutile et peu intéressant et développer une faible estime de lui-même.

Ilustradora Anna Syrovatkina pour Sympa