Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Découvre ces 10 règles et punitions bizarres de diverses écoles du monde

Les règles sont nécessaires dans les écoles pour établir une ambiance saine et positive afin que chaque étudiant ait la possibilité de grandir et d'apprendre. Mais certaines sont difficiles à justifier et provoquent beaucoup de débats entre la direction de l'école, les professeurs, les parents et les psychologues.

Sympa a établi une liste des règles et des punitions scolaires les plus inhabituelles et sujettes à controverse dans le monde. Lesquelles te semblent les plus bizarres ?

10. Petit pois congelés

Une étudiante chinoise a partagé une photo de ses genoux après avoir été contrainte à s'agenouiller sur des petit pois congelés dans le cadre d'une punition scolaire. Apparement, cette pratique est très commune parmi les professeurs et les parents en Asie.

9. Meilleurs amis

Les écoles en Angleterre et dans d'autres pays du monde commencent à interdire aux étudiants d'avoir des meilleurs amis. Certains parents, professeurs et psychologues affirment que les enfants s'intègreront mieux dans la société s'ils font partie de grands groupes d'amis. De plus, ainsi, personne ne se sent exclu.

Les opposants à cette théorie avancent qu'avoir des meilleurs amis apporte de la richesse pour toute une vie. Une étude sur le développement infantile a montré que les personnes qui ont des meilleurs amis ont une meilleure santé mentale tout au long de leur vie.

8. Se teindre les cheveux

Les écoles de Tokyo interdisent aux étudiants de se teindre les cheveux. Environ 57% des écoles publiques de la capitale exigent que les étudiants prouvent que leurs cheveux sont de couleur naturelle. Pour éviter que les étudiants ne mentent, il est permis aux professeurs de se rendre chez les parents des étudiants pour demander des photos de lorsqu'ils étaient petits.

Cette exigence s'explique par le souci d'avoir une culture homogène. La société met l'accent sur l'uniformité ; en effet, un petit écart à la norme se remarque et est sujette aux critiques ou aux envies.

7. "Pauvreté", "anniversaire" et 48 autres mots

Le ministère de l'éducation de New York a interdit que plusieurs mots soient utilisés aux examens standardisés de la ville. En effet, les étudiants qui sont témoins de Jéhovah ne sont par exemple pas à l'aise avec le mot anniversaire, car ils ne le célèbrent pas. Des concepts comme la pauvreté, le divorce et les maladies sont aussi interdits, car ils peuvent apporter des souvenirs douloureux ou faire écho à la situation familiale d'un enfant.

6. Encre rouge

Nous avons grandi avec des professeurs qui corrigeaient nos copies avec de l'encre rouge, couleur qui soulignait toutes nos erreurs. De nos jours, l'encre rouge est interdite par de nombreuses écoles en Australie et au Royaume-Uni. Certains affirment que l'encre rouge peut affecter les enfants psychologiquement, qu'elle démotive les élèves en leur faisant peur et en exerçant une pression sur eux.

Le vert, le rose, le jaune, le violet et le bleu sont les couleurs qui détendent le plus ; quand les professeurs utilisent ces couleurs, les contrôles et les examens ne paraissent plus aussi menaçants.

5. Lever la main

L'ancienne pratique de lever la main pour répondre à une question est inutile selon une école à Nottinghamshire qui l'a même interdite. Le directeur de l'école affirme que ce sont toujours les mêmes élèves qui lèvent la main. Cela n'encourage pas l'apprentissage des autres membres de la classe. Désormais, le professeur peut choisir n'importe quel élève pour répondre à une question.

Certains parents soutiennent que désormais leurs enfants se sentent nerveux et ont peur en classe, car ils peuvent être choisis quand ils ne connaissent pas la réponse et perdent l'opportunité de répondre à une question qu'ils maîtrisent.
.

4. Déodorant

Une école secondaire en Pennsylvanie a interdit l'usage de l'aérosol corporel Axe après qu'un étudiant a eu une réaction allergique grave et soit emmené à l'hôpital. Ceci n'est pas un cas isolé. De plus en plus d'écoles ont commencé à interdire les déodorants en aérosol, même si les adolescents s'efforcent de sentir bon. Les réactions allergiques et les alarmes incendies désactivées figurent dans la liste des conséquences directe de l'usage excessif de déodorant.

3. Heure de la sieste

Les étudiants en Chine peuvent faire une sieste de 30 minutes à la moitié de la journée. Les professeurs estiment qu'une sieste peut améliorer la mémoire et apporter de l'énergie pour continuer à étudier. Les étudiants de primaire peuvent faire une sieste sur leurs bureaux et on leur permet même d'apporter des couvertures et des oreillers. Les étudiants de niveaux plus élevés doivent dormir assis, ce qui a pour conséquence un développement musculaire inégal et cause des problèmes à la colonne vertébrale.

2. Temps pour aller aux toilettes

Une école de Chicago limite le nombre de sorties pour aller aux toilettes des élèves ; un élève peut sortir seulement 3 fois en un semestre. Le directeur a expliqué aux parents que les étudiants pouvaient utiliser les toilettes comme excuse pour manquer les cours.

1. Équilibre sur les mains

L'Asie est célèbre pour son côté strict et ses punitions inhabituelles. L'une d'elle est de faire faire l'équilibre à ses étudiants pour cause de retard ou de bavardages. La liste inclut aussi de faire des pompes, courir ou maintenir ses mains en l'air. Cela va même jusqu'à l'autorisation des gifles.

As-tu connu une règle inhabituelle lors de tes années scolaires ? Partage ton expérience avec nous dans les commentaires.

Photo de couverture bobaedream