Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
12 Habitudes qui aident les Chinoises à conserver leur jeunesse

12 Habitudes qui aident les Chinoises à conserver leur jeunesse

Les femmes chinoises, tout comme les femmes du sud-est asiatique en général, connaissent manifestement tous les secrets de la jeunesse et de la beauté. En effet, si tu vas en Chine, tu auras du mal à deviner l'âge d'une femme. En fait, tu n'y arriveras jamais. Les femmes de 20 ans ont l'air de jeunes filles de 13 ans, celles de 30 ans ressemblent à des femmes de 18, et ainsi de suite.

Mais, pourquoi les Chinoises réussissent-elles à conserver si bien leur jeunesse ? En quoi sont-elles différentes des autres femmes ? Voici mon point de vue.

Même à l'âge adulte, les Chinoises ne cessent de porter des vêtements de couleurs vives, voire enfantins.

  • Les Chinoises dépensent de grandes sommes d'argent pour leurs soins esthétiques. Elles peuvent y consacrer jusqu'à 300 euros par mois, voire plus. Les cosmétiques chinois ne sont pas très populaires dans les pays occidentaux, les marques japonaises ou coréennes remportant les préférences du public. Dans les centres commerciaux, il existe aussi une grande variété de marques européennes de luxe, très chères et très appréciées des Chinoises. Les hommes acceptent parfaitement ce type de dépenses, qui ne les choquent pas.
  • En Chine, la culture est plus orientée vers la quête d'une relation stable et du mariage, plus que vers les relations purement sexuelles ou divertissantes. La notion occidentale de "sensualité" est remplacée ici par la "beauté". Celle-ci est déterminée tout d'abord par un joli visage, de grands yeux, un nez haut, une petite bouche, et, bien sûr, une peau claire. "Le blanc annule toutes les laideurs", dit un proverbe chinois. Les Chinoises font tout leur possible pour avoir la peau le plus claire possible.
  • D'innombrables crèmes solaires, les ombrelles pour se protéger du soleil, les chapeaux, un masque en plastique sombre type soudeur... tout ceci permet de conserver la couleur blanche et de se protéger des rayons ultraviolets. Le fait de payer pour bronzer dans une machine est tout simplement inconcevable pour ces dames. Les Chinoises vont même jusqu'à utiliser des produits blanchissants et des crèmes cosmétiques destinées à blanchir la peau
  • En ce qui concerne les proportions corporelles, les Chinoises valorisent la grande minceur. Et pourtant, elles n’ont pas honte d'avouer qu'elles adorent manger. En fait, à leur avis, tout ce qui n'est pas très mince est, pour ainsi dire, rondelet. Par exemple, les femmes dotées des proportions de Charlize Theron seraient considérées en Chine comme robustes.
  • Cela dit, le fait d'être un peu ronde n'est pas non plus quelque chose de mauvais en Chine, c'est même mignon. Mais si tu dis à une Chinoise qu'elle est "costaude", tu gagneras une ennemie pour toujours. Au début, je ne comprenais pas pourquoi mes amis me trouvaient "rondelette" alors que je faisais pas mal d'exercice. Quand je leur ai demandé "POURQUOI ?", ils m'ont dit tout doucement : "En fait nous ne voulons pas te dire "costaude". Il se trouve que le fait de définir une femme comme "rondelette" est presque un compliment, car cela signifie féminine et mignonne. Tandis que si tu dis à une femme qu'elle est "costaude", c'est comme si tu lui disais qu'elle ressemble à un homme, et c’est la pire des insultes.
  • Les filles chinoises doivent être tendres et mignonnes, à savoir "cute" en anglais, et 可爱 en chinois. Des petites princesses pour toujours. Les Chinois pensent que cet effet "kawaï" ne peut être obtenu qu'avec des tonnes de couleurs pastel, notamment du rose (à n'importe quel âge) et des vêtements et des accessoires à motifs d'animaux (à n'importe quel âge aussi). À mon avis, ce qui résume davantage leur "mignonnerie", ce sont les étuis pour les téléphones portables chinois. Les femmes utilisent ce type d'accessoires aussi bien à 30 ans qu'à 40 ans ou à 50 ans.
  • La routine quotidienne est sacrée. Ici les gens se lèvent tôt, ils se couchent tôt et essaient de faire une sieste après le déjeuner. Toute la Chine prend le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner à la même heure. Si une réunion est prévue, ils ne fixent pas une heure exacte, ils disent tout simplement "après le déjeuner".
  • Parlons de la nourriture. Chaque Chinoise sait quels sont les "bons aliments pour les femmes" selon la saison. La "bonne nourriture" pour les femmes, en général, est favorable à la beauté et à la fertilité. Par exemple, le gingembre, le sésame noir et le jojoba sont très appréciés. Elles préfèrent aussi le sucre noir non raffiné.
  • Les chinoises ne raffolent pas du chocolat ni des desserts. Pour l'apéritif, elles préfèrent quelque chose de salé ou de piquant. Elles mangent beaucoup de légumes et des herbes fraîches, ce qui favorise également leur silhouette svelte.
  • Les chinoises adorent se prendre en selfie et publier leurs photos sur les réseaux sociaux chinois. Chaque modèle de téléphone portable chinois a un philtre intégré à l'appareil photo qui corrige automatiquement toutes les imperfections, il unifie la couleur de la peau, il augmente et obscurcit les yeux. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les filles asiatiques sont célèbres pour leur beauté.

Toutes les Chinoises savent que, pour se prendre en selfie, et que celui-ci soit réussi, il faut mettre le Smartphone un peu en haut et un peu penché.

  • Les filles chinoises essaient toujours de couvrir leur buste. Elles peuvent mettre des jupes ou des pantalons très courts, mais le décolleté le plus infime est très mal vu. Chaque jeune fille a une "qipao", une robe traditionnelle chinoise, très ajustée et qui couvre totalement leur silhouette, les rendant très sensuelles.

Un restaurant à Jinan a inventé un truc : il offre une remise de 20% si la distance entre le genou et le bord inférieur de la jupe de la jeune fille est d'au moins huit centimètres. Et si cette mesure atteint 33 cm, la remise est de 90%.

  • Le deuxième pire ennemi pour les Chinoises, après le soleil, est le froid dans toutes ses manifestations. Elles ne boivent que de l'eau chaude, et en grandes quantités. Elles essaient de ne pas se doucher quand elles ont leurs règles. Elles tachent aussi de ne jamais manger de glace. Jamais. En fait, elles craignent vraiment le froid et, aux dires de certains, beaucoup de Chinoises ne se douchent pas pendant le mois qui suit l'accouchement : elles se lavent seulement à l'eau de gingembre, qui réchauffe le corps.
  • Peut-être que la coutume la plus intéressante des femmes chinoises est le zuo yue zi - 坐月子. La mère du nouveau-né reste au lit pendant un mois après l'accouchement. Elle ne va nulle part, et elle reste bien couverte. C'est la mère de la femme ou les membres de la famille du mari (la mère ou la sœur), ou quelqu'un qui travaille à domicile, qui se charge du bébé. On pense que, pendant l'accouchement, la femme perd beaucoup d'énergie. Aussi doit-elle se reposer pendant un mois, se ressourcer et soigner les maladies dont elle a souffert avant l'accouchement.

Enfin, la beauté des Chinoises est renforcée par le fait qu'elles se trouvent attrayantes et féminines, et les hommes en sont quelque part la raison. En effet, ceux-ci les gâtent et leur donnent toute leur affection en leur disant qu'elles sont belles.

Masha Pipenko pour Sympa