Sympa
Sympa

15 Femmes qui ont abandonné le rasoir et sont tombées encore plus amoureuses de leur corps

Pendant des années, outre le maquillage, les robes fantaisistes et les talons hauts, un corps entièrement rasé était également considéré comme quelque chose de féminin. Cependant, certaines femmes ne se sentent pas aussi à l’aise lorsqu’il s’agit d’épiler leur corps, et l’apprécient davantage lorsqu’il est à son état naturel.

Chez Sympa, nous soutenons la décision des femmes qui veulent exprimer leur féminité de la manière qui leur convient le mieux. C’est pourquoi nous avons décidé de partager ces 15 photos de femmes qui ont décidé de laisser pousser librement les poils de leur corps.

1. “Je me sens très belle avec mes poils sous les aisselles”

2. “Lumière naturelle, corps naturel”

3. “J’ai gardé toutes les choses que j’aimais dans le fait d’être une ‘fille féminine’ (maquillage, talons hauts, manucures) et j’ai abandonné celles que je n’aimais pas (RASOIRS !!!)”

4. “Mon super-pouvoir de l’été. Je brille sous le soleil grâce à cette fourrure blonde brillante”.

5. “Avant, je me sentais mal quand je sortais dans la rue sans m’être épilée, maintenant je me sens vraiment bien en étant poilue”

6. “J’ai hâte qu’il fasse assez chaud pour porter cette robe dehors”

7. “Sans rasoir depuis 07/2020... tellement libre”

8. “Je porte mes poils corporels avec fierté quand je suis en public”

9. “Les robes mettent magnifiquement en valeur mes poils de jambes”

10. “Sans rasoir depuis octobre et j’adore ça !”

11. “Ne sois pas normale, sois toi !”

12. “Quand j’ai réalisé à 20 ans que je n’avais jamais vu mon corps dans son état naturel, j’ai été atterrée”

“Je devais faire un changement et je suis très heureuse de l’avoir fait”.

13. “Il n’y a RIEN d’anormal à avoir un corps au naturel”

14. “La vie poilue, c’est trop bien !”

15. “Les rasoirs peuvent bien m’oublier”

Épiles-tu ton corps ? Aimes-tu davantage ton corps, avec ou sans poils ?

Sympa/Filles/15 Femmes qui ont abandonné le rasoir et sont tombées encore plus amoureuses de leur corps
Partager cet article