Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment choisir le soutien-gorge idéal

----
15k

Rebecca Apsan est une célèbre experte en lingerie. C'est elle qui a ainsi choisi les sous-vêtements pour les personnages de la série "Sex and the City". Des célébrités comme Angelina Jolie, Meryl Streep et Linda Evangelista, se rendent souvent dans les magasins de Rebecca. Elle est aussi l'auteure d'un livre sur la sélection individuelle du soutien-gorge et des sous-vêtements.

Rebecca affirme qu'un soutien-gorge bien choisi change notre corps et notre vie en nous rendant heureuses.

Sympa-sympa.com te montre ici en détails comment choisir des sous-vêtements de façon à ce qu'ils combinent parfaitement confort et beauté.

Comment prendre les mesures

De nombreuses femmes achètent des soutiens-gorge de la taille qu'elles aimeraient porter, et non de la taille qui leur va réellement bien. Et, généralement, elles prennent un bonnet plus petit que le nécessaire et une baleine plus grande que nécessaire.

Pour mettre fin à ce genre de casse-tête, commence par prendre tes mesures. Mais prends en compte que ce n'est que le début. Dans la cabine d'essayage, ta taille 90B (34A) peut devenir un 85C (32B), un 95A (36AA) et même jusqu'à un 80D (30C). C'est parce que les tailles de marques différentes peuvent varier entre elles. Et parce que ta poitrine est unique.

Le tour de poitrine

Baisse les bras. Le mètre doit passer juste en-dessous des seins, parallèle au sol et collé au corps. C'est mieux que quelqu'un te prenne la mesure, bien que tu puisses aussi le faire toute seule.

La circonférence de la poitrine

Mets ton soutien-gorge le plus confortable (qui ne soit pas push-up, ni réducteur). Le mètre doit passer horizontalement sur les mamelons de tes seins. Ne l'étire pas trop, mais il ne doit pas être lâche non plus.

Utilise les tableaux d'en-dessous pour savoir ta taille (clique pour ouvrir).

Prends note : pour savoir la taille française du soutien-gorge, tu dois ajouter +15 à la taille internationale.

Selon les différents pays, différents modèles sont utilisés. Si tu veux acheter de la lingerie en France, aux États-Unis ou dans d'autres pays, vérifie l'équivalence des tailles dans ce tableau.

Durant la vie, notre poids peut varier, mais malgré tout, nous continuons souvent d'acheter la lingerie de notre taille habituelle. Ne t'attache pas autant à une seule taille. Si les variations de ton poids sont entre trois et cinq kilos, reprends la mesure et vérifie ta taille.

Maintenant tu peux aller faire les magasins. Prépare-toi à passer entre une et deux heures dans la cabine d'essayage.

Comment essayer le soutien-gorge

Le tour de poitrine et la taille du bonnet sont des mesures complémentaires. Tu savais que le bonnet C du tour 85 (34) est différent du bonnet C du tour 90 (36) ? Plus le tour de poitrine est grand, plus le bonnet est grand. Prends le en compte en essayant différents modèles.

Prépare-toi à essayer pas moins de dix soutiens-gorge de, au moins, deux fabricants différents. Opte pour les modèles classiques avec le bonnet lisse. Il peut être dur ou mou, selon celui qui te parait le plus confortable. Quand tu trouves ta taille, tu peux essayer d'autres styles : push-up, réducteur, balconnet, bandeau, etc.

Premièrement, essaie deux modèles de la taille que tu as obtenu comme résultat de tes mesures. Par exemple, 90B/34A.

Les deux modèles suivants doivent être d'une basque plus petite, mais d'un bonnet plus grande. C'est-à-dire, 85C/32B.

La troisième paire de modèles doit être d'une basque plus petite que le résultat de tes mesures. C'est-à-dire, 85B/32A.

La quatrième paire doit être d'un bonnet plus grand. C'est-à-dire, 90C/34B.

Les deux derniers modèles doivent être plus grands de la basque tout comme du bonnet. C'est-à-dire, 95C/36B.

Chacun des modèles doit être évalué en fonction de trois paramètres : la basque, le bonnet et les bretelles.

Au moment d'essayer le soutien-gorge, ferme les agrafes de la dernière file à droite (la position la plus large). Avec le temps qui passe, la basque, suivant le tissu, peut s'étirer jusqu'à cinq centimètres. C'est à ce moment-là que te serviront les autres agrafes pour ajuster la basque.

Les caractéristiques d'un soutien-gorge parfait

Basque

Le tour du soutien-gorge représente 90% de sa fonction principale, soit celle de soutenir. Les bretelles occupent seulement 10% de cette fonction. Le soutien-gorge doit bien serrer le thorax, sans l'écraser. Il ne doit pas créer de plis, ni de marques sur tout le contour. Lève les bras et penche-toi vers la droite et la gauche : le soutien-gorge doit rester à sa place sans bouger. Si la basque ou le centre du soutien-gorge a bougé, il est fort probable que tu aies besoin d'une taille plus petite.

Pas plus de deux doigts ne peuvent passer en-dessous de la basque. Dans le cas contraire, après une demie-heure d'usage, la basque remontera. La position correcte de la basque est juste à l'horizontale. Lors du premier essayage du soutien-gorge, tu peux sentir que le tour est assez serré, mais c'est normal, étant donné qu'avec l'usage, il se détendra un peu.

Bonnets

Si les bonnets se froissent et forment des plis, le soutien-gorge est trop grand. Essaie le bonnet d'une taille plus petite.

Si le bonnet aplatit la poitrine de telle manière que des plis se forment sur le sein ou sur la zone de l'aisselle, le soutien-gorge t'est trop petit. Essaie un bonnet d'une taille plus grande.

Les armatures du soutien-gorge doivent se poser à plat sur le thorax. Si l'armature, au moins une partie, se soulève par dessus la base de la poitrine, c'est un signe que tu as besoin d'une taille plus grande.

Bretelles

Le soutien-gorge ne doit pas seulement tenir la poitrine, mais aussi la relever. Effectue un essai facile qui t'aidera à déterminer si le soutien-gorge est bien mis. Trouve un point moyen entre l'épaule et le coude. C'est juste à ce niveau que doit être la partie la plus saillante du sein. S'il est en dessous, ajuste les bretelles. Mais rappelle-toi, ces dernières ne doivent pas être trop serrées en laissant des marques sur les épaules ni faire que la basque remonte.

Vérifie si les bretelles supportent trop de poids. Baisse-les des épaules : les bonnets peuvent rester légèrement collés, mais le tour du soutien-gorge doit rester immobile, au même endroit.

Bien sûr, la longueur des bretelles doit s'ajuster tous les jours.

Prends note : la poitrine ne doit pas passer en-dessous du bord inférieur du soutien-gorge. En effet, la lingerie sert justement à cela : dire "non" à la gravité.

Un soutien-gorge bien choisi aidera à cacher visuellement quelques trois ou cinq kilos.

D'autres choses en prendre en compte

Au moment de décider si t'acheter un soutien-gorge avec armature ou sans, prends en compte la chose suivante : si la taille de ta poitrine est un C ou plus, un soutien additionnel ne sera pas de trop.

Si les bretelles tombent sur les épaules, tu peux acheter un ajusteur spécial de soutien-gorge (clip bretelles) qui unit les bretelles dans le dos.

Si tu hésites entre deux tailles, par exemple, entre 85 et 90, opte pour le soutien-gorge avec le bonnet le plus grand et emmène-le à un atelier de couture pour qu'ils t'ajustent le tour.

Si tes seins sont de taille différente, tu peux rester avec un soutien-gorge de modèle classique avec des bonnets moulés qui dissimuleront la différence, ou un type push-up : mets dans le bonnet du sein plus petit un rembourrage additionnel (souvent dans les magasins de lingerie ils t'en donnent un gratuit). Si le soutien-gorge a des petites ouvertures pour le rembourrage, tu peux aussi l'enlever du sein le plus grand et le mettre dans l'ouverture du sein plus petit.

Si tu as le dos large et la poitrine petite, laisse toi guider par la taille du bonnet, bien que le tour soit trop petit. Tu peux le résoudre facilement en achetant un extenseur de la basque.

----
15k