Sympa

Une femme a créé un blog dédié aux voyages pour combattre la discrimination envers les filles “plus size” et mettre en avant leur beauté

2--6
776

En grande majorité, les réseaux sociaux et les blogs dédiés aux voyages contiennent des photos de personnes filiformes, qui publient sans penser à l’impact qu’elles pourraient causer sur un public qui n’a pas le même mode de vie. De nombreuses femmes font face à des situations honteuses et terrifiantes lorsqu’elles montent dans un avion, un bus ou un train, simplement à cause de leur poids. À sa manière, la jeune Américaine Annette Richmond a décidé d’en finir avec ce véritable fléau : elle a créé une communauté appelée Fat Girls Traveling sur Instagram et Facebook, qui permet de soutenir et de donner des conseils grâce aux expériences des femmes “plus size” rencontrées au cours de leurs voyages.

Chez Sympa, nous avons cherché plus d’informations pour découvrir ce qui se cache derrière un tel projet !

Lorsqu’elle a remarqué la discrimination, elle a décidé d’agir

Voyager n’est pas une tâche facile, cela demande du temps, de l’argent et de l’organisation, pour avoir de bonnes expériences avant, pendant et après. Toutefois, pour les personnes de grande taille, c’est un véritable défi. Souvent, elles sentent des regards discriminatoires ou reçoivent des commentaires désobligeants lorsqu’elles souhaitent faire des activités, ce qui n’est pas le cas pour les personnes minces.

En 2017, sur son blog, Annette a décidé de partager des idées, des commentaires, des opinions et des suggestions positives à propos de sa réalité.

Elle veut susciter des changements dans l’industrie de la mode, où les petites tailles sont prédominantes

Sur son site Internet, nous pouvons retrouver des textes comme “Citations de voyages faites aux personnes plus size”, où elle explique comment elle a confectionné des mèmes sur le thème de l’amour-propre qui la représentent, ainsi que sa communauté. Il y a également des articles sur “La positivité corporelle” et certains concepts liés à la mode.

Annette, originaire de Californie, aux États-Unis, est partisane du body positive, travaille dans le monde de la mode depuis 10 ans, et souhaite produire des changements au sein de cette industrie où les petites tailles dominent.

Elle sent que son mouvement est “la voix des voyageurs en surpoids”

Après avoir acquis une certaine notoriété par le biais de son blog, elle a décidé de partager son expérience sur Instagram et Facebook. Au sein de ces réseaux sociaux, elle a remarqué qu’il y avait un manque de diversité et d’inclusion au niveau du marketing digital dédié au voyage et dans les médias. Depuis, sa communauté n’a cessé d’accroître et elle la considère comme un mouvement. Annette le qualifie comme “la voix des voyageurs en surpoids”.

Elle a vécu le manque d’options à cause de son poids

La jeune femme a déjà été confrontée à ce type de situation. Lors d’un voyage à Bali, en voulant découvrir le Tegalalang Rice Terrace Swing, l’opérateur lui a indiqué qu’il ne possédait pas de harnais adapté à sa taille, alors qu’elle voyait que les touristes pouvaient faire cette activité sans aucun problème. Elle en a pleuré.

Voyager n’est pas une activité réservée à une certaine catégorie de personnes

Malgré tout, la fondatrice du mouvement ne s’habitue pas à publier ces éventualités sur les réseaux sociaux, mais son point de vue est positif et elle demande aux autres personnes de réfléchir sur ce qu’elles font de bien ou de mal à propos de l’inclusion. Elle préfère être rédactrice de son mouvement et elle a ajouté le hashtag #TravelInclusivity sur Instagram, pour montrer que voyager ne devrait pas être un luxe réservé à une catégorie de personnes avec certaines caractéristiques corporelles.

Un camp pour que les personnes se réunissent et partagent des choses

Annette continue de voyager à travers le monde, et actuellement, elle est en Jordanie. De plus, elle crée du contenu pour son blog, ses réseaux sociaux et un guide de conception pour les personnes rondes.

Elle a également fondé Fat Camp, un espace situé dans la Blue Ridge, en Caroline du Nord, où les femmes rondes peuvent se rendre pendant l’été. Elles réalisent des activités pendant trois jours pour qu’elles alimentent leur estime d’elles-mêmes et participent à des classes de yoga, des shootings, des discussions, des activités manuelles, etc.

As-tu déjà été victime de discrimination physique ? Que répondrais-tu à quelqu’un qui ferait une remarque négative sur ton apparence ? Partage tes réponses dans les commentaires !

2--6
776