Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Exemples pour ne pas s’avouer vaincu, même si la vie est dure

Parfois, les problèmes et les échecs s'accumulent comme une boule de neige. Dans ces moments, beaucoup ont tendance à perdre espoir et à penser que persévérer ne sert à rien.

Sympa-sympa.com a trouvé des exemples inspirants de personnes qui ont connu le succès, et qui ont prouvé qu'il faut toujours croire en sa bonne étoile.

Woody Allen

Le réalisateur culte qui a remporté quatre Oscars, Woody Allen, a été renvoyé de l'Université de New York après avoir échoué à plusieurs examens de cinématographie. Cela ne l'a pas anéanti, d'autant qu'il s'ennuyait dans cette université. Et cela ne l'a pas empêché d'atteindre son objectif.

Ursula Burns

Ursula Burns a commencé son parcours dans l'entreprise américaine Xerox immédiatement après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur de l'École d'Ingénierie Tandon de New York. L'entreprise s'est rendue compte de l'ambition de cette jeune femme et l'a recrutée comme assistante. Cependant, à l'âge de 32 ans, elle n'avait toujours pas été promue. C'est au bout de dix ans que ses efforts ont été récompensés : elle est d'abord devenue vice-présidente du développement global, puis, présidente et directrice générale de Xerox.

Gabriel Jesús

Ce footballeur brésilien, Gabriel Jesús, est l'un des avants d'un des clubs de football les plus connus, "Manchester City". En 2014, pieds nus, il peignant les trottoirs pour les préparatifs du Championnat du Monde. Il le faisait pour gagner de l'argent.

Puis il a vu le match de son équipe favorite à la télévision et il s'est fixé un objectif : il jouerait un jour pour son pays. Et il a réussi ! Aujourd'hui, Gabriel touche 67 000 euros par semaine et c'est l'un des joueurs les plus prometteurs.

Harland Sanders

Le premier restaurant du Colonel Sanders n'a pas pu résister à la concurrence et a fait faillite. À l'âge de 65 ans, Harland a commencé à voyager à travers les États-Unis en offrant de délicieuses ailes de poulet panées dans tous les établissements. Il a été repoussé exactement 1 008 fois. Toutefois, il ne s'est pas avoué vaincu et a continué à élaborer sa recette unique de poulet, et il a finalement créé la fameuse chaîne de fast-food KFC.

Elon Musk

Ce multimillionaire canado-américain a presque ruiné PayPal. La direction a donc décidé de le renvoyer alors qu'il s'apprêtait à monter dans son avion pour profiter de ses vacances.

16 ans plus tard, il a réussi à racheter le domaine X.com, qui lui appartenait auparavant, et qui servait de base à la création du site Paypal, pour cinq millions de dollars. Son exemple prouve que les échecs arrivent pour une raison, et nous aident à avoir plus d'ambition dans la vie.

Anna Wintour

Après avoir travaillé plus de six mois, Anna Wintour a été renvoyée de son poste de chroniqueuse de mode dans la revue Harper's Bazaar, pour un désaccord avec l'éditeur.

L'actuelle directrice d'édition de la revue Vogue US affirme que cet événement a été une incitation à devenir meilleure. Anna s'est convaincue dès cet instant que lorsqu'on croit en quelque chose, ou si on est en désaccord avec une idée ou quelqu'un, cela vaut la peine d'exprimer son opinion, et qu'un avis dissident est toujours valorisé dans une entreprise.

Howard Schultz

Howard Schultz a quitté son travail chez Starbucks, qui à l'époque se dédiait à la vente de grains de café. Il est parti car il avait soumis à la direction l'idée de créer une chaîne de cafés, projet qui a été refusé. Howard voulait créer quelque chose de spécial, un endroit qui combinerait un café de haute qualité avec un espace accueillant, où les clients voudraient revenir.

Deux ans plus tard, Schultz a racheté Starbucks, a popularisé la marque aux États-Unis et a développé le réseau qu'il avait en tête, et qui est désormais connu dans le monde entier.

Stan Smith

Au début de sa carrière de joueur de tennis professionnel, Stanley Roger Smith n'a pas été sélectionné par les organisateurs de la Coupe Davis : on ne lui a pas permis d'être ramasseur de balles car il était trop distrait et maladroit.

Mais Stan était convaincu que le tennis était sa vocation. Il a finalement atteint son objectif et a remporté la Coupe Davis avec huit sélections pour représenter les États-Unis. Il a ainsi démontré à quel point ceux qui l'avaient refusé s'étaient trompés.

Nick Woodman

Après avoir obtenu son diplôme à l'université, Nick a monté son entreprise, Funbug, un site de jeux en ligne ; toutefois, malgré son énorme succès, elle a fait faillite.

Afin de se remettre de son échec, il est parti en Australie avec ses amis, afin de pratiquer son sport extrême préféré : le surf. C'est là, qu'en observant les surfeurs professionnels, il a eu l'idée de créer une caméra d'action pratique et de petite taille, la GoPro, grâce à laquelle il est devenu multimillionnaire.

Nick est convaincu que s'il n'avait pas connu ce premier échec, il n'aurait jamais trouvé le travail de sa vie en exerçant sa passion.

Soichiro Honda

Soichiro a été élevé dans un famille très pauvre, il a donc été obligé d'aider son père à travailler dès son enfance. Après le collège, il a continué comme simple mécanicien, et a abandonné l'idée d'étudier. Il installait de vieux moteurs sur des motos et rêvait de créer les siennes avec du matériel onéreux, avec des roues en chrome et des sièges en cuir.

Les rêves peuvent devenir réalité si on les poursuit avec obstination. Après un certain temps, Soichiro a été pu monter sa propre entreprise, Honda, qui vend les meilleurs motos au monde.

Photo de couverture Reuters, Reuters