Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Histoires de couples dont le sens de l’humour a rendu leur vie plus drôle

----
889

Les relations entre époux ne sont pas toujours faciles, elles demandent beaucoup d'efforts quotidiens et de compréhension mutuels. Pour pouvoir surmonter les petites disputes et les problèmes plus facilement, certaines personnes utilisent leur arme secrète : un sens de l'humour inhabituel.

Sympa-sympa.com a rassemblé dix histoires qui montrent que la capacité de savoir rire ensemble est la garantie d'une relation familiale durable et stable.

  • J'étais sur mon ordinateur. J'ai entendu des bruits bizarres sur le lit. Je me suis retourné et voici ce que j'ai vu : ma femme en train de chanter "Je suis un rouleau de printemps" (une chanson qu'elle venait d'inventer). Elle s'était enroulée dans une couverture, en formant un genre de larve. Elle s'est ensuite approchée de moi en rampant et elle m'a mordu le talon.
  • Ma grand-mère a donné un travail à mon grand-père : se débarrasser des mouches, qu'il achète un attrape-mouche ou un produit chimique. Mon grand-père lui a dit qu'il allait régler le problème. Le soir même , j'ai vu sur le rebord de la fenêtre vingt piles de cinq mouches chacune, fixées avec ma laque à cheveux. Mon grand-père a dit qu'il avait attrapé la moitié des mouches dans la rue pour impressionner ma grand-mère et qu'être à la retraite ne voulait pas dire passer son temps à raconter des ragots sur un banc du parc avec d'autres personnes âgées.
  • Nous avons acheté des cintres pour les vêtements. Je me suis achetée les blancs, et mon mari, les normaux, en bois. Six cintres chacun. Nous étions en train de ranger les vêtements et je me suis rendue compte que j'avais besoin de plus de cintres, j'ai commencé à me plaindre. Mon mari m'a donné un de ses cintres et est parti dans la cuisine. En revenant, il m'a trouvé en pleurs avec le cintre en bois dans les mains : "Tu es si généreux ! Ça ne t'a pas embêté de me donner un de tes cintres, alors que moi, je ne t'en aurais pas donné si tu en avais eu besoin". Il a explosé de rire, m'a fait un bisou sur le front et m'a dit : "Ce qui est bien c'est que tu te tracasses pour quelque chose qui n'a pas du tout d'importance !".
  • Ma grand-mère m'a raconté qu'elle était née dans une grande famille de dix enfants. Son père s'est chargé de les enregistrer au bureau d'état civil. Il a appelé les trois filles : Alex, Alexa, Alexia. En d'autres termes, les trois filles s'appelaient Alexandra !
  • J'ai attrapé un rhume. J'ai perdu ma voix, et j'ai même commencé à ronfler. Durant la nuit, je me suis réveillée parce que mon mari avait décidé de poser ma tête sur son épaule en me disant : "Ma petite Dark Vador, allonge-toi. Tu seras plus à l'aise comme ça !".
  • Quand j'étais petite, je dormais souvent avec les yeux ouverts. Selon ma mère, c'était quelque chose d'assez effrayant. Maintenant, mon fils s'endort parfois avec les yeux ouverts. Ça fait vraiment peur ! Sa pupille va vers le haut et on dirait que ses yeux sont blancs. Mon mari s'est habitué mais il me demande parfois s'il n'y avait pas par hasard des zombies chez mes ancêtres.
  • J'ai perdu les eaux. Mon mari était avec moi à l'hôpital. Pour me masser le dos pendant que je pleurais de douleur, pour m'apporter de l'eau... Puis j'ai senti que mon enfant allait bientôt sortir. J'ai commencé à appeler le médecin en criant. Une docteresse est arrivée, elle m'a allongée et m'a dit que le bébé allait rapidement naître. Mon mari avec un air tranquille a attrapé une chaise, l'a mise en face de moi pour observer le processus, puis il a sorti des chips et a commencé à les manger. Comme s'il regardait National Geographic ! Je crois que si cela avait été possible, il aurait amené des pop-corns. Ils l'ont viré de la pièce et il s'est vexé !
  • Ma mère s'est mariée à 19 ans et elle est tombée enceinte quelques temps après. Comme elle était très jeune, elle ne savait pas cuisiner et mon père avait toujours faim. Elle a donc décidé d'arranger la situation et a acheté un livre de recettes. Mais au lieu de les cuisiner, elle réveillait mon père au beau milieu de la nuit et elle lui disait : "Écoute comme c'est délicieux !" et elle lui lisait la recette des lasagnes ou d'un autre plat. Mon père a résisté pendant quelques jours puis il lui a ensuite dit : "Merde ! Mais quand vas-tu enfin me cuisiner quelque chose comme ça ?".
  • Je me suis disputée avec mon copain, je marchais à côté de lui énervée et avec les sourcils froncés. Après une longue pause, il s'est retourné pour me regarder, m'a pris dans ses bras et a commencé à me soulever dans les airs. Il était si concentré que c'était impossible de ne pas rigoler. Quand il m'a posée par terre, je n'ai pas pu me contenir et j'ai éclaté de rire. Mais sans rien dire, il a continué à marcher en silence. Quand je lui ai demandé ce qu'il avait essayé de faire, il m'a répondu : "Rien, je t'ai simplement fait sourire". Maintenant, dès que je m'énerve, il s'approche de moi pour me faire sourire.
  • Durant la première étape d'une relation amoureuse, tous les garçons offrent à leurs copines des peluches d'ours mignons, de lapins, de chats, etc. Moi, mon mari m'a offert un gorille... Énorme, presque la moitié de ma taille, gris et triste. Puis il a ajouté : "J'ai pensé à toi quand j'ai vu ce gorille trop mignon".
----
889