Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
10 Histoires qui prouvent qu’un bon sens de l’humour est l’ingrédient secret des couples les plus durables

10 Histoires qui prouvent qu’un bon sens de l’humour est l’ingrédient secret des couples les plus durables

Ceux qui réagissent avec humour aux petits problèmes de la vie quotidienne ou aux situations inhabituelles permettent non seulement de détendre l'atmosphère, mais ils font aussi rire de bon cœur tout leur entourage. Aimer ce type de personnes et vivre avec elles est un réel plaisir : au moins, on ne risque pas de s'ennuyer.

Sympa a compilé 10 histoires de personnes dont la vie de couple est devenue beaucoup plus agréable, et plus amusante, grâce à leur sens de l'humour !

  • Je m'achète toujours une huile d'abricot pour me concocter une crème pour le visage. Je la laisse toujours au frigidaire. En rentrant du bureau, je m'aperçois que ma bouteille de crème est vide et propre. Je demande donc à mon mari : "As-tu vu ma crème ?" Il me regarde en marmonnant : "Je l'ai mangée... mais je trouvais quand même que cette confiture avait un drôle de goût". Mais comment est-ce possible ? Comment avait-il pu engloutir ma crème pour le visage ? L'étaler sur du pain et la manger avec une tasse de thé ?
  • Je me suis récemment trouvée dans une situation très particulière. J'étais tellement contrariée que j'en ai pleuré. Mon petit ami était à côté de moi ce jour là. J'étais allongée, enveloppée dans une couverture et je pleurais en silence. Il s'est approché, m'a pris dans ses bras et m'a embrassée. Malheureusement, rien n'y faisait et il a fini par me dire : "ok, très bien, pleure un coup, je sais quoi faire". Il a mis une chanson très triste et c'était très drôle, car comme j'avais du mal à la supporter, je me suis mise à rire.
  • Hier soir, mon mari m'a crié depuis le salon : "Viens vite voir !" Je craignais le pire, je ne savais pas ce qui se passait. Lorsque je suis arrivée, il m'a dit, tout content : "Regarde, ils ont déjà sorti la pub Coca de Noël. Ça veut dire que les fêtes approchent".
  • En octobre, j'étais en congé maladie à cause d'un trauma crânien. Et bizarrement, il me tardait que les fêtes de fin d'année soit déjà là, avec l'agitation, la décoration de la maison, le sapin de Noël... J'en ai parlé à mon copain. Qui aurait pu imaginer que, quelques heures plus tard, il frapperait à la porte avec une branche de gui ?
  • Aujourd'hui, j'ai vu mon voisin arriver chez lui avec un sapin et criant à sa femme : "Tu veux une fête, tiens, la voilà ta fête !"
  • Mon mari travaille 15 heures debout. Ses chaussures de sécurité sont déjà bien abîmées et les semelles tombent en miettes. Il les a rapportées à la maison et m'a demandé de les laver. C'est ce que j'ai fait, mais en regardant les restes de semelles, je me suis aperçue qu'il avait mis des serviettes en-dessous. Je les ai jetées et ai eu pitié de lui. J'ai donc décidé de lui trouver une solution. Il refusait d'en acheter d'autres tant que celles-ci n'étaient pas "vraiment mortes". N'ayant pas de semelles à la maison, j'ai pris une paire de baskets. Je les ai mises mais je ne les trouvais pas assez souples. Je n'ai alors pas eu de meilleure idée que de glisser sous ses semelles, mes serviettes hygiéniques les plus épaisses. Il m'a appelé de son travail. Je pensais qu'il m'avait démasquée et lui ai demandé: "Tu es bien dans tes chaussures?", "Géniales, elles sont super souples !"
  • En décembre de l'année dernière, j'ai rapporté à la maison, un sac de clémentines. Je suis allé travailler et quand je suis revenu dans l'après-midi, j'ai trouvé ma femme assise par terre, triste, à côté d'un sac de clémentines à moitié vide et une montagne d'épluchures. Dès que j'ai voulu dire quelque chose, elle s'est mise à crier avec joie : "Je les ai trouvées !" et elle a mis plusieurs quartiers de clémentines dans sa bouche.
  • Je viens juste d'acheter un nouveau sèche-cheveux ultra-moderne. Pour le tester, j'ai eu envie de me faire une coiffure qui pouvait aller jusqu'au plafond et j'ai réussi. Cinq minutes plus tard, je me suis accrochée à la lampe, me suis empêtrée et suis restée bloquée au milieu de la pièce pendant quatres heures, parce que j'étais incapbale de sortir de là, ni même d'attraper le téléphone. Tu aurais dû voir la tête de mon copain, qui, n'ayant pas réussi à avoir de mes nouvelles, s'était inquiété, avait demandé à partir plus tôt du bureau et étant entré brusquement dans l'appartement, m'avait trouvée dans cet état. Pendant une demi-heure, cet idiot n'a rien fait d'autre que se moquer de moi et envoyer des photos à ses amis.
  • Mon mari me laisse toujours le dernier bonbon dans la boîte à bonbons. C'est un très beau geste, si on ne tient pas compte du fait qu'il mange absolument tous les autres.
  • Quand j'étais adolescente, ma mère s'est plaint de ne pas bien dormir et ce, pendant plusieurs jours. Elle se retournait sans cesse dans son lit, quelque chose la gênait. Puis, un jour, elle a trouvé sous le matelas ce qui l'empêchait de dormir : une pomme de terre. C'était en fait mon père qui voulait vérifier si ma mère était une vraie princesse, comme dans le conte de fées "La princesse au petit pois", mais au lieu d'un petit pois, il avait utilisé une pomme de terre. Il a donc pu dire : "Ma femme est une vraie princesse".

As-tu eu des histoires drôles dans ta famille ? Partage-les en commentaires !