Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Histoires racontées par des personnes qui ont expérimenté la mort clinique

Environ 10% des gens qui ont expérimenté la mort clinique racontent des histoires extraordinaires. Les scientifiques ont une explication pour cela : après la mort, la partie du cerveau qui est responsable de l'imagination fonctionne encore autour de trente secondes, et crée durant ce court laps de temps des mondes entiers dans notre tête. Les patients affirment que cela est tout simplement une preuve que la vie après la mort existe.

Quoi qu'il en soit, chez Sympa-sympa.com, nous avons été curieux de comparer les visions de différentes personnes. Tires-en tes propres conclusions, pour voir si tu décides de les croire ou pas.

  • J'étais ivre et j'ai été impliqué dans une bagarre. Puis, j'ai soudain senti une très forte douleur. Je suis tombé dans un puits. J'ai commencé à escalader pour en sortir, en m'appuyant aux murs glissants qui puaient. Avec grande difficulté, j'ai réussi à sortir du trou et j'ai vu une ambulance et la police. Une foule de gens. Je me suis regardé : j'allais bien et j'étais propre. J'étais tombé dans toute cette saleté, alors pourquoi j'étais encore propre ? Je me suis approché pour voir ce qui se passait. J'ai demandé aux gens mais ils ne m'écoutaient pas. J'ai ensuite vu un homme sur une civière, plein de sang. Ils l'ont mis dans l'ambulance et le véhicule a commencé à bouger quand j'ai soudain ressenti que quelque chose me reliait à ce corps. J'ai crié : "Eh ! Où allez-vous sans moi ? Où est-ce que vous amenez mon frère ?".
    Puis je me suis rappelé que je n'avais pas de frère. Au début, j'étais confus et je me suis ensuite rendu compte que c'était moi !
    Norbekov M. S.
  • Les docteurs m'ont averti que l'opération chirurgicale que j'allais subir n'avait que 5% de réussite. Mais ils ont décidé de prendre le risque - et moi aussi. Durant l'opération, mon cœur s'est arrêté. Je me rappelle avoir vu ma grand-mère décédée, qui me caressait les tempes. Tout était en noir et blanc. Je ne bougeais pas, elle a donc commencé à être nerveuse, elle m'a secoué et elle a ensuite commencé à crier : elle criait mon nom jusqu'à ce que j'ouvre enfin la bouche pour pouvoir lui répondre. J'ai respiré un peu d'air et l'asphyxie a disparu. Ma grand-mère a souri. Et moi, j'ai immédiatement ressenti la table froide du bloc opératoire.
    Quora
  • Il y avait beaucoup de monde qui se dirigeait vers le sommet d'une montagne qui fascinait tout le monde par sa lumière. Tout avait l'air totalement normal. Mais je me suis rendu compte qu'ils étaient tous morts, et que moi aussi. J'étais furieux : ils sauvaient tant de personnes à l'hôpital, pourquoi ils ne pouvaient pas me ressusciter moi ?
    Soudain, ma cousine décédée est apparue dans la foule et m'a dit : "Deanne, reviens". Personne ne m'avait appelé Deanne depuis mon enfance, et elle était une des rares personnes qui connaissaient cette variante de mon prénom. Je me suis alors retourné pour voir ce que "reviens" voulait dire et j'ai littéralement senti que je tombais sur le lit de l'hôpital et qu'autour de moi, les docteurs essayaient de me réanimer.
    Dailymail
  • Je me rappelle juste de deux portes similaires à des portes médiévales. Une était en bois, et l'autre en fer. Et je les ai regardées pendant longtemps.
    Reddit

  • J'ai vu que j'étais dans un bloc opératoire et je m'observais depuis un coin de la pièce. Autour, il y avait de l'agitation : médecins et infirmières essayaient de remettre en marche mon cœur. Je les voyais, je les écoutais, mais j'étais invisible pour eux. Soudain, une infirmière a pris une ampoule, a cassé le bout et s'est coupé un doigt : le sang a commencé à s'accumuler dans son gant. Puis, l'obscurité totale est arrivée. Après, j'ai vu cette scène : mes parents étaient dans la cuisine. Maman était en train de pleurer et papa en train de boire des verres de cognac les uns après les autres. Aucun des deux ne me voyait. Puis à nouveau l'obscurité. J'ai ouvert les yeux, tout, autour de moi, était rempli d'écrans et de tubes. Je ne pouvais pas sentir mon corps ni bouger. J'ai soudain vu l'infirmière. La même qui s'était coupé le doigt. J'ai regardé sa main et j'ai vu un doigt avec un bandage. Elle m'a dit qu'une voiture m'avait percutée, que j'étais à l'hôpital et que mes parents arriveraient bientôt. Je lui ai demandé : "Et votre doigt ne vous fait pas mal ? J'ai vu que vous l'aviez coupé avec une ampoule". Elle est restée totalement abasourdie. Il s'est avéré que depuis ce moment, cinq jours étaient passés et je ne l'avais pas rêvé.
    Pikabu

  • J'ai eu un accident : un énorme semi-remorque m'a percutée. Je me suis rendue compte que j'allais mourir.
    Puis, il s'est passé quelque chose de très bizarre que je ne peux toujours pas expliquer. J'étais allongée dans une flaque de sang, écrasée par des morceaux de fer à l'intérieur de ma voiture, en attendant ma mort. J'ai soudain senti une étrange sensation de sérénité. Et pas uniquement la sensation : j'ai vu au travers de la vitre de la voiture des bras qui voulaient m'enlaçer ou me sortir de là. Je n'ai pas pu voir si c'était un homme, une femme ou une créature. J'ai simplement ressenti beaucoup de chaleur et je me suis sentie bien .
    Quora
  • J'étais en train de marcher dans un hôpital, il n'y avait rien du tout. Au début, je me suis assis sur un lit dans la salle de réveil. Puis, une infirmière m'a amenée faire un tour aux soins intensifs.
    Рikabu

  • J'étais en train de courir dans ma chambre, en me préparant avec hâte. J'ai appelé mes amis, mais il n'y avait personne. Puis, j'ai entendu du bruit de l'autre côté de la porte. Je suis allé voir ce qu'il se passait. Il s'est avéré qu'il y avait beaucoup de personnes derrière la porte : certaines debout, d'autres assises avec la tête baissée, d'autres en train de pleurer. Et moi allongé sur le sol. Mort.
    Mais le vrai moi était là ! Je leur criais à tous : "Regardez-moi ! Je suis là ! Je ne suis pas mort !". Mais personne ne m'écoutait. Après les tentatives inutiles pour attirer l'attention, je suis retourné dans ma chambre et j'ai commencé à penser que j'étais vraiment mort.
    Quora

  • J'ai vu mon corps au loin, j'ai ressenti tant de légèreté que tout a commencé à ne plus avoir d'importance. J'ai décidé de sortir faire un tour dans la chambre des étudiants. Je suis entré dans la chambre d'à côté et j'ai vu que mes voisins étaient en train de manger des pâtes et de boire de la vodka. Après qu'ils m'aient réanimé, nous avons décidé d'aller vérifier : mes voisins étaient vraiment en train de manger des pâtes et de boire de l'alcool en cachette. J'ai même su dire la marque de l'alcool. Après cela, ils ont commencé à m'appeler Nostradamus.
    Рikabu
  • Quand je suis tombé, mon cœur s'est arrêté. Je m'en rappelle encore... Les sensations si bizarres, j'ai senti que je flottais, il n'y avait aucun tunnel. Maman était en train de courir dans le parc pour enfants en pleurant et en criant à l'aide. Je courais derrière elle, mais elle ne me voyait pas.
    Vk.com