Sympa

10 Traditions de Pâques hors du commun à travers le monde

Pâques est une fête qui célèbre la résurrection du Christ, elle est donc très ancrée dans de nombreuses cultures de croyance chrétienne. Cependant, chaque pays célèbre cette fête à sa façon : Si au Mexique Pâques est une fête religieuse et solennelle, dans d’autres pays, comme aux États-Unis, il s’agit d’une tradition qui implique diverses activités ludiques et amusantes.

Sympa a fait des recherches pour découvrir comment Pâques est célébrée dans différents pays du monde. Nous avons choisi de te montrer quelques traditions qui sortent tellement de l’ordinaire qu’elles sont encore très peu connues en dehors de leurs frontières.

1. Allemagne

Ce pays célèbre Pâques en décorant un arbre d’œufs peints de différentes couleurs. Et pour les allemands, ces arbres méritent autant d’attention que les sapins de Noël. C’est pourquoi ils mettent tout en œuvre pour confectionner le plus beau des arbres. Il peut s’agir de branches ornées d’œufs et disposées dans de jolis vases au milieu du salon, ou de petits arbres plantés dans leurs jardins particuliers.

2. Australie

Le protagoniste de Pâques a de longues oreilles et un joli pelage, mais ce n’est pas pour autant un lapin. Ces derniers ont une mauvaise réputation dans ce pays, étant considérés comme un fléau. Les festivités sont donc à l’image d’un marsupial connu sous le nom de bilby. Il a de longues oreilles, comme les lapins, mais son museau ressemble plus à celui d’une souris.

3. Espagne

Dans la région de Catalogne, en Espagne, il existe un village appelé Verges, où Pâques est l’occasion de réfléchir sur la brièveté de la vie. Le Jeudi Saint, une procession est organisée et les participants sont déguisés en squelettes ; ce défilé met en scène les passages bibliques de la Passion du Christ et les protagonistes jettent des cendres sur leur passage.

4. Etats-Unis

Pâques trouve ses racines dans la déesse païenne du printemps et de la fertilité, Eostre. Selon la légende, Eostre découvrit un oiseau qui était en train de mourir à cause du froid et pour lui sauver la vie, elle le transforma en lapin. A la suite de cette métamorphose, la créature a survécu, mais se souvenant de ses origines d’oiseau, elle se baladait en pondant des œufs sur son passage. Selon d’autres versions, le lapin décorait les œufs qu’il pondait et les offrait à la déesse en signe de gratitude. C’est pourquoi cet être fantastique qui apporte des œufs en chocolat est le symbole de Pâques dans plusieurs pays, mais les États-Unis se sont chargés de le rendre célèbre à l’échelle internationale.

5. France

Le personnage magique qui remplit les paniers des petits Français d’œufs en chocolat n’est pas le lapin de Pâques : ce sont les cloches de Pâques. Dans de nombreuses régions de France, les cloches restent silencieuses à partir du Jeudi Saint comme une forme de deuil de la mort de Jésus et retentissent allègrement le dimanche pour annoncer que le Sauveur a ressuscité. Pour célébrer ce miracle, les enfants reçoivent des friandises en chocolat et parfois quelques cadeaux.

Dans d’autres régions de France, comme Bessières, dans la région Midi-Pyrénées, les habitants préparent une omelette géante et la partagent entre tous les habitants. C’est un sujet si important qu’il y a même une confrérie qui organise cet événement dans différents pays et à différentes dates. On dit que cette coutume est née le jour où Napoléon Bonaparte et son armée ont visité un village situé dans cette région et ont dégusté ce bon petit plat. L’empereur a tellement aimé qu’il en a commandé une généreuse portion pour le petit-déjeuner du lendemain, si bien que les habitants ont dû mettre en commun tous leurs œufs pour lui faire ce plaisir.

6. Grèce

Ici se pratique la religion orthodoxe, laquelle célèbre Pâques avec beaucoup de solennité. La nourriture est donc une partie importante de la tradition. Au cours de la semaine précédant le dimanche de Pâques, c’est-à-dire le lundi suivant le dimanche des Rameaux, connu sous le nom de Megali Evdomada, se déroulent chaque jour des services religieux et les gens nettoient leur maison pour se préparer pour les festivités.

Le Jeudi Saint, on mange un pain spécial appelé tsoureki. Le samedi, on prépare la magiritsa, une soupe spéciale de saison à base d’agneau qui se déguste à minuit. Le dimanche est célébré avec un repas familial traditionnel qui comprend des plats tels que de l’agneau rôti, une variété de mets composant la mezedakia et divers types de salades.

7. Hongrie

L’eau est un élément clé des festivités dans ce pays. Il y a bien des années, le lundi suivant le dimanche de Pâques, les garçons versaient des seaux d’eau sur les filles en chantant une comptine : “A travers les bois verts, j’ai vu une violette qui commençait à se faner, puis-je arroser cette fleur ?” Aujourd’hui, la fête est plus discrète et au lieu de verser des trombes d’eau sur les jeunes filles, les garçons les aspergent de parfum ou d’eau parfumée. Cette tradition est appelée locsolkodás, que l’on peut traduire par “éclaboussure”.

8. Angleterre

L’une des traditions pascales les plus célèbres de ce pays est l’Eggjarping. Elle comprend deux concurrents, chacun tenant un œuf à la coque en main. Ils entrechoquent leurs œufs et le perdant est le propriétaire de l’œuf qui se casse en premier. Cette pratique s’est tellement répandue qu’il existe tout un système de règles qui encadre la concurrence.

9. Italie

A Florence, en Italie, la célébration de Pâques remonte à l’époque de la première croisade. C’est le traditionnel “Scoppio del Carro”, qui consiste à placer des feux d’artifice dans un chariot, que l’on allume devant la belle cathédrale connue sous le nom de Il Duomo. C’est l’archevêque qui est responsable de cette mission. Les fidèles entourent les lieux vêtus de costumes typiques du XVe siècle pour contempler les feux d’artifice ; cette coutume avait pour but d’invoquer une récolte abondante.

10. Mexique

Au Mexique, la trahison de Judas envers Jésus, est un acte impardonnable. De ce fait, Pâques est généralement célébrée en brûlant des figures en carton aux formes démoniaques censées représentées l’apôtre. Le but est symbolique : faire en sorte que le traître paie pour son crime.

En outre, il existe une autre coutume connue sous le nom de “Sabbat de gloire”, qui consiste à s’arroser mutuellement à l’aide de seaux, de tuyaux ou de ballons d’eau. Cependant, aujourd’hui, en raison du manque de cette précieuse ressource, il est désormais interdit par la loi de jouer avec l’eau.

Laquelle de ces coutumes t’a semblé la plus intéressante, ou la plus originale ? Et toi, comment célèbres-tu Pâques chez toi ?

Photo de couverture Omelette Géante de Bessières