Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Erreurs et coïncidences qui ont changé le cours de l’Histoire

Nous savons que chaque action - bonne ou mauvaise - a ses conséquences. D'une manière ou d'une autre, elle change le cours de la vie de certaines personnes, voire de toute l'humanité.

Sympa-sympa.com a rassemblé pour toi des évènements qui, sous différents aspects, ont changé le cours de notre Histoire.

La Prohibition et la salade César

Le 4 juillet 1924, dans un restaurant proche de la frontière des États-Unis avec le Mexique, fut organisé un grand festin. Si l'alcool était servi à profusion, la nourriture vint à manquer. Le propriétaire du restaurant, César Cardini, eut la grande idée de préparer un plat avec les seuls ingrédients qu’il lui restait.

Dans le garde-manger, il restait donc de la salade, du pain de blé, du parmesan et des œufs. Le chef combina ces ingrédients avec du jus de citron, de l'huile d'olive et de la Worcestershire sauce : la première salade César était née !

Source : wikipedia

Une erreur de calcul et la contamination d'un vaste territoire

Des essais à la bombe nucléaire furent réalisés en 1954 dans la zone de l'atoll Bikini. Mais l'explosion fut 2,5 fois plus puissante que prévu !

Le résultat de cette erreur provoqua un changement de la forme de l'atoll, la contamination radioactive d'un vaste territoire, et le décès de nombreuses personnes.

Un vin défectueux et Dom Pérignon

Au cours du XVIIe siècle, le moine bénédictin Pierre Pérignon étudiait les manières d'éliminer les bulles du vin qui était produit dans son monastère. Selon le moine, les bulles qui apparaissaient durant la fermentation causaient les explosions fréquentes de barils. Pour remédier à cela, il décida d'utiliser des bouteilles en verre pour embouteiller le vin et de les fermer avec un bouchon en bois, permettant de contenir le dioxyde de carbone.

Quand le régent Philippe II d'Orléans arriva au pouvoir, toute la cour de Paris commença à boire dans ces bouteilles, dans l'idée de satisfaire le gouverneur, qui, lui, préférait la boisson pétillante.

Source : wikipedia

Les blessures d'Ignace de Loyola et les Jésuites

En 1521, alors qu'Ignace de Loyola participait à la défense de Pampelune, il fut sévèrement blessé à la jambe. Pendant sa période de repos, il demanda qu'on lui apporte des romans de chevaliers. Au lieu de cela, on lui donna une œuvre intitulée La vie de Jésus Christ et un tome de La vie des Saints.

Selon les propres mots de Loyola, la lecture de ces livres lui ouvrit les portes "d'un monde mystérieux" et lui, noble chevalier se plongea petit à petit dans la religion. Dix-neuf ans plus tard, il créa l'Ordre des Jésuites et devint son principal représentant, jouant notamment un rôle important dans la recrudescence de la foi catholique en Europe après la Réforme Protestante.

La construction de la scierie et la ruée vers l'or en Californie

Le 24 janvier 1848, alors que le contremaître James W. Marshall travaillait à la construction d'un moulin devant l'American River, on fit la découverte de quelques pierres de couleur jaune près de l'eau. John Sutter, propriétaire de la scierie, déduisit que ces pépites devaient être de l'or pur.

La nouvelle se répandit vite à travers le pays et de nombreuses personnes arrivèrent en masse en Californie. La population de San Francisco passa de 1000 à 25 000 personnes en seulement deux ans ; des routes, des écoles et des églises furent construites un peu partout dans l'état. À la même période, pendant la ruée vers l'or, Levi Strauss cousait et vendait les premiers jeans du monde.

Source : Harvard

Une vengeance et des chips

De manière surprenante, les pantalons en jeans et les chips apparurent la même année. Le 24 août 1853, le chef du restaurant Moon’s Lake House, George Crum, prépara des pommes de terre frites pour l'un de ses clients habituels. Mais le visiteur se plaignit de la grosseur des rondelles de pommes de terre.

Le cuisinier, fâché, coupa de nouvelles pommes de terre ; l'épaisseur des rondelles ne dépassait pas celle d'une feuille de papier. Le client fut ravi et le restaurant compta un nouveau plat appelé "Saratoga chips".

Si la recette de ce plat se trouvait déjà dans un livre de cuisine datant de 1817, il faut reconnaître le mérite de George Crum : c'est bien lui qui fit leur popularité.

Source : wikipedia

Un changement de route et le début de la première guerre mondiale

Comme nous le savons tous, le déclenchement de la première guerre mondiale fut l'assassinat du prince Franz Ferdinand, en 1914. Cependant, peu de gens savent que malgré le fait que Gavrilo Princip était bien l'un des sept conspirateurs du crime, c’est surtout le hasard qui le conduisit finalement à tuer le prince.

Le matin du 28 juillet, le prince arrivait à Sarajevo. En chemin vers la mairie, l'un des conspirateurs lança une grenade, blessant la foule mais ratant sa cible. Après s'être rendu à la mairie, le prince décida de rendre visite aux victimes de la grenade, mais son conducteur ne fut pas informé de ce changement dans l'agenda.

Quand la voiture tourna dans la rue de Francisco José, il fut repéré par Gavrilo Princip qui sortait d'une cafétéria. Il courut après le véhicule et le rattrapa puis tira deux fois. C’est ainsi qu’il devint, par une succession de coïncidences, l'auteur des premiers coups de feu de la première guerre mondiale.

Du chocolat qui fond et une révolution pour nos cuisines

En 1945, Percy Spencer avait déjà passé 20 ans à travailler à la création de radars pour l'entreprise américaine Raytheon. Un jour, en passant devant le dispositif qui émettait des ondes de fortes fréquences, il se rendit compte que le chocolat de sa poche (ou de son sandwich au fromage, selon les versions) avait fondu.

Il alla chercher des grains de maïs dans une boutique et le dispositif les convertit immédiatement en pop-corn. Il décida ensuite de cuire un œuf, qui explosa sous ses yeux.

Le brevet pour le premier four à micro-ondes, qui reçut le nom de Radarange, fut obtenu le 8 octobre 1945. Deux ans plus tard, on le mit en vente ; sa hauteur atteignait 180 cm et son poids 340 kg. L'appareil coûtait alors 5 000 dollars américains.

Source : wikipedia

Lingots à jeter et acier inoxydable

En 1913, un ouvrier métallurgique - et autodidacte - anglais, Harry Brearley, réalisait des études sur les alliages afin de trouver la formule parfaite d’un métal pour fabriquer des canons pour les armes. Les lingots non adéquats étaient empilés dans un coin et s'oxydaient, oubliés.

Un jour, Harry se rendit compte que l'une des pièces qu'il avait fondue il y a un mois ne s'oxydait pas, à la différence des autres. Brearley envoya les lingots à deux fabricants de Sheffield, siège de nombreuses fabriques de couverts, mais ceux-ci ne furent pas intéressés par sa découverte.

Un an plus tard, Brearley s’unit avec un ami d'école avec qui il inventa un alliage résistant. En 1916, ils obtinrent un brevet au États-Unis pour leur invention.

Source : wikipedia

Le thé et la Guerre d'Indépendance

Le 16 décembre 1773 à Boston se déroula un évènement qui fut appelé la "Boston Tea Party" aux États-Unis. Un groupe qui se faisait appeler les "Enfants de la Liberté", vêtus de costumes indiens, jeta à l'eau 342 caisses de thé qui se trouvaient dans les cales des bateaux qui arrivaient d'Angleterre, en protestation du "Tea act" (approuvé en mai).

Malgré les différences existantes entre les colonies d'Amérique du Nord et la Grande Bretagne, les historiens estiment que la Boston Tea Party fut le catalyseur de la Guerre d'Indépendance, qui déboucha sur la création des États-Unis d'Amérique.

Les enregistrements effacés et l'atterrissage sur la Lune

Selon les données officielles, l'astronaute américain Neil Armstrong marcha pour la première fois sur la Lune le 20 juillet 1969. Cependant, des rumeurs disent que ce fut un mensonge et que les américains n'atterrirent jamais sur la Lune.

Le fait que les enregistrements originaux capturant ce moment historique furent détruits accidentellement par la Nasa, n'aidèrent pas les rumeurs à se calmer. Seules quatre copies transmises aux différentes chaînes télévisées furent conservées.

En 2009, les spécialistes d'Hollywood restaurèrent les enregistrements depuis les copies existantes ; les vidéos sont disponibles au public aujourd'hui sur le site de la NASA. Cependant, il est impossible de savoir vraiment ce qui a été fait au niveau des studios d'Hollywood...

Source : space

Photo de couverture eastnews, wikimedia