Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Légendes sur le Moyen-Âge que l’on devrait arrêter de croire

-1--
41k

Lorsqu'on parle du Moyen-Âge, on imagine un monde qui n'a probablement rien à voir avec la réalité. Tout cela parce qu'il existe bon nombre de mythes sur cette époque.

Sympa-sympa.com a enquêté sur les mythes médiévaux dont l'on devrait se méfier.

12. Le monde croyait que la Terre était plane

Pour être précis, l'idée selon laquelle la Terre était plane existait en Scandinavie entre le IXe et XIIe siècles, et a disparu lorsque le christianisme s'est répandu dans la région. Dans le reste de l'Europe et dans les pays méditerranéens, les gens savaient déjà au Moyen-Âge (du moins ceux qui avaient une certaine éducation) que la Terre était ronde. Et on peut le vérifier grâce à une multitude de cartes de l'époque, et quelques textes également.

11. Christophe Colomb voulait prouver que la Terre était ronde

Comme nous l'avons vu dans le point précédent, à l'époque de Colomb, le monde savait que la planète était ronde, donc il était inutile de le démontrer. Par le biais de son voyage, Colomb a seulement réussi à prouver que la Terre était bien plus grande que ce que l'on croyait : le navigateur supposait qu'il pouvait atteindre les marchés d'Asie orientale en navigant vers l'Ouest. Au lieu de ça, Colomb a atteint les Bahamas.

10. Les Vikings portaient des casques à cornes

En réalité, ces casques n'étaient pas du tout pratiques lors des batailles. C'est seulement au XIXè siècle que les artistes scandinaves ont commencé à exploiter ce détail sur les représentations de Vikings.

9. Les maris faisaient porter des ceintures de chasteté à leurs épouses

Nous connaissons tous cette terrible "donnée" selon laquelle les nobles médiévaux, avant de partir en voyage, faisaient porter à leur épouse cet horrible dispositif de fer qui couvrait la partie inférieure du corps. Mais ce n'est qu'un mythe. Ce n'est rien de plus qu'une invention des temps modernes et une allégorie dans les œuvres d'art.

8. Au Moyen-Âge, on ne vivait pas au-delà de 30 ans

L'espérance de vie à cette époque était très basse à cause du taux de mortalité infantile important, pour causes de maladies ou de manque d'hygiène. Mais si l'on arrivait à l'âge adulte et qu'il n'y avait pas d'épidémies, on pouvait aisément vivre jusqu'à 60 ou 70 ans.

7. Ils ne prenaient pas de bain et leur corps dégageait une odeur terrible

Bien entendu, ils étaient moins propres que nous à l'ère de l'eau chaude, mais tout le monde prenait un bain quotidien, faisait attention à son hygiène et évitait les gens qui sentaient mauvais. C'est précisément à cette époque que le savon est devenu populaire, et les fabricants de ce produit avaient du succès dans les grandes villes.

6. Les femmes n'avaient pas de droits

Bien sûr, les femmes du Moyen-Âge étaient moins libres qu'aujourd'hui : la plupart d'entre elles avaient le choix entre se marier ou devenir nonnes. Mais même à cette époque, les femmes aidaient leurs parents et leur maris à travailler, elles pouvaient hériter et acheter des biens immobiliers, et être en charge d'une entreprise familiale. De plus, il y avait un certain nombre de femmes influentes, par exemple, les abbesses dans les monastères, et bien sûr, les reines.

5. On n'utilisait pas de couverts au Moyen-Âge

En réalité, les couverts étaient très populaires à cette époque. Par exemple, la fourchette est apparue sous l'Empire bizantin au VIe siècle, et en Italie au XIe siècle.

4. L'Eglise freinait le développement de la science et brûlait les scientifiques sur des bûchers

La grande majorité des scientifiques de l'époque médiévale étaient ecclésiastiques. Beaucoup n'étaient pas oppressés, et ils étaient au contraire récompensés pour leur savoir et leur sagesse. Il n'existe pas de preuve que qui que ce soit ait été brûlé pour cette raison par l'Église. L'histoire de Galillée est arrivée bien longtemps après, et elle aurait plutôt un lien avec l'époque de la Contre-Réforme, qu'avec l'attitude de l'Église vis-à-vis de la science.

3. Des millions de femmes ont été accusées de sorcellerie et ont été brûlées sur le bûcher

Le phénomène appelé "chasse aux sorcières" n'était pas typique du Moyen-Âge, car en réalité, il est apparu après (aux XVI-XVIIe siècles). L'Église médiévale ignorait les sorcières et a nié leur existence jusqu'au XIVe siècle. Plus tard, les sorcières étaient certes persécutées, mais plus par les civils que par les religieux. Bien sûr, beaucoup d'hommes étaient aussi considérés comme "sorciers".

2. Les seigneurs pouvaient réclamer leur "droit de cuissage" sur l'épouse de leurs vassaux

En réalité, il n'existe pas beaucoup de preuves que ce droit ait réellement existé. La majorité des sources coïncident sur le fait que c'était seulement une légende ou bien une mauvaise interprétation des textes historiques.

1. Les chevaliers étaient toujours nobles et bien éduqués

Il n'en était rien. Bien sûr, tout le monde est différent et parmi ces chevaliers, il y en avait certainement qui se comportaient bien, mais la plupart du temps, quand les chevaliers n'étaient pas occupés à batailler, ils se dédiaient aux fêtes et terrorisaient la population, et violaient aussi les femmes.

Photo de couverture depositphotos, depositphotos
-1--
41k