Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Histoires drôles sur la manière dont les parents trompent leurs enfants

----
43k

Aujourd'hui, Sympa-sympa.com partage avec toi quelques histoires et anecdotes amusantes sur des idées parfois farfelues qu'ont eues des parents pour éduquer leurs enfants. Leur roublardise est admirable !

***

Quand j'étais petite, mon père sortait l'échelle, l'appuyait contre un mur de la maison, m'emmenait dehors et, le soir, il me disait qu'il avait accroché la Lune juste pour moi. Et j'y croyais. Ça fait longtemps qu'il nous a quittés, mais chaque fois que je vois la Lune, je pense à lui.

***

Quand j'étais petit, j'étais un gros bavard. Mon papa inventa alors une histoire à laquelle j'ai cru pendant des années. Il m'a dit que chaque personne n'avait que 10 000 mots à dépenser par mois. Et que si je les utilisais tous plus tôt que prévu, je resterais muet jusqu'au mois suivant. Quand je commençais à le taquiner avec mes conversations sans arrêt, il me disait : "Fais attention, on est le 20 et tu as déjà prononcé 9 000 mots !". Ça marchait à tous les coups !

***

***

Un beau jour, notre fille nous a dit qu'elle ne mangerait plus jamais de poisson. Alors j'ai eu l'idée de lui dire que ce n'était pas du poisson, mais du poulet italien. Ma petite, confiante, commença à manger "le poulet" volontiers, jusqu'à ce que sa grand-mère arrive. Évidemment, elle ne savait rien de notre petit stratagème. "Goûte à ce poulet italien !", dit notre fille à sa Mamie. Malheureusement, notre duperie fut découverte.

***

***

Mes parents affirmaient que, lorsque la porte de leur chambre était fermée, c'était parce que maman aidait papa à accrocher un tableau juste derrière la porte, et qu'en l'ouvrant, celui-ci tomberait. Je me suis dit qu'ils avaient plein de tableaux à accrocher !

***

Je disais à ma fille que, lorsqu'elle mentait, une tache rouge brillante sortait sur son front. Cela a toujours marché : je savais quand elle mentait car, quand elle le faisait, elle touchait toujours son front avec sa main.

***

***

Ma mère me disait toujours : "Nous avons beaucoup de bonbons mais les légumes sont difficiles à trouver. Ils sont tellement bons que le marchand de légumes les vend très, très vite". À table, il y avait toujours un bol avec des chocolats, et les légumes étaient servis comme un mets exquis. Résultat : à six ans, je demandais pour mon anniversaire une purée de chou de Bruxelles au lieu d'un gâteau !!

***

À l'heure du coucher, maman me disait : "Couche-toi, ferme les yeux mais ne t'endors pas ! Je finis de faire la vaisselle et je viens te lire une histoire !". Bien sûr, je m'endormais bien avant que maman finisse la vaisselle. Et le matin, elle se plaignait que je m'endormais trop vite. Ce mensonge a marché chaque soir pendant très longtemps !

***

----
43k