Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
14 Histoires de personnes qui ont rencontré leur âme sœur

14 Histoires de personnes qui ont rencontré leur âme sœur

L'amour : une flamme mystérieuse qui peut s'allumer au premier coup d'œil ou prendre des années pour finalement briller de mille feux. Mais dans le véritable amour, arrive toujours ce moment où tu réalises que tu veux passer toute ta vie avec cette personne.

Sympa-sympa.com a écouté les histoires de ces personnes qui se sont rendues compte qu'elles avaient rencontré leur âme sœur.

  • Quand j'ai eu 16 ans, mon père nous a abandonnées. Nous avons déménagé dans une autre ville et je suis allée dans une autre école. J'étais stressée à cause du divorce de mes parents et j'ai totalement arrêté de parler. Lorsque j'ai changé de classe, il y avait un garçon qui me plaisait, et je lui ai raconté mon problème sur une feuille de papier. Il a lu la lettre et nous a inscrit tous les deux à un club de lecture. Il l'a fait pour que je puisse sortir de mon silence. À 18 ans, il m'a demandée en mariage et j'ai réussi à dire "oui" moi-même. Nous sommes mariés depuis cinq ans, nous avons un enfant de deux ans et nous chantons souvent sur un air de guitare.

  • Un garçon qui me plaisait m'a fait une déclaration d'amour. Et tout a subitement changé : j'avais envie de travailler, de faire de nouvelles activités, de voyager... Même faire la vaisselle, tout me tentait. Et le plus important : j'avais envie de vivre. Vivre ma vie. Mordre dans une pêche sucrée et juteuse et laisser le jus couler le long de mes joues. Tout est arrivé grâce à cela. Je me suis rendue compte de ce que signifiait être soi-même. Quelque chose d'inestimable et d'important s'est déclenché en moi, quelque chose de très peu commun.

  • Mon copain vit à deux mille kilomètres de moi. En voiture, cela représente plusieurs jours de voyage. Cela faisait une semaine que je n'avais pas répondu à ses appels et SMS (j'étais très occupée). Le jour suivant, en pleine nuit, la sonnette de mon appartement a retenti. Il se tenait là, il avait peur qu'il me soit arrivé quelque chose.

  • Il y a peu de temps, j'ai enfin compris à quel point il m'aimait. Mon chéri déteste coudre, mais après avoir vu à quel point j'étais fatiguée après avoir travaillé sept jours cette semaine, sans jour de repos, il a fait la doublure de la robe que je voulais mettre pour la fête de l'entreprise. Il était si concentré... Il tirait même la langue et se murmurait quelque chose à lui-même, comme un vrai couturier.
  • Ma copine ronfle comme un marin ivre. J'ai toujours du mal à trouver le sommeil. Mais un jour, elle est partie une semaine rendre visite à sa mère, et je me suis rendu compte que sans ses ronflements... je ne dormais pas bien. En fin de semaine, je suis allé la rejoindre. Et je suis finalement tombé dans un sommeil profond à ses côtés.

  • Femme, 21 ans. Toute ma vie d'adulte j'ai été terriblement paresseuse. Mes parents se disputaient toujours avec moi à cause de ça. Je ne faisais jamais la cuisine ni le ménage. Dès que je me levais du lit, je me mettais à crier et à faire le travail en pleurant. Il y a un an je suis tombée amoureuse. Et tadaaa ! Je me lève facilement le matin, je suis de bonne humeur, je me sens aussi légère qu'un papillon, je chante en cuisinant de délicieux petits plats, la maison est propre, le linge est lavé et repassé. Mes parents sont ravis, et ils espèrent en secret que mon copain va me demander ma main.

  • J'ai rompu avec mon premier copain car lorsque je rentrais du travail, je ne lui préparais pas à manger une entrée, un plat et un dessert. J'ai quitté le second une semaine avant le mariage parce que je n'aidais pas sa mère à ramasser les fraises (il se fichait de mon allergie). Il y a peu, je suis allée vivre avec un ami d'enfance et nous sommes actuellement en train de planifier notre mariage. Parfois, je rentre à dix heures du soir du travail. La maison est propre, le repas est chaud et il me prépare un thé. Et peu importe à quel point je suis paresseuse, j'ai envie de lui cuisiner un repas complet chaque soir et aider ses parents à ramasser les pommes de terre.

  • Normalement, ma température corporelle est très élevée. Je transpire beaucoup des mains. J'ai toujours été très timide à cause de ça, on me disait toujours : "Tu as les mains moites". Mais lors du premier rendez-vous avec mon copain, il m'a dit que cela lui faisait penser à Roméo et Juliette, que les mains chaudes et humides étaient un signe de sensualité et qu'il adorait ça.

  • Mon mari parle parfois dans ses rêves. Une nuit, je lisais un livre dans le lit, mon mari était déjà endormi et j'ai entendu qu'il était en pleine conversation avec quelqu'un : "Je l'aime beaucoup. Je l'aime tellement que je souhaite à tout le monde d'avoir une épouse comme elle... Mais toi, ne la regarde même pas". Je crois que mon mariage est un succès.

  • J'ai peur des araignées depuis le jour où mon beau-père m'a enfermée dans la cave et que je les voyais sur les murs et me grimper dessus. Mes amis et mon ex-copine se moquaient de moi. J'étais très, très contrarié. J'ai toujours voulu guérir de cette phobie, mais je n'ai jamais réussi. Je l'ai toujours détestée, jusqu'à ce que je sorte avec une autre fille à qui j'ai confessé ma faiblesse. C'est elle qui attrape les araignées sur les murs et me rassure. Je songe déjà à un endroit où cacher l'anneau pour ne pas qu'elle le trouve elle-même.

  • Je suis "cahierphile" : j'adore les articles de papeterie sous toutes leurs formes, mais ma plus grande passion est pour les cahiers à carreaux avec spirale, et obligatoirement à 48 feuilles. Il doit y avoir un design parfait à l'extérieur et à l'intérieur. À chaque fois que je dois en choisir un nouveau, je compte ses feuilles, car j'ai peur qu'il en manque. Ma copine m'a trouvé un jour en train de faire ça et j'ai dû lui raconter. Elle m'a dit avec calme qu'elle adorait les crayons. Du coup, nous sommes restés dans la librairie plus d'une heure et demie. Je l'aime. Et les cahiers aussi.

  • Je suis au régime. Il ne reste plus que du riz dans les placards. J’ai appelé mon copain à minuit (nous vivons séparément) pour lui dire que je mourrais de faim et que je ne pouvais pas m'endormir. Il m'a répondu froidement qu'il devait se lever tôt demain et qu'il ne pouvait pas parler. En 30 minutes, il m'a apporté une part de gâteau, des sandwiches et m'a reproché d'être au régime.

  • Je suis obsédée par l'orthographe et la grammaire. Un jour, j'ai discuté avec un garçon qui écrivait, qui avait l'air de ne jamais avoir lu un livre en français. Il s'est trouvé qu'il était comme moi, addict, mais aux maths. Nous nous moquions l'un de l'autre et plaisantions de temps en temps. Du coup, nous nous sommes mis d'accord pour se donner des cours mutuellement. C'est comme ça que ça a commencé. Nous sommes sortis ensemble quatre ans et il a récemment fait sa demande. Le mariage est pour bientôt.

  • J'ai les cheveux noir de jais et la peau très pâle, si je me maquille un peu trop, je ressemble à une sorcière. J'allais vers le métro et une vieille dame m'a regardée et a commencé à faire un signe de croix. J'ai décidé de prendre ça à la rigolade et de faire semblant de faire de la magie avec mes mains. Le garçon qui était assis à côté de moi, s'est rendu compte qu'elle commençait à trembler, à tourner de l'œil et à dire que quelque chose la possédait. La dame est entrée en état de choc, alors que je me retenais d'exploser de rire, et les gens dans le métro se retenaient aussi. Dans la station, le garçon m'a couru après. Nous sommes mariés depuis cinq ans. Lors de la cérémonie de mariage, mon premier toast était pour la vieille dame superstitieuse du métro !