Sympa
14 Histoires très optimistes quant à la vie

14 Histoires très optimistes quant à la vie

----
76k

Qu'on le veuille ou non, la vie est une incroyable épopée sur laquelle on n'a, en définitive, que peu de prise. Les événements se succèdent les uns aux autres, parfois tragiquement, mais parfois aussi de manière vraiment comique. Il arrive que certaines histoires soient plus intéressantes et passionnantes que les meilleurs films !

Sympa-sympa.com te dévoile ces joyeuses anecdotes, racontées à la première personne, qui te rempliront de joie rien qu'en les lisant. Elles sont trop drôles...

  • Dans le supermarché. Ma femme m'a demandé de lui acheter un adoucissant pour le linge. Enfin, acheter, acheter, non. Elle m'a demandé de lui prendre en photo le rayon des adoucissants, et de lui envoyer. Parce que je ne sais pas choisir.
    Je me suis approché des étagères. J'ai commencé à prendre des photos. Soudain, un homme à côté de moi m'a montré son téléphone et m'a dit :
    - Vous voulez que je vous envoie les photos de tous les adoucissants qui se trouvent dans ce magasin ? Par Whatsapp. J'en ai tout un album. De chaque bouteille, de l'avant et de l'arrière.
    - Ah non, merci, elle m'a seulement demandé de lui envoyer un panoramique.
    - Quelle chance vous avez...
    - Eh bien, oui... Mais merci pour l'offre. Quelle bonne idée, d'utiliser Whatsapp !
    - Oui, mais ce n'est pas la mienne. Vous voyez cet homme qui prend des photos de produits ménagers ? C'est lui qui me les a envoyées. Là tout de suite, j'ai une session photo au rayon couches. À bientôt !

  • Une amie m'a raconté une histoire qui lui était arrivée dans son école de conduite. Elle conduisait la voiture avec son moniteur dans les rues de la ville. C'était l'été, il faisait très chaud. Il y avait des bouchons, la voiture n'avait pas l'air conditionné, même respirer était difficile. Ils se sont arrêtés à un feu rouge et ils ont commencé à parler.
    Mon amie : "Quelle chaleur ! J'irais bien à la plage, ou me baigner dans un lac, ne serait-ce que pour sentir l'eau sur mes pieds. Je m'achèterais une glace et je me laisserais submerger par cette sensation de fraîcheur.
    Le moniteur : "C'est parti ! "
    Mon amie : "Comment ?! Je n'ai pas l'intention d'aller où que ce soit avec vous !"
    Le moniteur : "Je te parle du feu. Il vient de passer au vert. Allons-y ! "
  • Mon arrière-grand-père a 93 ans. Et il a toujours son sens de l'humour. Il y a peu, on lui a demandé comment il avait fait pour vivre autant d'années. Il a souri avec malice et a répondu : "Les séries télé... Mais oui ! Il faut bien que je vive jusqu'à l'année d'après pour voir la prochaine saison !"
  • Lorsque j'avais huit ans, ma famille vivait dans une maison, avec un grand parc pour enfants juste en face. Souvent, mes amis venaient et nous allions jouer au parc. Un jour, nous y étions depuis plusieurs heures, et mes parents m'ont dit de leur proposer de venir à la maison. Sans me faire prier, je me suis approché de mes amis et je leur ai demandé : "Vous avez faim ? " Ils m'ont tous répondu avec entrain : "Oui ! Trop faim !". Alors je leur ai dit : "Alors, que tout le monde rentre chez soi ! " Mes parents me racontent encore cette histoire !
  • Je dispose d'un chauffeur particulier qui me conduit jusqu'au travail, et parfois, il vient me chercher la nuit, en contrepartie de quoi j'augmente son salaire. Laissez-moi vous raconter ce qui est arrivé la semaine dernière. J'avais beaucoup bu, donc je l'ai appelé pour qu'il vienne me chercher. Il était 7 heures du matin. Je me suis assis sur le siège avant et je me suis immédiatement endormi. Quand je me suis réveillé, j'ai vu que la voiture était toujours en marche, j'ai regardé à gauche, il n'y avait pas de conducteur. J'ai de nouveau fermé les yeux, et je me suis soudain réveillé en pensant : "Mais qu'est-ce qu'il se passe ?!" J'ai attrapé le volant, en état de choc, j'étais paniqué. Un instant après, je me suis rendu compte que j'étais en train d'être embarqué par une dépanneuse. Le chauffeur avait eu envie de rentrer chez lui au bout d’un moment, et la voiture avait été enlevée pour stationnement gênant.
  • Mon ami n'avait toujours pas choisi le nom de son chat, et finalement, il a eu l'idée de l'appeler "Viens ici". Aujourd'hui, chaque fois que quelqu'un dit "Viens ici", une énorme boule de poils arrive en courant dans la chambre. C'est très amusant !
  • Je suis au travail. Un appel de mon épouse ; je réponds et j'entends la voix d'un homme : "Bonjour, Pierre ? Votre épouse se trouve actuellement à l'hôpital. Pouvez-vous venir ?" Sans rien dire de plus, je pars en courant. Une fois arrivé, je la vois, et je m'aperçois qu'ils lui ont mis un plâtre à la jambe, alors je lui demande ce qui lui est arrivé. Elle baisse les yeux et me répond en murmurrant : "J'étais en train de sauter..." "De sauter ? Mais où ?" je lui demande. "Je sautais du canapé au fauteuil, parce que j'imaginais de la lave en-dessous de mes pieds..."
  • La soeur d'une de mes amies avait un entretien d'embauche dans une grande entreprise. Lorsqu'elle est arrivée sur place, on lui a demandé quand elle voulait prendre ses vacances. Elle a choisi ses dates au hasard. Quant au salaire qu'elle voulait recevoir, elle a mis le premier nombre qui lui est venu à l'esprit. Ils lui ont ensuite demandé si elle était capable de faire quelque chose que son chef ne pouvait pas faire. Elle a réfléchi et a répondu : "Je peux mettre mes pieds derrière ma tête". Elle l'a fait. Et ils l'ont embauchée.
  • Lorsque mon mari et moi allons nous coucher après une dispute, nous nous tournons le dos. Une fois, c'est notre chat qui nous a réconciliés. Il s'est mis au milieu du lit et je voulais le serrer dans mes bras. Il m'a tourné le dos, et dans le même temps, mon mari s'est tourné vers le chat, pour le serrer dans ses bras aussi. Au final, nous nous sommes enlacés. Nous avons fait la paix.
  • J'ai toujours eu des oreilles proéminentes. D'une certaine manière, j'ai survécu aux moqueries et aux intimidations de mes camarades de classe, puis aux plaisanteries au lycée. Jusqu'à ce que je me marie. Mon époux adorait mes oreilles, il m'appelait souvent "Oreillettes !", ce qui me dérangeait et me faisait rire à la fois. Finalement, j'ai décidé de me faire opérer ! J'étais heureuse, j'ai commencé une nouvelle vie, mes oreilles ne se voyaient plus et je me trouvais radieuse. Je pensais que mon mari ne me dirait plus rien par rapport à ça. Mais si ! Il a commencé à m'appeler "Sans oreillettes !"
  • Je me suis approchée de la porte et j'ai vu un homme grand et fort, avec plein de tatouages et un air ténébreux, appuyer sur un numéro d'appartement à l'interphone. Une voix infantile, très sérieuse, a demandé : "Mot de passe ?" Et l'homme a répondu : "Papa Schtroumpf".
  • Mon père est un vrai plaisantin. Un jour, quand j'étais petite, il m'a demandé : "Tu as déjà goûté les oeufs de fourmis ?" J'ai répondu que non. Le jour d'après, il m'en a apporté deux : petits, blancs et allongés. Dans une poêle avec de l'huile, il les a préparés, les a mis dans une assiette et me les a servis. Durant une heure, j'ai résisté. Finalement, j'en ai mangé un et il m'a fait manger l'autre. C'était fade et croquant. Plus tard, je lui ai demandé : "Papa, qu'est-ce que c'était en réalité ?" et il m'a répondu : "Ne t'inquiète pas. C'étaient deux grains de riz".
  • J'adore les hommes qui amènent leurs enfants à la crèche le matin. Ces hommes sévères et forts, avec leurs sacs à dos rose, et leurs petits lapins et petits ours en peluche. Aujourd'hui, j'ai vu un vrai motard, de ceux qui portent une grosse barbe et une veste de cuir noir, faire de gros bisous à sa fille, alors qu'elle lui posait une couronne de fleurs sur la tête.
----
76k