15 Histoires qui illustrent l’expression : “Le monde est petit”

Beaucoup d’entre nous se sont déjà retrouvés dans les situations où nous n’avons pas pu nous empêcher de dire : “Que le monde est petit !” Des coïncidences improbables peuvent arriver à n’importe qui dans la vie quotidienne. Les héros de l’article du jour ont appris de leur propre expérience ce que signifie d’avoir eu une chance sur un million.

Chez Sympa, nous adorons ces histoires où les événements prennent une tournure surprenante, surtout si à la fin tout se termine bien.

  • La semaine dernière, je faisais le tri dans des vieilles boîtes de photos de ma grand-mère. Sur la plupart des clichés, on voyait ma mère dans son enfance. Je suis tombée sur une photo où maman était sur un terrain de jeux avec ses parents. Elle avait environ quatre ans à cette époque. Tout paraissait normal jusqu’à ce que je voie en arrière-plan mon autre grand-mère et mon père qui avait environ dix ans. J’ai montré la photo à ma famille, et ils étaient choqués, car officiellement mes parents ne se sont rencontrés que 13 ans plus tard. © Jess Hardwood / Quora

  • Ma femme et moi étions en vacances en République Dominicaine. Nous sommes Ukrainiens. Nous avons fait connaissance avec un couple de Russes qui venaient de la ville de Riazan. Un jour, nous étions en train de nous montrer les photos de nos enfants. J’avais une photo de mon fils sur la Grande Muraille de Chine. C’est là que ma nouvelle connaissance m’a demandé :
    — Est-ce que la photo a été prise l’année dernière ?
    — Oui, en septembre.
    — C’est moi qui l’ai faite !
    Alors, reprenons : un Ukrainien et un Russe se sont rencontrés sur une île des Caraïbes, et il se trouve que ce dernier a pris en photo le fils du premier un an plus tôt en Chine. © Artiomlukyanov / Pikabu

  • Un jour, j’étais dans un bar à Dallas. J’ai demandé un briquet à un homme qui avait environ 30 ans de plus que moi, et il m’a répondu avec un fort accent irlandais. J’ai demandé s’il venait de Dublin, et il a répondu que oui. Je lui ai dit que mon père et mon grand-père venaient également de Dublin, et que mon papi habitait telle rue dans telle maison. Et c’est pas croyable, mais ce gars avait travaillé pour mon grand-père, avait été en coloc avec mon oncle pendant un moment, et il avait aussi été ami avec mon père ! Que le monde est petit ! © OThatSean / Reddit

  • Mon amie et moi faisions la queue au musée du Louvre. Nous venons toutes les deux de Russie, et étions en vacances à Paris. La file d’attente était super longue, on n’en voyait pas le bout. Nous étions au milieu. Tout à coup, j’ai entendu la conversation suivante dans notre langue :
    — Maman, où vas-tu ? Il y a une file d’attente !
    — Viens, viens, nous allons trouver des gens qu’on connaît et nous ferons la queue avec eux.
    Je me suis retournée et j’ai vu une copine de ma tante avec son fils. Elle venait de la même ville que nous. Je l’ai appelée : “Nathalya, venez ici !” Ils nous ont rejointes, nous étions très étonnés de se retrouver dans la file d’attente du Louvre, à des milliers de kilomètres de chez nous. Deux minutes plus tard, elle a dit : “Bon, nous allons avancer, peut-être nous tomberons sur quelqu’un d’autre que nous connaissons plus près de l’entrée, auquel cas nous ferons la queue avec eux. Autrement, nous reviendrons avec vous”. Le plus drôle, c’est qu’ils ne sont pas revenus ! Cela veut dire qu’ils ont effectivement réussi à trouver d’autres personnes qu’ils connaissaient dans cette file d’attente ! © SanDiegoCA / Pikabu

  • J’étais en couple avec un gars depuis un bon moment, j’ai rencontré ses parents, nous devions nous fiancer. Toutefois, avec le temps, j’ai commencé à réaliser que mon petit ami ne me correspondait pas du tout, donc j’ai décidé de faire une pause dans notre relation, et ensuite, nous nous sommes séparés. Pendant tout ce temps, j’ai continué à parler avec sa maman, et nous sommes devenues très proches. L’ironie du sort, c’est que six mois plus tard, j’ai rencontré un homme qui était le demi-frère de mon ex. Un an plus tard, nous nous sommes mariés, et sa maman, qui était déjà mon amie, est alors devenue ma belle-mère. © Палата № 6 / VK

  • J’ai fait connaissance avec une fille sur internet, nous avons pas mal discuté, et je lui ai demandé où elle habitait. Et là, elle m’a envoyé mon adresse. Je n’arrivais pas à comprendre comment elle la connaissait. Quelques minutes plus tard, elle m’a demandé de regarder par la fenêtre, et je l’ai vue me faire des signes de main depuis le balcon du deuxième étage de notre immeuble. Le monde est vraiment petit ! © Подслушано / Ideer

  • Lorsque j’étais enfant, mes parents et moi sommes partis en vacances dans un hôtel-club. Là-bas, nous avons fait connaissance avec nos voisins et nous nous sommes très bien entendus. L’année d’après, nous sommes allés en Espagne, et nous sommes tombés sur cette même famille. Et encore un an plus tard, alors que nous étions dans un parc d’attractions, nous les avons encore retrouvés là. À ce moment-là, mes parents se sont mis d’accord avec eux pour les revoir l’année suivante, mais depuis, nous ne les avons plus jamais croisés. © Fenrir101 / Reddit

  • Je prends des cours de yoga. J’ai remarqué que dans mon groupe il y avait deux autres filles qui me ressemblaient étrangement : nous faisions la même taille, avions les mêmes cheveux, la même façon de s’habiller, etc. Nous avons commencé à parler, et il se trouve que nous étions toutes les trois mariées, avec des enfants. Mais le plus impressionnant, c’est que toutes les trois, nous étions sorties avec le même mec (à des moments différents !), et chacune pendant trois ans ! Cela n’a rien d’étonnant que nous soyons devenues copines : nous avons pratiquement les mêmes goûts. © Подслушано / Ideer

  • En 1985 j’étais en Chine, et je me suis retrouvé dans la ville de Kunming. Un jour, alors que j’étais devant le bâtiment de la poste, un homme est venu me voir et m’a demandé dans un anglais parfait si j’avais besoin d’aide (il n’y avait pas beaucoup d’occidentaux dans cette ville à l’époque). Nous avons commencé à discuter, et il m’a invité à dîner chez lui. Après le dîner, il a commencé à me montrer les photos de sa famille. Sur l’une d’elles, j’ai vu une fille que je connaissais et je me suis écrié : “C’est Annie Chou, c’est elle qui m’a aidé à trouver mon billet pour faire Toronto-Chine !” Le vieil homme était choqué : il se trouve qu’Annie était la fille de sa sœur, et qu’il ne l’avait pas revue depuis presque 30 ans. Il y a un milliard de personnes dans ce pays, mais il fallait que je tombe sur lui ! J’appelle ceci une vraie coïncidence ! © Larry Rossignol / Quora

  • Ma mère a fabriqué cet objet il y a 45 ans. À l’époque, nous habitions dans l’état du Maine. Je me souviens de l’avoir regardée brûler le bois pour créer ce dessin. Depuis, nous avons déménagé dans le sud, et j’ai décidé de vivre selon le principe de “ne pas s’enraciner” : j’ai vécu en Alabama, en Floride, en Caroline du Sud, en Louisiane, en Pennsylvanie et au Colorado. C’est dans un petit magasin de cet état que j’ai acheté un livre avec une couverture faite à la main, et je ne sais pas par quel miracle, cette couverture était l’œuvre de ma mère de l’époque. Je l’ai payé environ 2 $. © Fred Montgomery / Quora

  • Avec des amis, nous sommes partis en vacances au Sri Lanka. Ma femme et moi avons décidé de changer d’hôtel au dernier moment, et nous sommes partis sur la côte.
    Nos amis sont par la suite venus nous rendre visite. Après avoir fait le tour de l’hôtel, notre amie est venue nous montrer deux photos : une qu’elle venait de prendre, et l’autre, qu’elle avait en fond d’écran de son téléphone.
    Il se trouve qu’il y a deux ans, elle a trouvé cette image sur internet, et elle l’a téléchargée pour l’utiliser en tant que fond d’écran. Elle rêvait d’aller sur cette plage, mais elle ne savait pas où se trouvait cet endroit. Et cette photo a été prise depuis le balcon de notre hôtel !
    Quelle est la probabilité de se retrouver dans un endroit dont tu ne connais absolument rien, mais duquel tu rêves depuis un moment ? © MaxS2 / Pikabu

  • En 2002, je suis parti en Norvège dans le cadre d’un programme d’échange scolaire, nous vivions dans des familles d’accueil. Une Norvégienne est venue me voir pour me demander de ramener un cadeau pour une fille biélorusse avec qui elle correspondait depuis quelques années (à l’époque il n’y avait pas encore internet, et elles s’envoyaient de vraies lettres). Elle m’a demandé si sa correspondante habitait loin de chez moi. Je viens de Minsk. En regardant l’adresse, j’ai vu qu’elle habitait la même rue, au numéro 100 (moi, je vis au 84). Nos maisons étaient juste à côté ! Et oui, le monde est petit.. © Vavatt / Pikabu

  • J’étudiais dans une université des États-Unis, et je devais partir en vacances à Londres. Mon vol était prévu pour le dernier jour de cours, et je devais rendre un travail écrit pour midi au plus tard. J’ai pris du retard, et je ne l’ai envoyé qu’à 13 heures. J’étais très inquiet que le professeur ne le reçoive pas. Arrivé à Londres, j’étais dans le métro avec un ami et je lui expliquais ma problématique. Le train est arrivé à la station, les portes se sont ouvertes, et j’ai vu ... mon prof ! Je lui ai de suite demandé s’il avait reçu mon devoir. Il m’a répondu que oui. J’ai dit : “Parfait !” et j’ai pu profiter de mes vacances. © tadhg555 / Reddit

  • J’ai 34 ans. Il y a trois mois, je suis allé à l’ambassade afin de soumettre mon dossier pour déménager à l’étranger. En regardant mes papiers, l’ambassadeur m’a annoncé que j’avais été adopté. Suite à un long interrogatoire de ma mère, j’étais encore plus choqué : il se trouve que je ne suis même pas le fils de son premier mari ! Elle m’a eu avec un type rencontré pendant son premier mariage. Après avoir entendu le nom de famille de mon père biologique, j’ai failli tomber dans les pommes : j’ai passé toute mon enfance à jouer avec le fils de cet homme... © Подслушано / Ideer

  • Lorsque nous étions encore étudiants, ma copine et moi rêvions de partir à Paris. Nous n’avions pas beaucoup de moyens, et ma mère a proposé d’appeler son ami Kurt, qui vivait dans la capitale française, pour qu’il nous héberge. Bien entendu, nous avons accepté. Arrivés à Paris, nous avons appelé Kurt, et il est venu nous chercher et nous a emmenés chez lui. En discutant, nous avons commencé à nous douter qu’il y avait vraisemblablement un malentendu, et que ma mère et cet homme ne se connaissaient pas. Il se trouve que ma mère s’était trompée d’un chiffre en me passant le numéro de son ami. Mais quelle était la probabilité que l’on tombe sur un gars qui lui aussi était Américain, habitait Paris, et s’appelait Kurt ?! © Twoehy / Reddit

Et toi, as-tu déjà vécu des coïncidences improbables ? Raconte-nous tout dans les commentaires !

Partager cet article