Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

5 Raisons simples qui expliquent pourquoi ces personnages célèbres cachaient une main

Nous avons tous vu des portraits d'empereurs, de chefs d'Etat et de généraux qui posaient en cachant une main dans leur manteau. Aujourd'hui, il y a peu de chances que quelqu'un pose ainsi, mais ce geste était à la mode autrefois.

Nous chez Sympa-sympa.com, nous avons décidé d'enquêter sur ce que pouvaient bien signifier ces mains cachées dans les manteaux et nous avons trouvé cinq explications curieuses pour résoudre ce mystère.

5. Les bonnes manières dans la Grèce Antique

Tu vois la tête que l'on fait lorsque quelqu'un se mouche très fort en public ? Eh bien dans l'Antiquité, c'est à peu près comme ça que les Grecs regardaient ceux qui ne cachaient pas leurs mains dans les plis de leur tunique lorsqu'ils parlaient. Surtout s'il s'agissait d'un discours public. Sortir les mains de son vêtement était vu comme un manque de respect.

Ce geste était très recommandé aux orateurs par l'acteur populaire de la Grèce antique et fondateur de l'école de rhétorique, Eschine. Et il le faisait si bien que des siècles plus tard, tous les livres de prière s'inspiraient de son savoir, au XVIIIème siècle.

4. L'imitation de postures classiques

Au XVIIIème siècle, dans la haute société européenne, la mode des temps anciens était de nouveau d'actualité. En se basant sur les notions des Grecs de l'Antiquité concernant les bonnes manières, les peintres ont commencé à peindre les portraits des nobles avec une main sous un vêtement. Avec le temps, ce geste a commencé à être assimilé aux personnes de hauts rangs, à l'éducation, aux bonnes manières, au sens de l'humour très fin et à une personnalité sophistiquée.

3. La posture de l'empereur

Sur de nombreux portraits, Napoléon Bonaparte garde une main derrière sa redingote. On pourrait penser que l'empereur adorait ce geste, mais il n'en était rien. Par exemple, pour le portrait de Napoléon dans son cabinet de travail, Napoléon n'a même pas posé : Jacques-Louis David l'a peint de mémoire et c'est lui qui a choisi la posture. Lorsque Napoléon vit son portrait, il dit au peintre : "Tu m'as compris, mon cher David".

2. Une position confortable pour les photos

Dans le cas des portraits photographiques, ce geste présentait un avantage important. Les personnes devaient poser durant quelques temps (de 30 secondes à 15 minutes), en restant totalement immobiles. Cette position aidait à maintenir les mains du "modèle" au même endroit et à éviter que la photo ne soit floue. Cette position était populaire chez les soldats de la Guerre Civile aux Etats-Unis. C'est aussi ainsi que pose Karl Marx sur sa célèbre photo. À la fin du XIXème siècle cependant, cette posture est devenue passée de mode.

1. Le symbole maçonnique

Selon une autre version, cette posture est un signe secret de l'appartenance aux Francs-maçons, utilisées pour qu'ils se reconnaissent. On dit que les portraits où les gens cachaient leurs mains indique une dévotion à leur cause ou un certain niveau de hiérarchie. Par exemple, le portrait de Mozart peint par Antonio Lorenzoni

Photo de couverture wikimedia.org