Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Films à succès accusés de véhiculer des messages subliminaux discutables

Parfois, un chat est juste un chat et rien de plus. Pas la peine de chercher des sens cachés, des symboles, des interprétations et des clins d'œil - même si la nature humaine est ainsi faite qu'elle pense toujours qu'on lui dissimule des secrets. Cette recherche constante d'allusions et de symboles occultes est parfois vaine, mais elle est aussi parfois justifiée.

Sympa-sympa.com a retrouvé pour toi 9 films célèbres accusés de cacher des messages mystérieux. Tu avais remarqué, toi, une quelconque propagande dans ces histoires ?

Harry Potter, accusé de promouvoir l'obésité

Poulet rôti, côtes de porc, bacon, pudding, glaces, tartes aux pommes, pancakes, tartines et gâteaux au chocolat. Voici le genre de repas que l'on sert à Poudlard. "On ne peut plus le supporter !" a déclaré le journal allemand Die Tageszeitung, accusant l'œuvre de J.K.Rowling de promouvoir l'obésité, ajoutant même que s'il importe peu à Harry Potter et aux autres magiciens de se poser des questions sur le surpoids, l'hypertension et le diabète, eh bien pour nous moldus, c'est important !

Le Seigneur des Anneaux pousse au racisme

Le Seigneur des Anneaux, l'épopée de Tolkien se passant sur la Terre du Milieu, marquée dans la majeure partie du livre par des guerres et où existent différentes races et espèces de personnages, est constamment taxée de racisme, de sexisme, et de maltraitance animale. Et depuis peu, un acteur afro-américain, John Boyega, en a ajouté une couche en conseillant aux spectateurs de "ne pas dépenser (son) argent pour toujours voir les mêmes choses à l'écran".

Pokémon promeut l'homosexualité

Une organisation chrétienne américaine défendant les "changements dans le monde" a déclaré avoir trouvé des signes LGBT dans Pokémon, accusant ces jolies créatures animées de faire la promotion de l'homosexualité. Des journalistes ont immédiatement tenté de trouver quels détails aurait pu tant offusquer ce groupe religieux. Un sourire complice de Ramoloss ? Ou les lèvres pulpeuses de Chétiflor ? Quelle imagination !

Astérix et Obélix, la promotion du dopage

La revue satirique allemande Der Postillon a décidé de parodier le scandale sur le dopage et a publié un article fictif annonçant le retrait des exemplaires de la bande dessinée Astérix et Obélix dans les librairies. Dans cet article, on pouvait lire que l'agence de lutte antidopage allemande estimait que la potion magique était de la propagande explicite pour l'usage de produits dopants.

Fight Club accusé de pousser au fascisme

Des sociologues ont observé le germe de l'idéologie fasciste dans le film de David Fincher. L'aliénation du monde, la féminisation et la culture du politiquement correct est combattue par les personnages centraux de la manière la plus primitive : avec brutalité, lors de combats illégaux dans des sous-sols. C'est comme un carnaval dans la grisaille d'un monde capitaliste. De plus, le commerce de la graisse humaine vendue pour fabriquer du savon rappelle étrangement les camps de concentration nazis.

Mad Max : Fury Road promeut le féminisme

Passons le fait qu'avant le tournage, certaines des actrices étaient des portes-paroles de la célèbre féministe Eve Ensler. On peut accepter le fait que ce film diabolise la société masculine : les hommes y traitent les femmes comme si elles étaient leur propriété, c'est pourquoi ces dernières fuient dans le désert pour "créer" une nouvelle société. Ça ressemble à une utopie antipatriarcale, non ?

Les films sur Captain America font l'apologie des U.S.A

C'est l'opinion de Luc Besson himself. Il affirme qu'il aurait aimé voir une histoire de héros, et pas une histoire où l'on nous impose une opinion politique concernant ce beau et grand pays que sont les États-Unis. Sans faire preuve d'un minimum de modestie ou de tact, le réalisateur à même répondu qu'il était difficile d'imaginer dans le monde un pays ayant le courage de renommer ce film "Capitaine Nouvelle-Zélande" ou "Capitaine France".

50 Nuances de Grey incite aux violences conjugales

L'association antipornographique américaine à demandé le changement de classification du film 50 Nuances de Grey pour une catégorie plus stricte. Selon elle, les créateurs n'ont pas été honnêtes en comparant ce film à un "conte de fée" dans la bande-annonce. Ils affirment que ce "conte" devrait plutôt se trouver dans la catégorie "drames avec scènes de violence, BDSM, tortures, avec un certain penchant pour l'humiliation de la gente féminine".

Les Télétubbies, la promotion de l'homosexualité

Les autorités polonaises ont estimé qu'un des personnages des Télétubbies, ce célèbre programme télé pour enfants, avait des tendances homosexuelles : Tinky Winky, le violet, qui est censé être un garçon, mais qui porte un sac à main de couleur rouge.

Et toi ? Tu penses réellement que tous ces films veulent faire passer ce genre de messages ?

Photo de couverture AMLF