Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment était la vie d’Angelina Jolie avant d’avoir des enfants, et pourquoi on ne la voit plus au cinéma

Angelina Jolie est l’une des femmes les plus séduisantes et désirées du monde. Pour beaucoup, elle incarne la sagesse, la beauté et le charme, et son nom de famille est plus que mérité. Ses parents, le célèbre acteur américain Jon Voight et l’actrice franco-canadienne Marcheline Bertrand, la surnommaient d’ailleurs “bel ange”. Il semblerait que le sort d’un enfant né sous une si bonne étoile soit prédéterminé, et que le chemin vers la gloire soit déjà tout tracé. Mais avant de devenir une personnalité adulée par la plupart des gens dans le monde, Angie a dû surmonter d’innombrables épreuves : traumatismes de l’enfance, haine de son propre corps, et bien d’autres...

Sympa te raconte aujourd’hui l’histoire de cette célèbre actrice sous un angle inattendu, et t’explique pourquoi le monde n’a vu que deux films auxquels elle a participé au cours des neuf dernières années.

Enfance et jeunesse

Les parents d’Angelina Jolie ont divorcé un an après sa naissance. Marcheline Bertrand a alors déménagé de Los Angeles à New York avec Angelina et son autre fils. Ses rêves d’une carrière cinématographique ont été enfouis, et elle a passé tout son temps à élever ses enfants. C’est ce qui a déclenché la rupture entre Angelina et son père.

La jeune fille n’a pas trouvé la force de lui pardonner et a fait de son mieux pour le punir : elle s’est enfuie de chez elle, a consommé des substances psychédéliques et s’est entourée d’hommes dangereux.

De retour à Los Angeles, Angelina a commencé à étudier à l’école de cinéma de Lee Strasberg, puis à la Beverly Hills High School. Sa minceur et son habitude de s’habiller avec des vêtements d’occasion ont fait d’elle une brebis galeuse parmi les élèves. Et après plusieurs tentatives infructueuses pour se bâtir une carrière de mannequin, sa confiance en elle a complètement disparu.

Bien qu’Angelina ait été invitée à participer à des clips vidéo de Lenny Kravitz et Meat Loaf, elle n’arrivait pas à être satisfaite. Sa haine de son propre corps l’a conduite à pratiquer des séances d’automutilation à l’arme blanche.

“Je collectionnais les couteaux et j’avais toujours ce genre d’objets autour de moi. Pour une obscure raison, le rituel de l’automutilation et la sensation de douleur que cela me causait, ainsi que la perception de moi-même en tant qu’être vivant et la sensation d’une sorte de libération, fonctionnaient comme une thérapie”.
Angelina Jolie

Son rôle dans “Hackers” l’a aidée à croire en elle et à positiver. Et bien que le film ait été un échec commercial, il est devenu culte après sa sortie en vidéo. C’est aussi sur le tournage de ce film que la romance d’Angelina avec Jonny Lee Miller, son futur premier mari, a commencé.

Lors de la cérémonie de leur mariage, Jolie est arrivée vêtue d’un pantalon en caoutchouc noir et d’un T-shirt blanc, sur lequel le nom de son petit ami était écrit avec du sang. Et ses excentricités ne se sont pas arrêtées là.

Un bond dans sa carrière professionnelle et de nouvelles singularités

En 1997, pour son rôle dans le téléfilm “George Wallace”, Angelina a reçu le Golden Globe et a également été nominée pour un Emmy Award. À la fin des années 1990, Jolie a acquis une grande popularité, et en l’an 2000, elle est devenue la première actrice de l’histoire à remporter le Golden Globe trois fois de suite dans trois catégories distinctes :

  • Meilleure actrice dans un second rôle dans une série ou mini-série : “George Wallace” (1997).
  • Meilleure actrice de mini-série ou téléfilm : “Gia” (1998).
  • Meilleure actrice dans un second rôle : “Une vie volée” (1999). En plus du Golden Globe, l’actrice a remporté un Oscar pour ce rôle.

Scène du film “Gia” (1998) / Photo de la cérémonie des Oscars (2000).

À la fin des années 1990 et au début des années 2000, l’actrice a été considérée comme bisexuelle après avoir déclaré dans une interview que si elle n’était pas mariée à Lee Miller, elle aurait épousé l’actrice et mannequin Jenny Shimizu, qu’elle avait rencontrée pendant le tournage du film Foxfire. Angelina n’éprouvait qu’une simple admiration pour sa partenaire, mais au lieu de réfuter les rumeurs, elle a décidé d’ajouter de l’huile sur le feu.

Pendant le tournage du film Péché originel, on a supposé qu’Angelina avait eu une liaison avec Antonio Banderas. Quand on a demandé à l’actrice si c’était vrai, elle a répondu : “Il est marié à la plus belle femme du monde” (Melanie Griffith) ; puis elle a ajouté : “Je préférerais coucher avec elle plutôt que de m’aventurer dans une relation avec lui”.

En outre, des soupçons ont également été émis au sujet d’une relation incestueuse d’Angelina avec son frère James Haven. L’actrice a immédiatement réfuté ces rumeurs, qui étaient apparues parce qu’ils s’étaient embrassés sur la bouche lors de la cérémonie des Oscars en 2000.

Un an plus tard, la vie de l’actrice a pris un tournant radical et les rumeurs malsaines ont été vite oubliées.

Mission pour l’ONU, enfants et cinéma

Lors du tournage de Lara Croft : Tomb Raider au Cambodge, Angelina Jolie a été choquée par ce qu’elle a vu. Le pays traversait alors une crise humanitaire et commençait à peine à se remettre de la guerre civile contre le régime des Khmers rouges, qui a duré de nombreuses années.

Une fois le tournage achevé, l’actrice s’est adressée à la Commission des Nations Unies pour demander à être envoyée comme volontaire dans les pays où se trouvaient les missions humanitaires de cette organisation : Tanzanie, Pakistan et Cambodge. Après plusieurs mois de travail dans ces pays, Angelina a déclaré dans une interview : “J’ai pris conscience du sort de ces personnes. Elles méritent le respect pour tout ce qu’elles ont enduré sans jeter un seul coup d’œil sur le passé”.

En 2002, avec le statut d’Ambassadrice de bonne volonté de l’ONU, l’actrice s’est de nouveau rendue au Cambodge. Au cours de sa visite, elle a adopté un petit garçon, qui est maintenant connu dans le monde entier sous le nom de Maddox Jolie-Pitt.

Toujours lors de sa première expérience en tant que volontaire, Angelina a fait don d’un million de dollars à la Commission des réfugiés, devenant ainsi la plus grande donatrice privée de l’histoire de l’ONU. Après avoir adopté Maddox et obtenu le statut d’ambassadrice de bonne volonté, elle a créé une fondation qui a encouragé la construction d’écoles et de garderies.

En 2005, elle a adopté une petite fille éthiopienne et a entamé une relation avec Brad Pitt. Mais cette histoire est bien connue et n’est pas le sujet de notre article. Nous ne pouvons que regretter leur séparation et leur souhaiter bonne chance.

Évidemment, son travail à l’ONU a changé Angelina et a influencé ses choix de films : elle a incarné une philanthrope dans le film Sans frontière, et l’épouse d’un journaliste qui dirige une enquête sur un terroriste dans Un coeur invaincu. Entre 2000 et 2010, Angelina a participé à près d’un film par an, mais après le remake de The Tourist, on ne l’a aperçue que dans deux autres rôles : Maléfique et l’ex-danseuse Vanessa dans Vue sur mer.

Seulement deux films en une décennie ? Que s’est-il passé ?

Au fil du temps, les œuvres caritatives d’Angelina Jolie ont pris de l’ampleur, tandis que sa carrière cinématographique est devenue un facteur moins important dans sa vie. Sans parler de l’éducation de ses six enfants, qui bien sûr demande beaucoup de temps et d’efforts.

Dans l’une de ses interviews avec Vanity Fair, Angelina a déclaré : “J’aime jouer, mais ce n’est pas la chose la plus importante dans ma vie”. Elle se sent attirée par certains rôles : ceux qui ont trait à la vie, à l’amour et à la liberté.

À plus d’une reprise, la star a déclaré qu’elle n’avait pas l’intention de jouer avant d’atteindre un âge avancé. Mais elle n’a pas pour autant l’intention de quitter le monde du cinéma, puisqu’elle participe actuellement au tournage du film Come Away, où elle jouera la mère de Peter Pan et Alice. La sortie du film est prévue pour 2020.

De tout ce qui précède, on peut conclure qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter quant à la fin de la carrière d’actrice d’Angelina Jolie : elle attend un rôle approprié et intéressant à ajouter à sa filmographie. Et même si ce moment n’est pas si éloigné, nous sommes sûrs qu’elle ravira aussi ses fans en tant que réalisatrice.

Que penses-tu d’Angelina Jolie ? Quel est ton film préféré dans lequel elle joue ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture East News