Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

J’ai décidé de dormir 4 heures par jour afin de pouvoir exploiter à 100% mes journées

Cela fait peu de temps que j'ai commencé à dormir entre deux et quatre heures par jour. Je dors assez, je me sens en bonne santé et ma productivité est maximale.

Je vais raconter ce qui m'a motivé à le faire exclusivement aux lecteurs de Sympa-sympa.com

Comment les génies dormaient-ils ?

On dit que Léonard de Vinci, Nicola Tesla, Salvador Dalí et beaucoup d'autres génies étaient des adeptes du sommeil polyphasique et dormaient une à quatre heures par jour.

En résumé, le sommeil polyphasique est lorsque nous réduisons le temps de sommeil nocturne et ajoutons quelques pauses de 20 à 30 minutes pendant la journée. En conséquence, c'est comme si nous pouvions vivre des semaines ayant huit à neuf jours !

Ici tu pourras en savoir plus sur le sommeil polyphasique.

La phase de sommeil rapide dure 20-30 minutes, temps durant lequel le cerveau se repose et libère le stress.

Comme la plupart des gens, je n'avais jamais de temps pour moi-même. Pendant plusieurs mois, j'ai essayé de commencer mes entraînements à la piscine mais, en rentrant à la maison le soir, j’avais juste envie de me poser et de regarder des vidéos sur YouTube. Plusieurs fois, je suis arrivé en retard à des réunions et je reportais souvent mes dossiers et rapports au lendemain. J'ai compris qu’il me fallait plus de temps et j'ai donc décidé d'essayer le sommeil polyphasique.

Il y a plusieurs modalités de ce sommeil. Tu peux choisir une modalité standard (la plus populaire), la modalité des génies, ou la personnaliser comme tu préfères, comme je l'ai fait. Ma modalité consistait en 4 heures de sommeil et deux pauses de 25 minutes chacune (après le déjeuner et le soir après le travail). C'est à l'aide d'une calculatrice que je le faisais.

Voici à quoi ressemblait mon sommeil : 4 heures la nuit et 2 fois 25 minutes chaque jour.

J'ai bousculé mes habitudes en m'endormant tous les jours à 1 heure et en me levant à 5h30 du matin.

Jour 1. Le premier jour s’est très bien passé. Comme j’ai eu beaucoup de temps libre, j’ai eu le temps de faire toutes les tâches ménagères et j’ai créé mon planning de la semaine. Pour me conformer aux règles, j'ai utilisé des bouchons d'oreilles et j'ai recouvert mes yeux. Juste après le déjeuner, j'ai trouvé un endroit tranquille et je me suis allongé. J’ai fait de même quand je suis rentré du travail. Cependant, je n'ai pas réussi à m’endormir à ce moment-là.

Ici, je fais ma sieste de 25 minutes.

Jour 2. Avant de commencer mon expérience, j'ai parlé avec des gens qui avaient ce même mode de vie. Ils m’avaient prévenu que plusieurs semaines devaient d’abord s’écouler pour que cela devienne une habitude, et que les 15 premiers jours, je me sentirais très probablement comme un zombie. En réalité, je l'ai ressenti le deuxième jour. Je me sentais super fatigué et émotionnellement fragile.

Jour 3. Comme les frontières entre aujourd'hui et demain étaient presque effacées, les jours devenaient un cycle monotone. Je vivais dans un couloir sans fin et dont les sensations m'étaient complétement étrangères. Cependant, j'ai commencé peu de temps après à dormir 25 minutes pendant ma pause. J'avais un sentiment très désagrèable au réveil et je ne me sentais pas moi-même.

La nuit toutes sortes de pensées traversaient ma tête, par exemple, " Pourquoi fais-tu tout cela ? Va dormir. Tu te sentiras tellement plus heureux. " Il m'a fallu beaucoup de travail pour surmonter ces pensées et continuer mon chemin.

Jour 4. L'état de zombie était devenu permanent pour moi. Si quelqu'un commençait à me parler, je pouvais regarder l'horizon sans rien répondre, tenir une conversation représentait beaucoup d'énergie pour moi. Généralement, je m’asseyais juste et regardait un point fixe, au loin.

Voici mon visage du premier au quatrième jour de l'expérience : ma peau avait pâli, d'énormes cernes étaient apparues et mes yeux étaient rouges.

Jour 5. Le cerveau commencait à s'habituer. Dès que je fermais les yeux à l’heure de la sieste, je m’endormais aussitôt. J'ai commencé à me réveiller avant le réveil et je me sentais bien rétabli ...

Comme j'avais beaucoup de temps libre pendant la nuit, j'ai décidé de le consacrer à la lecture et aux films documentaires. J'ai découvert qu'au Brésil il y a la tribu Pirahã qui ne dort jamais. De temps en temps, ils somnolent pendant 20 minutes, adossés à un arbre. Ils pensent que si tu dors trop longtemps, tu arrêteras d'être toi-même. En gros, ils n'aiment pas dormir.

Jours 6 et 7. Je me suis complètement habitué au nouveau mode de vie. Pratiquement chaque fois que je me réveillais, j'avais l'impression d'avoir dormi pendant des heures, même si cela ne faisait que 20 minutes. La lourdeur au niveau de ma tête avait disparu et ma capacité de travail s'était complètement rétablie. J'ai commencé à accomplir plus que je ne pouvais programmer. La nuit, je lisais, regardais des films, me rendais au gymnase ou à la piscine. J'ai arrêté de boire du café.

Voici ma liste de choses à faire que j'ai terminé avant le déjeuner.

Jours 8 à 10. Parce que je pouvais «recharger» mon cerveau à temps et récupérer mes forces, cela augmentait ma créativité et mon endurance. Après mes siestes de jour, j'avais l'impression qu'une journée entière s'était écoulée. Ensuite, je pouvais revenir à des tâches compliquées et trouver une bonne solution. Mes joues ont récupéré leur couleur et mes yeux n’étaient plus rouges.

Jours 11 à 14. J'ai complètement rejeté les siestes à heures fixes. Maintenant j’écoute mon corps, c’est lui qui me dit quand il faut que je me repose et je me sens vraiment mieux. Pour comprendre ma limite, j’ai réduit petit à petit les heures de mon sommeil nocturne. Ayant deux siestes durant la journée, je peux dormir environ 2 heures et demie la nuit. Si je voulais réduire d'avantage mon sommeil nocturne, je devrais introduire une troisième sieste pendant la journée.

Avantages et inconvénients.

Avantages :

  • Productivité. Je fais tout mon travail de la journée en une matinée. A l’heure du déjeuner, j’ai terminé. Je sens qu'il est plus facile pour moi de résoudre les tâches.
  • Je dors sans réveil. J'ai réalisé que je me réveillais avant même que l'alarme ne se déclenche désormais.
  • Nourriture saine. Je ne me sentais pas à l'aise de dormir avec l’estomac rempli, alors j'ai commencé à manger plus sain et naturel. En conséquence, la paresse et la lourdeur de l'après-midi ont disparu et j’économise ce que j'avais l'habitude de dépenser en pain et en hamburgers.
  • Plus de livres et plus de sport. Maintenant j'ai le temps pour mon développement physique et intellectuel. J'ai lu tous les livres que je remetais à plus tard depuis un bon moment. Je vais à la gym et à la piscine. Je ne suis plus malade.

Inconvénients :

  • Plus de limite entre les jours. Il est difficile d'apprécier le temps comme un flux constant. Pour moi, les jours sont une série de levers et de couchers de soleil. Maintenant, les gens vont dormir et maintenant ils se lèvent.

  • Pas de fêtes ou de sorties avec mes amis. En outre, l'alcool brise tout le modèle.

  • Cela ne convient pas à tout le monde à cause du problème de santé. Au début, la charge pour les systèmes circulatoires et nerveux est très élevée.

Conclusion.

Si ta vie semble être une grande liste de choses à faire pour lesquelles tu passes ton temps à … chercher du temps, alors le sommeil polyphasique est ce dont tu as besoin. En réalité, je me sentais plus productif, j'ai eu beaucoup de temps libre et maintenant je fais tout mon travail.

Mais, d'un autre côté, tout le monde sommeille de manière monophasique. Tes amis et ta famille ne te comprendront pas lorsque tu leur dira une énième fois "non" à une sortie ou quand tu leur demanderas d'interrompre le film parce qu'il est temps de te reposer.

Que penses-tu de ce mode de vie ? As-tu déjà testé ? Raconte-nous en commentaire !