Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

La Corée du Nord reste un pays plein de mystères, nous t’apprenons 12 choses sur ce pays secret

L'intérêt pour la Corée du Nord et son style de vie est toujours croissant dans le monde occidental. Cependant, il y a très peu de choses que nous savons sur ce pays : même les gens qui ont voyagé là-bas ont des opinions contradictoires sur les us et coutumes locales.

Sympa-sympa.com a recueilli des données intéressantes et quasiment inconnues sur la Corée du Nord qui t'aideront à mieux comprendre comment vit son peuple.

11. Le peuple nord-coréen est persuadé que la Corée est unie

Si tu regardes une carte mondiale politique publiée dans n'importe quel pays, tu verras la Corée du Nord et la Corée du Sud distinctes. Mais en Corée du Nord, les gens sont persuadés que les deux pays sont unis : sur la carte que l'on enseigne dans les écoles, il n'y a qu'une seule Corée avec Pyongyang comme capitale. Bien que les deux parties rêveraient de s'unir, chacune a ses raisons de ne pas changer les choses.

10. Ils appellent les Américains "gros nez"

Un soldat américain à l'époque de la guerre de Corée sur une affiche de propagande au Musée de la guerre à Pyongyang.

Les Nord-Coréens pensent que tous les Américains ont un gros nez, des yeux globuleux et une poitrine poilue. Selon les témoignages d'anciens résidents nord-coréens, durant les cours de sport à l'école, ils s'entraînent à tuer des soldats américains, en utilisant des mannequins en carton qui représentent des gens en tenue militaire, avec un énorme nez et de grands yeux bleus.

9. En Corée du Nord, il n'y a pas d'impôts

La Corée du Nord est l'un des rares pays au monde dont les résidents ne paient pas d'impôts. Les taxes (dans le cadre de "l'ancien monde") ont été annulées dans cette partie de la péninsule coréenne en 1974. Seules les organisations officielles et les personnes vivant et travaillant à l'étranger doivent se conformer à cet impôt. Bien que tout risque de bientôt changer : il paraît que le gouvernement prévoit prochainement de réintroduire l'impôt sur le revenu.

8. En Corée du Nord, on regarde des films américains sans savoir qu'ils sont américains

Oui, en Corée du Nord, les gens aiment les films hollywoodiens : par exemple, ils ont adoré Titanic et Die Hard. Cependant, souvent, les Coréens ne savent pas exactement où les films ont été produits : finalement, il n'y a pas que les Américains qui ont un gros nez... Regarder la télévision sud-coréenne est finalement beaucoup plus dangereux que de regarder des films américains, parce que dans ce cas, les spectateurs ne peuvent pas prétendre qu'ils ne savaient pas d'où venait le film.

Détail curieux : Kim Il-sung est né le 15 avril 1912, jour où le Titanic a coulé.

7. Kimilsungia et kimjongilia

Non, ce ne sont pas des surnoms humoristiques nord-coréens, mais des espèces de fleurs : la kimilsungia est une espèce d'orchidée hybride, et la kimjongilia est un hybride de bégonia, même si aucune de ces fleurs n'est considérée comme le symbole officiel de la Corée du Nord (c'est le magnolia). Néanmoins, des expositions de kimilsungias et de kimjongilias ont lieu chaque année. Pour ces occasions, chaque famille essaie de cultiver la plus belle fleur.

6. La Corée du Nord est l'un des principaux exportateurs mondiaux de fruits de mer

Bateaux de pêche nord-coréens dans le port de Rasŏn.

Le partenaire commercial le plus important de la Corée du Nord est bien sûr sa voisine, la Chine, où 60% des produits nord-coréens sont exportés. Les marchandises les plus vendues sont le poisson et les fruits de mer, qui représentent 25% de toutes les marchandises exportées à l'étranger. En outre, la Corée du Nord est dans le top 20 mondial des pays exportateurs de fruits de mer et de poisson.

Un autre produit très exporté par la Corée du Nord sont les monuments produits à la demande. Dans les studios "Mansudae", là où est créé l'art monumental, on réalise beaucoup de peintures et de broderies. Tu peux même commander quelque chose pour toi-même si tu le souhaites.

5. Le leader de la Corée du Nord est un mort

Kim Jong-un, chef suprême de la Corée du Nord.

La Corée du Nord est le seul pays au monde à avoir une forme de gouvernement aussi particulière que la nécrocratie. Il s'avère que Kim Il-sung a un titre posthume de président éternel de la République. Cela signifie que le leader politique de la Corée du Nord Kim Jong-un, chef suprême, chef du parti, de l'armée et du peuple, ne possède pas le titre de président. En même temps, il n'en a pas vraiment besoin.

4. 4% de la population du pays participe au festival Arirang

Festival Arirang 2012, dédié au 100ème anniversaire de Kim Il-sung

Le festival Arirang est le plus grand spectacle de cirque de la planète, il est même entré dans le livre Guinness des records. Environ 100 000 personnes participent à cet événement. En outre, le spectacle a lieu dans le Stade du Premier Mai : l'un des plus grands stades du monde, pouvant accueillir jusqu'à 150 000 spectateurs.

3. À la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud se trouve une ville "propagandiste"

Kijŏng-dong, une ville fantôme.

La ville de Kijong-dong, située à la frontière sud-coréenne, avait pour but de montrer à ses voisins du sud tous les côtés positifs de la partie nord de la péninsule. Elle a été construite dans les années 50, à l'époque où l'électricité dans les zones rurales était considérée comme un luxe des deux côtés de la frontière.

Les lumières s'y allumaient à horaires fixes, et toujours dans les mêmes bâtiments. Des soldats marchaient dans les rues de ce village et les mêmes femmes ont lavé les mêmes fenêtres pendant 15 ans. Puis, quand les téléscopes ont permis aux méridionaux de mieux voir ce village, il est devenu évident que les maisons de Kijong-dong n'étaient que des "boîtes vides", sans planchers, ni plafonds, ni séparations.

2. Qui fait le plus de bruit ?

Vue de Kijŏng-dong avec son mât de 160 mètres de haut, qui pourrait être le plus haut du monde.

Il y a une autre histoire curieuse liée à Kijŏng-dong. Pendant de nombreuses années, on y laissait tourner la radio à très haut volume, en diffusant des messages de propagande pour expliquer aux sud-coréens à quel point leur vie serait magnifique dans le Nord.

Mais en 2004, après avoir compris que leurs tentatives pour attirer les voisins étaient vaines, les nord-coréens ont commencé à diffuser des musiques de marches militaires 20 heures par jour. En réponse à cela, les sud-coréens ont diffusé à leur tour leur fameux K-Rock. Quand le bruit est devenu insupportable, les radios ont été éteintes des deux côtés de la frontière. Match nul.

1. Kim Jong-un est unique

Kim Jong-un visite un pensionnat à Piongyang.

En Corée du Nord, il est officiellement interdit de nommer ses enfants comme le leader. Si dans une famille, il y a déjà un enfant portant son nom, les parents sont obligés de le changer d'urgence. Ce n'est pas la seule interdiction similaire en Corée du Nord : en 2011, le père de Kim Jong-un, Kim Jong-Il, a publié la même loi concernant son nom. Mais celui qui a instigué cette extraordinaire tradition était déjà le père de Kim Il-sung. Toutes ces interdictions sont encore valables aujourd'hui.

Bonus : affiches coréennes

Vive la pêche à grande échelle partout dans notre pays !

Comme tu le sais déjà, la propagande est un phénomène tout à fait normal que l'on subit 24 heures sur 24 en Corée du Nord. Des affiches à la gloire de la patrie et des trois Kim attendent les nord-coréens à chaque coin de rue. En fait, tout le monde peut même acheter quelques affiches de propagande qui sont dessinées à la main.

As-tu été étonné de découvrir ces informations ?

Photo de couverture ED JONES/eastnews