Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’histoire de l’homme qui a arrêté de manger pendant 382 jours pour perdre du poids

D’après le Livre Guinness des records, Angus Barbieri détient le record du jeûne le plus long : 382 jours. Encore aujourd’hui, les scientifiques ne comprennent toujours pas comment il est parvenu à ne pas s’alimenter pendant une période aussi longue, sans endommager son corps. La plupart d’entre eux sont convaincus que de ne pas ingérer d’aliments pendant plus de 40 jours pouvait être dangereux pour la santé.

Chez Sympa, nous avons cherché les raisons qui ont poussé cet homme à faire une expérience aussi risquée et comment il a réussi à survivre aussi longtemps sans manger.

Une année avec uniquement de l’eau et des vitamines

En 1965, un jeune homme corpulent de 27 ans a été admis à l’hôpital de Marifield, à Dundee (Écosse). À ce moment-là, il pesait 207 kg. Angus a dit à l’équipe soignante qu’il souhaitait arrêter de manger temporairement pour perdre du poids et les médecins ont accepté de contrôler le processus.

À l’origine, Angus ne voulait pas renoncer à la nourriture sur une longue période. Mais il supportait tellement bien ce régime alimentaire, qu’il a décidé de ne pas suivre les conseils des médecins et de continuer l’expérience après les 40 jours de jeûne. Il désirait atteindre son poids idéal.

Pendant plus d’un an, il n’a pris que des compléments alimentaires à base de levure et de vitamines, en particulier de la vitamine C. À partir du 92e jour, ils lui ont rajouté du potassium et dès le 345e jour, du sel. Il pouvait boire autant de boissons non caloriques qu’il voulait, comme du thé, du café ou de l’eau gazeuse. Parfois, Angus ajoutait un peu de sucre ou de lait à son régime alimentaire, surtout les dernières semaines.

Il allait aux toilettes une fois tous les 37 ou 38 jours. Ce n’était pas surprenant, parce que sa “nourriture” était liquide.

L’hôpital de Marifield, à Dundee.

Pour perdre du poids, l’homme a dû quitter son travail dans un restaurant

Il n’a reçu aucun traitement médical, même s’il était au départ sous la surveillance des médecins. Mais il s’était tellement bien adapté à la privation, qu’il est rapidement rentré chez lui. Il devait se rendre uniquement à l’hôpital pour réaliser des analyses.

Les médecins ont remarqué que l’homme avait un faible taux de glucose dans le sang, ce qui confirmait qu’il était affamé. Mais l’hypoglycémie ne l’empêchait pas de faire ses activités quotidiennes et de se sentir bien. Par contre, il a dû abandonner son emploi dans le restaurant de son père, dont la spécialité était le “fish and chips”. Un homme aussi borné que Barbieri ne pouvait pas perdre du poids avec autant de nourriture autour de lui.

Pour lui, l’œuf à la coque était devenu un mets exquis

L’homme a terminé le jeûne le 11 juillet 1966. Après 382 jours de restrictions, il pesait 82 kg, il avait dont perdu 125 kg.

À la fin de l’expérience, Angus déjeunait un œuf à la coque, une tranche de pain avec du beurre et une tasse de café. Il avait complètement oublié le goût des aliments et il appréciait vraiment les aliments simples.

Dans les 5 ans qui ont suivi la fin de son régime, l’homme n’a repris que 7 kg. Il a déménagé en Angleterre, dans la ville de Warwick. Là-bas, Angus a eu 2 enfants et a vécu 24 années supplémentaires.

Alors, est-ce possible de perdre du poids en arrêtant de s’alimenter ?

Perdre du poids de façon aussi drastique peut s’avérer vraiment dangereux. Les étudiants diplômés de la Faculté de Médecine de l’Université de Dundee ont étudié 5 cas de traitement de l’obésité par la privation qui ont provoqué la mort des patients. Une femme a survécu à 210 jours sans manger, mais elle est décédée après la réalimentation (un cas assez commun, lorsqu’une ingestion répétée d’aliments altère l’équilibre de liquides et d’électrolytes dans le corps). Les autres sont morts de différentes maladies entre la 2e et la 8e semaine. Beaucoup d’autres malades ont souffert de carences en potassium, même s’ils en consommaient sous forme de vitamines.

Certaines personnes peuvent se passer de nourriture pendant longtemps, en survivant avec la masse graisseuse accumulée. Toutefois, le jeûne et les régimes faibles en calories brûlent cette graisse et les muscles causent des changements dans le corps jusqu’à provoquer une crise cardiaque. Après environ 6 à 8 semaines de malnutrition importante (avant pour les personnes qui ne possèdent pas de réserves de graisse ou avec des maladies chroniques), apparaissent des irrégularités cardiaques, qui sont visibles sur un électrocardiogramme.

Certaines études démontrent que limiter la nutrition et réduire l’alimentation complètement peut aider à combattre le cancer et l’obésité. Chez les animaux, le jeûne aide à ralentir le processus de vieillissement. Néanmoins, l’arrêt total de nourriture chez les humains est encore remis en question.

As-tu déjà suivi un régime faible en calories ? Penses-tu que Angus Barbieri était un homme courageux ou fou de risquer sa vie ? Partage ton avis dans les commentaires.