Sympa
Sympa

Parfois la réalité est plus folle que la fiction, la preuve avec ces 14 histoires inhabituelles arrivées à des femmes

Selon les enquêtes de l'UKOM (United Kingdom Online Measurement), les femmes du Royaume-Uni utilisent, en moyenne, 4,8 milliards de données mobiles supplémentaires par rapport aux hommes sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas une surprise : il faut reconnaître que les femmes aiment papoter, échanger et établir des contacts avec leurs amis et les membres de leur famille. Bref, elles sont plus connectées que les hommes, et parfois, cela peut déboucher sur de drôles de situations.

Sur les sites de partages d'expériences, il est souvent possible de trouver des perles de la pensée féminine, dotées d'un humour inimitable, d'ironie mondaine et d'une subtile perspicacité.

Sympa a réuni deux types d'exemples. Et à la fin, tu découvriras un véritable drame digne d'un film d'horreur d'une des utilisatrices du forum, ainsi que la preuve que les femmes ont toutes les caractéristiques de grands détectives.

  • Avec mon mari, nous sommes allés à ces réunions de gens qui cherchent à adopter un enfant. Le professeur psychologue a demandé aux futurs parents quelle serait la raison la plus évidente de ne pas adopter un enfant. Une femme très dynamique s'est levée et a dit : "Que l'enfant ne soit pas clairement pas comme moi, qu'il soit albatros par exemple, nous n'avons pas d'albatros dans la famille". La moitié de l'audience a éclaté de rire, alors que l'autre moitié faisait mine d'être d'accord ! En réalité, moi non plus je ne serais pas d'accord pour adopter un albatros.
  • J'ai trouvé dans le placard un tee-shirt de ma fille qui avait rétréci. Juste pour rire, je l'ai mis sur le chat. Et miracle ! Cette boule de poils a arrêté de courir sur les murs, de miauler comme un fou et est aussitôt devenu une délicate boule de velours. Je lui ai laissé le tee-shirt toute la nuit et il a tranquillement dormi à mes côtés dans le lit. Sans aucun cri, sans chasse nocturne. Maintenant, le chat dort toujours avec un tee-shirt la nuit. Et toute la famille aussi peut dormir avec lui.
  • J'étais copine avec un garçon de l'immeuble d'à côté. On jouait au papa et à la maman. Moi, je préparais le repas, quelques "plats" faits avec les ingrédients improvisés : du sable, des feuilles, de l'eau des flaques. Je l'obligeais ensuite à manger mes repas, et quand il refusait, je me mettais en colère, disant qu'il ne m'aimait pas. 25 années se sont écoulées et, cet enfant, qui est maintenant mon mari, a toujours la même réticence à manger mes repas. Il dit que mes compétences culinaires n'ont absolument pas changé depuis tout ce temps.
  • Je suis allée au mariage d'une amie avec une copine. La mariée a jeté le bouquet de fleurs et celui-ci est tombé entre les mains d'une Coréenne qui était juste à côté de nous et qui ne s'y attendait pas. On a aussitôt vu apparaître sur son visage une Erreur 404 et elle nous a regardés d'un air étonné. Et puis soudain, il s'est passé quelque chose d'étrange. Soudain, la jeune fille s'est mise à crier, elle a jeté le bouquet de fleurs par terre et a commencé à le piétiner en hurlant atrocement. C'est ça être anti-mariage.
  • Je déteste le mot "nombril". Pour moi, c'est pire que le bruit d'un ongle sur le verre, celui de dents qui grincent ou du frottement de deux plaques de polystyrène l'une contre l'autre. Mon mari n'aime pas le mot "atchoum". Ces deux mots sont tabous dans notre famille. Quand je suis de mauvaise humeur et que je veux dire quelque chose de méchant, je marche en répétant : "A-tchoouum A-tchoouum...". Mon mari reste derrière en disant : "Nombril, nombril".
  • Nous habitons temporairement avec ma belle-mère. Il y a quelques temps, j'étais à la maison avec elle alors que mon mari était au bureau. Ma belle-mère a eu envie de manger une glace, je suis alors allée au magasin d'en bas et suis revenue avec deux glaces : j'en avais aussi pris une pour moi. Le soir, mon mari a vu les deux emballages de glace et s'est mis à nous accuser de ne pas lui en avoir acheté une pour lui aussi. Ma belle-mère déconcertée a dit qu'elle n'avait même pas pensé à lui parce qu'il n'avait jamais vraiment aimé les sucreries. Et mon mari, au bord des larmes, a dit à sa mère : 'je ne parle pas de glace ! Ça fait bien longtemps que j'ai compris que tu l'aimes plus, elle que moi !" Il ne nous a pas adressé la parole pendant deux jours. Un homme de 33 ans...
  • Un jour, je suis allée me faire faire une manucure chez la femme qui me fait toujours les mains. Elle habite au cinquième étage d'un immeuble de neuf étages. Je suis entrée dans l'ascenseur et un chat est entré avec moi. Je ne savais pas à quel étage il devait aller, donc arrivant au cinquième, j'ai essayé de le faire sortir, mais le chat s'est mis à miauler et à me frapper avec sa patte, sans sortir ses griffes. J'ai dû aller avec lui à tous les étages, en commençant par le second. Il est finalement descendu au huitième. Après avoir écouté mon histoire, la jeune femme qui me faisait la manucure a éclaté de rire : tout l'immeuble connaissait ce chat, ils l'envoient toujours au huitième.
  • Quand mon fils a eu un an, j'ai rencontré sur internet une femme britannique, une jeune maman qui avait aussi un enfant de un an. Je lui ai proposé un marché : elle parlerait anglais avec mon fils une heure par jour sur Skype et moi je parlerai français au sien. J'ai eu de la chance, elle a tout de suite accepté. Aujourd'hui nos enfants ont six ans et ils parlent deux langues parfaitement.
  • C'est son meilleur ami qui me présenta mon mari. Cet ami était un véritable homme à femmes, il sortait avec beaucoup de jolies filles. Un jour, il se mit à me supplier de lui donner le numéro de téléphone d'une de mes jeunes voisines. Je suis la comptable de l'assemblée des copropriétaires de l'immeuble et ai donc accès aux coordonnées de tous les voisins. La jeune fille était une fille classique et ordinaire et il me semblait qu'après toutes les bombes avec qui il était sorti, il ne ferait que l'utiliser et la jetterait ensuite et cela me faisait mal au cœur. Mais après tant d'insistance de sa part, j'ai abandonné et je lui ai donné le numéro. Résultat : un mariage, une fille de cinq ans et ils s'adorent.
  • Il y a peu de temps, mes animaux domestiques m'ont fait un truc de dingue. J'ai deux chihuahuas et une toute petite chatte. Je me suis disputée avec mon mari. Le plus grand chien s'est mis entre nous deux et a commencé à grogner, le chien le plus jeune a attrapé mon mari par la jambe et il ne l'a pas laissé s'approcher de moi. La chatte est allée dans l'autre pièce, s'est assise à côté de ma fille et a commencé à ronronner, à la distraire et la calmer afin qu'elle n'aille pas dans la zone de conflit. Les trois se sont ensuite assis à côté de moi, m'ont consolée, se sont frottés contre moi et grognaient, menaçant mon mari. Mes héros !
  • J'ai le même dentiste depuis toujours. Il connaît mes dents comme les siennes. C'est lui qui m'a soigné les caries, mis un appareil dentaire, fait un blanchiment, mes dents n'ont aucun secret pour lui. Un jour, après avoir traité une dent compliquée, il m'a donné un conseil : éviter de manger du sucre, alors que moi, je partais justement en vacances. J'ai pensé que tout se passerait bien et qu'il ne se rendrait compte de rien. Et me voilà sur la plage, à un bar, je commande cette piña colada tant attendue et j'entends : "je t'avais pourtant bien dit de t'abstenir de sucreries !". En fait, lui aussi passait ses vacances ici et pendant toute la durée de MES vacances, tous les employés de l'hôtel savaient que je ne pouvais pas manger de sucre, sinon, le sévère dentiste se mettrait en colère.
  • Rien ne me rend plus heureuse que cette routine toute simple : prendre une douche, mettre un pyjama tout propre, me laisser tomber dans un lit dont les draps viennent d'être changés. Je n'ai jamais rien resenti d'aussi agréable dans la vie, et cela me réconforte même lorsque j'ai le moral au plus bas.

Bonus : la trame d'un nouveau film d'horreur du forum de femmes

Bonjour à toutes, j'ai vraiment besoin de votre avis, sinon, je vais devenir folle. J'ai rencontré mon copain il y a deux ans et cela fait trois mois que nous habitons ensemble chez lui. J'ai 23 ans, il en a 25. Le problème est le suivant : dans son appartement de deux chambres, l'une d'entre elles est constamment fermée, et à clé. Et il en sort un bruit léger mais évident, comme s'il y avait un ordinateur allumé ou quelque chose de ce genre. Et de temps à autre, il y a un bruit de verre. J'ai essayé de lui demander ce que c'était, mais il change de sujet ou en rigole. La clé est absolument introuvable, il n'y a aucun espace sous la porte, et regarder par la fenêtre n'est pas envisageable vu que nous sommes au septième étage. Si on éteint l'électricité dans tout l'appartement, le bruit continue. Je ne l'ai jamais vu entrer dans cette pièce. Cette situation incompréhensible me fait sortir de mes gonds, parce que je ne sais pas ce qu'il y a à l'intérieur, ni comment le découvrir ni si je peux continuer à poser des questions à ce sujet. Ça ne m'empêche pas de dormir, mais ce bruit résonne constamment dans ma tête même lorsque je suis au bureau, tellement je suis contrariée par cette incertitude. Que dois-je faire : me résigner ou découvrir la vérité d'une manière ou d'une autre ? Que cache-t-il et pourquoi ?

Et une petite histoire qui prouve que les femmes sont les meilleures détectives

Je mourrais d’envie de savoir qui était la femme sur laquelle mon nouvel ami était tombé. Elle n'était pas dans ses contacts Facebook, ni sur Instagram, mais je savais qu'elle avait un prénom inhabituel et que ses parents étaient amis. En bref, au travers d'un Home Banking, j'ai trouvé son nom de famille et découvert le nom de son père. Je l'ai trouvé sur Facebook, mais il n'avait que cinq amies femmes et deux d'entre elles avaient le même nom de famille que lui, soit des membres de la famille. Je me suis donc penchée sur les trois qui restaient et parmi les jeunes femmes avec des prénoms inhabituels, il y avait Constanza et Aglaé. Mais Aglaé portait une robe de mariée sur sa photo, je suis donc allée sur le mur de Constanza puis j'ai regardé son Instagram et j'ai enfin trouvé une photo des deux tourtereaux. Voilà !

Et toi, as-tu des histoires dignes de figurer dans un article tel que celui-ci ?

Basé sur du matériel venant de Oídoporahí
Sympa/Histoires/Parfois la réalité est plus folle que la fiction, la preuve avec ces 14 histoires inhabituelles arrivées à des femmes
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire