Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pourquoi les histoires d’amour se terminent-elles ? Ces 15 histoires expliquent la raison pour laquelle des gens ont décidé de se séparer

Il est difficile de mettre fin à une relation, même la plus compliquée d'entre elles. Nous voulons tenter de préserver coûte que coûte le peu d’amour qu’il reste au sein du couple. Mais parfois, la séparation est la seule possibilité envisageable.

Sympa a rassemblé pour toi 15 histoires dans lesquelles des gens racontent les principales motivations de leur rupture. Cela peut peut-être t'éclairer et éviter des erreurs ?

Objectifs différents

  • Elle s'est fait de nouveaux amis et a commencé à lire un autre genre de livres, ce qui a complètement changé ses valeurs et ses objectifs. Elle voulait être entourée de gens qui lui ressemblaient et elle a tenté d’imposer sa façon de faire, à tel point que mes amis ont commencé à ne plus venir à une soirée s’ils savaient qu’elle serait là. Ce n’était plus la même fille que celle dont j’étais tombé amoureux.
  • Quand nous nous sommes rencontrés, elle était très occupée avec ses études et sa carrière. J'étais prêt à lui donner le temps nécessaire pour qu’elle puisse atteindre ses objectifs. Petit à petit, elle est devenue plus irritable et avait un comportement désagréable, et rejetait la faute sur son emploi du temps chargé. Mais un jour, j'ai découvert qu'elle me trompait et qu'elle n'aurait jamais de temps à me consacrer.

L'engouement est passé et l'amour n'est jamais venu

  • J'ai réalisé que nous n'étions plus une équipe. Avant, nous nous soutenions toujours, quelle que soit la situation. Et puis j'ai commencé à avoir l’impression d’être en compétition avec elle. Je voulais toujours bien faire, mais il y avait toujours quelque chose sur lequel elle me critiquait. J’ai compris que l’amour s’était évaporé et que nous commencions à avoir une mauvaise influence l'un sur l'autre.

La nécessité de sacrifier ses propres intérêts

  • Je voulais voyager et partir à l’aventure, mais lui rêvait de stabilité. Idéalement, il voulait épargner pour être tranquille le reste de sa vie et ne pas avoir à quitter sa maison. Il m'a interdit de passer du temps libre sans lui et son désir de tout planifier a atteint des niveaux complètement absurdes : " Quoi ? Aller au supermarché maintenant pour acheter un gateau? Tu plaisantes ?! Ce n'était pas dans notre planning ! ". Je me suis habituée à l'idée de ne pas voyager, j'ai commencé à faire des travaux chez lui et il m'a toujours dit qu'il rendrait l'argent que j'avais dépensé pour cela. Quand nous avons décidé de nous séparer, la seule chose qu'il a dit était qu'il ne me donnerait pas un sou !

Efforts en vain

  • Elle a commencé à tout critiquer, c'est pourquoi j'ai arrêté de partager des choses avec elle : simplement pour ne pas avoir à subir ses commentaires infâmes. Quand j'ai été promu, j'ai compris que je n'avais personne avec qui fêter cette bonne nouvelle, parce que ma femme trouverait encore une raison de me critiquer. Puis j'ai réalisé que j'étais mieux seul.

Mauvais choix

  • Je me suis rendu compte que je n’avais pas envie de l'épouser. Nous avons passé trois ans ensemble et j’ai longtemps hésité à la demander en mariage. Puis à un moment donné, je me suis rendu compte que j'avais reporté ma demande simplement parce que je savais au fond de moi que je ne voulais pas passer ma vie avec elle.

  • Un jour, nous discutions avec mes collègues de ce que chacun de nous ferait si on gagnait beaucoup d’argent. Un collègue a dit qu'il démissionnerait, achèterait un yacht et parcourrait le monde avec sa petite amie. Et c’est là que j’ai compris que moi je quitterais ma copine pour voyager seul.

Pas envie de rentrer à la maison

  • En regardant mon calendrier et voyant qu’on était vendredi, j’ai réalisé que je ne voulais pas être en week end, parce que cela signifiait que j’allais devoir passer du temps avec elle. La seule chose dont j'avais envie était de fuir, parce que la semaine précédente, on avait passé tout notre temps à se disputer et cela m’avait moralement épuisé. J'étais tout simplement fatigué d'elle.
  • Tous les matins, je comptais les minutes pour pouvoir enfin partir de chez moi et aller travailler.

Égoïsme

  • Chaque anniversaire était pour nous une véritable célébration et nous fêtions cela d'une belle manière. Mais un jour, j'ai remarqué que cela faisait plusieurs années qu’elle ne faisait aucun effort pour mon anniversaire. On sortait dîner et je payais l’addition. L'amour n'a pas disparu à ce moment précis, mais j'ai commencé à songer au divorce.

Attitude envers les autres

  • Il ne montrait aucun intérêt envers mes amis, il ne ressentait aucune compassion pour les autres, méprisait les serveurs. Cela ne le dérangeait pas d’être grossier envers un inconnu. J’ai alors réalisé qu'il m’était impossible de changer sa façon de faire et sa façon d'être pour qu'il soit comme je le voulais.

Quand tu es plus attaché à tes souvenirs

  • A nos débuts, on ne pouvait pas passer plus d’un jour l’un sans l’autre : on avait une relation passionnelle. Quelques temps après, nous nous sommes installés ensemble. J'ai vite remarqué que lorsque je me réveillais le matin et la voyait encore endormie blottie dans mes bras, je ne ressentais plus rien. Les caresses qui me faisaient autant d’effets avant me laissaient maintenant de marbre. Je me sentais coupable et chaque jour je me retrouvais à faire semblant de l'aimer. J'ai mis fin à cette relation en me promettant de ne plus jamais simuler mon amour.

Si proches et pourtant si loins

  • Nous étions mariés, mais je me sentais toujours seule. J'avais l'impression que mon mari exprimait ses sentiments pour ne pas oublier qu'il faisait partie de ma vie. Par exemple, il était toujours prêt à porter les sacs de course, mais j’étais seule à la caisse pour payer. Ou il pouvait acheter un jouet pour notre fils, jouer avec lui pendant une demi-heure et ensuite sortir et s'amuser toute la nuit. Il était là, sans être là.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase

  • Il avait une habitude stupide : il n’étendait jamais sa serviette à sa place, il la laissait toujours traîner n'importe où. Au début, je trouvais ça mignon : quelques petites imperfections de l'homme que j'aime, c'était presque attendrissant. Mais un jour, alors que j’étais en train de suspendre sa serviette dans la salle de bains pour la énième fois, j'ai réalisé que je ne l'aimais plus. Cela semble-t-il absurde ? Peut-être. Nous avions une relation compliquée : nous nous disputions, il partait, il me mentait, il me trompait, puis il revenait. Parfois c'est moi qui le quittais, mais je revenais toujours, nous ne pouvions pas nous séparer. Mais ce jour-là, j'ai rassemblé mes forces et je suis partie pour de bon. Merci à la serviette !
  • Tout le monde autour de moi me disait que j'avais besoin de divorcer, mais je n’osais pas. Oui, l'amour s’était évanoui, mais c’était un bon mari : il ne buvait pas d’alcool, il n'était pas infidèle et il ne me traitait pas mal. Et puis un jour j'ai lu un livre et le lendemain j'ai commencé à sérieusement envisager le divorce. Vous ne le croirez pas, mais Stephen King lui-même et son livre Misery m'ont poussée à le faire.

Et toi ? As-tu vécu une séparation amoureuse pour des raisons similaires ? Raconte-nous en laissant un commentaire !