Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici 15 anecdotes surprenantes qui se sont déroulées durant les tournages de films à succès

Le tournage d'un long métrage est un procédé créatif plein de surprises. Durant toute la durée de création d'un film, l'équipe de tournage au complet réalise parfois des choses inhabituelles afin d'arriver au résultat attendu.

Sympa a trouvé pour toi 15 histoires qui se sont passées dans les coulisses de grands tournages.

  • Le personnage principal du film Twilight, Robert Pattinson, était tellement dans la peau de son personnage de vampire qu'un jour où il s'est battu avec un client dans un bar de New York, il lui a mordu le cou. L'homme a été tellement surpris par ce geste qu'il n'a même pas poursuivi l'acteur.
  • Pendant longtemps, un autre acteur n'a pas réussi à sortir de son rôle. Après le tournage du film Bienvenue à Zombieland, Woody Harrelson s'est battu avec un photographe insistant qui tentait de le prendre en photo à l'aéroport de New York. Comme l'acteur l'a lui-même plus tard avoué, il a pris ce paparazzi agaçant pour un zombie.
  • Pour reproduire de manière réaliste le bruit d'un cheval en train de manger dans le film d'animation Toy Story, les ingénieurs du son ont tartiné le visage d'un stagiaire avec du beurre de cacahuètes. Ils l'ont ensuite emmené dans un champ où des vaches paissaient. C'est le bruit d'une vache léchant le beurre de cacahuètes sur le visage du stagiaire qui devint la base du son.
  • Pendant le tournage de Star Trek, Zachary Quinto, qui jouait le rôle de Spock, n'arrivait pas à joindre correctement ses doigts pour exécuter le salut Vulcain. Finalement, le réalisateur J. J. Abrams a suggéré que l'acteur se colle les doigts ensemble pour faire ce geste de bienvenue.
  • Lorsque les Nazgûls, les spectres de l'Anneau de la saga du Seigneur des Anneaux attaquent, la seule chose que la victime entende avant de mourir est un cri terrible. L'ingénieur du son a longtemps réfléchi sur la manière dont il pourrait obtenir un son similaire. On a alors pensé à mélanger le cri de Fran Walsh, la femme de Peter Jackson, avec un couinement de cochon et le hennissement d'un cheval. Le son recherché a ainsi été généré et enregistré.
  • Lors de la réalisation du film E.T., il a fallu un très long moment avant de parvenir à créer le visage de l'extraterrestre, car selon Steven Spielberg, la créature devait avoir une apparence végétale anthropomorphe, sans distinction de genre. On a finalement décidé de créer un visage extraterrestre basé sur le museau d'un carlin, en y associant des caractéristiques d'Albert Einstein et du poète Carl Sandburg.
  • Pendant le tournage du film Zodiac, Robert Downey Jr. était contrarié par le calendrier de tournage trop serré, qui ne planifiait pas de longues pauses. L'acteur, connu pour son comportement extravagant, a décidé de protester à sa manière en plaçant des pots remplis de sa propre urine partout sur le plateau.
  • Lors de la préparation de son rôle pour le film Madame Doubtfire, Robin Williams a décidé de vérifier la crédibilité de son personnage. C'est donc déguisé en nounou anglaise qu'il s'est rendu dans une bibliothèque, où non seulement l'acteur n'a pas été reconnu, mais en plus, personne n'a douté une seconde qu'il ne s'agissait pas d'une femme d'âge mûr.
  • Le tournage du film Gone Girl a dû être suspendu pendant 4 jours parce que Ben Affleck refusait de mettre une casquette où figurait le nom des "Yankees" (club de baseball de New York), puisqu'il est de Boston, et est fan de l'équipe des "Red Sox". En effet, ces deux équipes sont des rivaux féroces. Après maintes négociations, on a trouvé un compromis, et Ben Affleck est finalement apparu dans le film en portant un accessoire du club des "New York Mets".
  • Après la lecture du script de X-Men: Days of Future Past, Hugh Jackman a demandé à faire des changements dans la scène où il se réveille en sous-vêtements dans un lit, en compagnie d'une fille. Il disait qu'en Australie, il est plus commun de se réveiller sans sous-vêtements à côté d'une jolie fille.
  • Comme prévu par le scénariste du film James Bond contre Dr No, une tarentule venimeuse devait ramper sur la main nue de l'agent 007. Mais comme Sean Connery avait peur, on a mis un verre sur sa main. L'idée n'était pas très bonne, puisque le verre ne ressemblait en rien à la tarentule. C'est alors qu'on a fait appel à sa doublure, qui a admis plus tard que cette scène a été la plus dangereuse de sa carrière.
  • Pour représenter de la manière la plus réelle le visage d'un renne, les créateurs du dessin animé La Reine des neiges sont non seulement partis en expédition en Norvège, mais ont également fait venir un renne dans leurs bureaux. Quand ils ont remarqué que le renne ne montrait pas d'émotions prononcées, toutes les mimiques d'Olaf ont dû être créées sur la base de l'observation du chien de John Lasseter, le fondateur du studio Pixar.
  • Avant de tourner le film Il faut sauver le soldat Ryan, de nombreux acteurs ont suivi une formation au combat pendant 10 jours sous la direction d'un ancien combattant du Corps des Marines. Cependant, Matt Damon a été intentionnellement exempté de cette formation afin que les autres acteurs ressentent réellement de la haine envers son personnage.
  • Afin d'obtenir des images réalistes pour le film Entretien avec un vampire, avant le début de chaque tournage, les tête des acteurs Tom Cruise, Brad Pitt et Antonio Bandera étaient pendues vers le bas pendant une heure, afin de faire apparaître des veines enflées sur leurs visages, et qu'ils aient les yeux rouges.
  • Dans le film Retour vers le futur III, il y a une scène dans laquelle Marty McFly est pendu au bout d'une corde. Pour donner à cette scène plus de réalisme, on a mis une vraie corde autour du cou de Michael J. Fox, interprète du rôle principal. On lui a préalablement expliqué ce qu'il ne fallait pas faire pour éviter à la corde de se resserrer, mais pendant le tournage, la corde s'est serrée et l'acteur s'est évanoui. L'équipe de tournage n'a pas immédiatement compris ce qu'il se passait, pensant que Michael J.Fox jouait seulement son rôle. C'est Christopher Lloyd, soupçonnant que quelque chose n'allait pas, qui a sauvé l'acteur.