Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici l’histoire de Lorraine Warren, la femme qui a inspiré le personnage de “l’Univers Cinématographique Conjuring”

Mieux connue pour les films basés sur des cas qu’elle a menés, Lorraine Warren fut une femme qui vécut une vie extraordinaire. Ses expériences paranormales dépassent toute logique, et en dépit de toutes les adversités auxquelles elle a dû faire face, elle fut toujours une femme charmante, au grand charisme, voulant montrer au monde entier son cheminement aux côtés de son mari Ed, décédé, lui aussi.

Chez Sympa, nous avons voulu partager avec toi l’histoire de Lorraine, une femme qui n’eut besoin ni de scénarios ni d’effets spéciaux pour devenir unique.

Qui était Lorraine Warren ?

Lorraine Warren a été l’une des femmes voyantes les plus reconnues au niveau mondial. Sa vie et ses expériences paranormales ont inspiré la saga de L’Univers Cinématographique Conjuring. Elle a créé avec son mari le Musée de l’occultisme et la Société pour la Recherche Psychique de la Nouvelle-Angleterre, afin de mener des études scientifiques portant sur tous les phénomènes qui avaient lieu dans des endroits dits “maudits”.

Premières années

Lorraine est née le 31 décembre 1927 au Connecticut, et n’a été consciente de ses habiletés surnaturelles qu’à l’âge de sept ans, lorsqu’elle a commencé à voir des lumières autour des personnes. Sans savoir ce que c’était, elle en a parlé à l’une des nonnes qui travaillaient à l’école où elle étudiait :

“Tes lumières sont plus brillantes que celles de la mère supérieure”.

La nonne la regarda perplexe, sans comprendre de quoi la petite parlait. Quelques années plus tard, Lorraine comprit que ces lumières étaient l’aura des gens, et a réalisé de par la réaction de la nonne que ce n’était pas un don commun. C’est d’ailleurs pour cela que, de peur de ne pas être comprise, elle n’a plus raconté à personne ce qui lui arrivait.

Elle rencontre son futur mari, Ed

Tout a changé, lorsqu’à 16 ans, elle rencontra celui qui deviendrait son époux. C’était Ed Warren, qui travaillait dans un cinéma qu’elle fréquentait. Peu de temps après, il l’invita à dîner. C’était une relation d’adolescents, normale comme toutes les autres, jusqu’à ce qu’un beau jour, ils décidèrent d’avoir une relation plus sérieuse. Ed décida alors de raconter à Lorraine son secret. Il lui avoua, à la grande surprise de celle-ci, qu’il voyait des fantômes. Ce qu’il ignorait, c’est que sa petite amie voulait lui raconter, elle aussi, qu’elle était voyante, et qu’outre voir des fantômes, elle pouvait aussi parler avec eux. Ed se rendit compte que le destin existait pour de vrai, et qu’il l’avait réuni avec Lorraine.

Leur vie de couple et le début d’un long cheminement

Ed et Lorraine se sont mariés et une fille est née de cette union. Pour subvenir à leurs besoins, ils étudiaient des maisons ayant la réputation d’être ensorcelées afin qu’Ed puisse les peindre, car il était artiste. Lorraine l’accompagnait et ils passaient des heures sur un trottoir pendant que lui, il dessinait sur une toile tous les spectres qui entraient et sortaient de la maison. Les propriétaires trouvaient ce comportement très bizarre (et il y a de quoi, car tu ne vois pas très souvent des personnes qui scrutent ta maison d’un regard fixe), mais Lorraine leur parlait et leur montrait les tableaux faits par son mari, leur disant qu’il s’inspirait des spectres qu’il voyait à l’intérieur de leur logement. Après la peur du début, ils les invitaient à entrer afin qu’ils fassent des recherches.

Ce fut le premier élan pour créer la Société pour la Recherche Psychique de la Nouvelle-Angleterre, qui se base sur l’étude de phénomènes paranormaux depuis une perspective scientifique. Des infirmiers, des enquêteurs, et même des agents de police ont travaillé à titre gratuit dans cette société sans but lucratif. C’est ainsi que le couple commença à visiter des maisons dites ensorcelées pour aider leurs habitants, Lorraine en tant que voyante et Ed en tant que démonologue, devenant ainsi la première personne à exercer ce travail réservé de manière exclusive aux curés.

La poupée aussi célèbre que terrifiante : Annabelle

En 1970, ils étaient devenus célèbres. Deux étudiantes en infirmerie leur ont envoyé une poupée qui serait plus tard le personnage central de films, Annabelle. Les jeunes femmes ont expliqué que cette poupée apparaissait dans différents endroits de la chambre où ils habitaient sans que personne ne la touche. Qui plus est, elle leur parlait et leur disait que c’était l’esprit d’une fille, et voulait être traitée comme une personne normale.

Au début, les étudiantes ont décidé de faire plaisir au fantôme et l’ont traité comme une petite fille, mais peu de temps après, elles ont commencé à entendre des bruits sur les murs. Un beau jour, le petit ami de l’une d’elles a commencé à avoir des cauchemars où quelqu’un l’attaquait, et en se réveillant, il réalisait qu’il avait de vraies blessures. Les Warren ont expliqué aux étudiantes qu’Annabelle n’existait pas, car les fantômes ne pouvaient pas posséder des objets, mais les démons si, de sorte qu’elles devaient se débarrasser de la poupée le plus tôt possible afin d’éviter de graves conséquences.

Musée de l’occultisme

Ed et Lorraine ont emmené la poupée chez eux, et sur le chemin, ils ont réalisé que la voiture avait commencé à mal fonctionner, au point de faillir avoir un accident. Ils ont compris alors que la poupée voulait leur faire du mal, et ils furent obligés de l’enfermer dans une boîte en cristal, veillant à ce que personne ne la touche.

À l’heure actuelle, la poupée est une “pièce” importante de leur Musée de l’occultisme, un endroit qui conserve tous les objets qu’ils ont trouvés lors de leurs recherches et qui représentent un danger pour la société étant donné qu’ils sont possédés. On y trouve des masques diaboliques, et même des robes de jeunes mariées. Certains objets sont effroyables, tandis que d’autres ont l’air innocents...

La maison du Rhode Island, le cas qui leur valut une grande renommée

Le cas qui les a rendus particulièrement célèbres fut celui de la maison du Rhode Island, qui inspira ensuite l’Univers Cinématographique Conjuring. Il se trouve que la famille Perron était harcelée dans sa propre maison par le fantôme d’une sorcière du XIXe siècle, appelée Bethsabée. Manifestement la sorcière y aurait sacrifié son fils et se serait suicidée, maudissant ainsi le terrain et quiconque voulant y habiter. Ils ont été obligés d’appeler un curé pour exorciser la maison, car les spectres avaient commencé à blesser physiquement ses habitants.

Un adieu imminent

Suite à de longues années passées ensemble, Ed mourut en 2006, et Lorraine quitta ce monde le 20 avril 2019, entourée de ses proches.

As-tu déjà visionné l’un de ces films ? Connaissais-tu la vraie Annabelle ? Laisse un message dans les commentaires !