Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Problèmes de santé qu’une personne peut avoir en raison d’un manque de communication avec ses amis

5-25
24k

Il s’avère que le manque de communication avec les autres peut affecter notre santé. Les chercheurs ont constaté qu’en rejetant les rencontres avec des amis, nous nous causons des dommages de la même ampleur que si nous fumions 15 cigarettes en même temps. Sur la liste des conséquences négatives, en plus de ce qui précède, il y a la démence, la tendance à l’embonpoint et les problèmes cardiaques.

Chez Sympa, cette question a suscité un vif intérêt. C’est pourquoi nous avons décidé de découvrir de quels types de dangers et de maladies une amitié solide peut nous épargner.

1. Une espérance de vie réduite

Quand on a de bons amis, il est possible de vivre sans problèmes de santé particuliers jusqu’à l’âge de 90 ou même 100 ans. L’absence d’une relation de confiance réduit légèrement ce seuil à environ 70 ans, ce qui correspond exactement à l’espérance de vie moyenne.

La quantité et la qualité des amis sont considérées comme particulièrement importantes précisément dans la vieillesse. Ainsi, les personnes ayant un sens de l’humour misanthrope peuvent rester calmes : il reste encore quelques décennies pour établir des relations bénéfiques. Donc si aujourd’hui c’est vendredi et que ton conjoint va dans un bar, peut-être que ça vaut la peine de le laisser aller facilement et que tu devrais organiser une promenade avec tes propres amis. Bien sûr, si tu veux avoir une longue vie.

2. La démence sénile

L’une des fins les plus effrayantes est la démence, mais elle peut être évitée avec succès. Cela a été rapporté par des scientifiques néerlandais. Ils ont trouvé un lien entre le développement de la démence et la taille du cercle d’amitié. Ce qui est curieux, c’est que tu n’as pas nécessairement besoin de rencontrer des amis, tu peux simplement communiquer par correspondance.

Selon les données des statisticiens néerlandais, le risque de démence est deux fois plus faible chez les personnes socialement actives. Alors la prochaine fois que tu auras la flemme de passer du temps avec tes amis, souviens-toi juste de ça.

3. L’obésité et le diabète

En ignorant les invitations à la réunion de nos amis, nous prenons du poids. Bien sûr, cela se produit lentement et semble donc complètement imperceptible. Cependant, les chercheurs ont montré qu’il existe un lien direct entre le refus de fréquenter des amis et l’obésité. Et de là au diabète, il n’y a qu’un pas à franchir.

Un tel schéma a une explication tout à fait normale : beaucoup d’entre nous sont enclins à manger uniquement de la nourriture sucrée ou de la malbouffe. La communication intensive ralentit non seulement le rythme de prise de poids, mais accélère aussi légèrement le métabolisme. Par conséquent, plus vous avez d’amis, plus vous devriez être mince.

4. Un infarctus

Les scientifiques de Chicago ont découvert que l’isolement social influence le fonctionnement du système cardiovasculaire. Pour simplifier, les conclusions des scientifiques sont les suivantes : moins tu t’exposes à la lumière du soleil, plus tu auras d’anomalies ; en particulier, des changements liés à ta fréquence cardiaque.

Tout cela entraîne de tristes conséquences. Les célibataires sont deux fois plus susceptibles de mourir d’une crise cardiaque et généralement à un âge moyen. Cette statistique a été établie par des chercheurs suédois.

5. Un manque de confiance en soi

L’amitié rend une personne plus sûre d’elle, c’est ce que les psychologues disent tout le temps. Le mécanisme est très simple :

  • Nos amis sont fiers de nos succès, qu’il s’agisse d’acheter un appartement ou simplement une nouvelle coiffure (même si ce n’est pas vraiment un bon exemple).
  • Ils nous aident à faire face aux échecs et même à trouver quelque chose de bien dans les pires événements.
  • Ils élargissent nos horizons (peu de gens oseraient, par exemple, sauter seuls avec un parachute, mais ensemble, ça devient plus facile).

Le manque d’estime de soi est la principale cause de nombreux problèmes psychologiques, en particulier la dépression. De plus, avec le temps, elle peut entraîner des séquelles physiques.

6. Un système immunitaire affaibli

Le manque de communication directe conduit toujours à des tensions internes, même si on se sent complètement à l’aise dans la solitude. Les psychologues appellent ça du stress social. Les répercussions pour l’organisme sont extrêmement désagréables : le système immunitaire commence à mal fonctionner. Par conséquent, on peut tomber malade plus souvent et plus longtemps.

La forme physique en solitaire peut être aggravée. Cela se produit dans le cas d’une relation d’alerte avec la société, l’attente permanente de quelque chose de mauvais et une méfiance totale envers les gens qui nous entourent.

7. Une absence d’intérêt pour la vie

Selon les statistiques, l’amitié augmente le niveau de bonheur même si à première vue on ne le perçoit pas. Et son absence est le chemin le plus court vers la dépression. Pour tout te dire, il existe une condition à cela. Tu ne te sentiras heureux que si tes amis le sont aussi.

Selon les recherches, les gens ont tendance à s’associer en groupes selon leur humeur : soit ils rient constamment, soit ils se plaignent de la vie. Le sens dominant de la vie englobe non seulement les membres du groupe d’amitié, mais aussi les tiers.

8. De mauvaises habitudes

Le bon choix des amis, aussi cynique que cela puisse paraître, nous construit en tant que personnes. Supposons que si tu fumes et que tes amis ne fument pas, la probabilité que tu commences à rejeter cette habitude nocive est plus élevé, au moins tu réduiras au maximum ta quantité de cigarettes.

9. Une réaction inadéquate au stress

Les psychologues ont constaté que le fait d’avoir des relations étroites pendant l’adolescence influence grandement la vie adulte. En plus d’une productivité accrue, de la persévérance et d’une estime de soi élevée, ces adultes en retirent un avantage sous forme d’une réaction saine au stress. Ce sont des gens difficiles à ridiculiser, à déstabiliser ou à désespérer.

Mais cela va aussi dans le sens contraire. Si tu as des problèmes à savoir te maitriser, ça vaut la peine de sortir plus souvent avec tes amis et de communiquer davantage avec les gens.

10. Un manque de volonté à l’égard du développement personnel

Ici, l’effet est psychologique : plus le statut social de nos amis est élevé, plus nous voulons les égaler. Et il ne s’agit pas de jalousie, mais de la simple aspiration à ne pas être pire que les autres. Il est important de ne pas exagérer : si ton ami est très différent de toi, alors l’amitié peut ne pas se consolider.

Tu as beaucoup d’amis ? Dis-le-nous dans les commentaires, quand es-tu sorti pour la dernière fois avec eux ?

Ilustradora Leisan Gabidullina pour Sympa
5-25
24k