Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Moyens de voir si tu es dans une relation passive-agressive

3-41
917

Une personne passive-agressive agit de manière subtilement et indirectement acerbe et a généralement besoin de rabaisser les autres afin de se sentir elle-même supérieure et dominante. C’est un trait de caractère qui entraîne des conséquences désastreuses sur le rapport avec l’autre et avec soi-même.

L’équipe de Sympa a décidé d’étudier ce phénomène avec plus de profondeur et de faire une liste des caractéristiques qui déterminent une personne ayant ce trait distinctif de la personnalité.

1. Compliment ambigu

La personne passive-agressive a tendance à faire des compliments qui sont en réalité des insultes subtilement déguisées et prend beaucoup de plaisir à dissimuler ces injures. Elle peut par exemple complimenter une personne sur l’obtention de son permis de conduire en disant : “Félicitations !!! Tu dois être tellement content d’avoir eu ton permis, après tant de tentatives”. Cette dernière partie suggère que la personne qui a eu son permis n’a pas de quoi être fière puisqu’elle a dû le repasser plusieurs fois suite à des échecs. Cette partie du “compliment” n’était absolument pas nécessaire, mais elle donne au passif-agressif un sentiment de supériorité.

2. Humour cruel

Tout comme les compliments ambigus, le sarcasme et l’humour sont un usage courant chez une personne passive-agressive. Elle va balancer des paroles blessantes ou agressives comme par exemple “Ahh t’as décidé de faire des économies sur le coiffeur ? Non, j’déconne.” “T’as abandonné ta résolution de perdre du poids ? Je plaisante”. Elle va prononcer ces phrases tout en se protégeant avec un “oh, ça va, si on ne peut plus déconner...” si le destinataire du commentaire se braque.

3. Silence

“Qu’est ce qui ne va pas ?” “Rien”. C’est la réponse classique d’une personne passive-agressive. Ce comportement consiste à ne pas communiquer, ne pas tenir compte de ce que l’autre exprime voire faire semblant de ne pas écouter. La personne passive-agressive peut aller jusqu’à faire comme si l’autre n’existait pas en ne la regardant pas et ignorant sa présence dans la pièce. Alors qu’on pourrait se dire que le fait de rester silencieux évite un conflit, c’est tout le contraire. C’est une provocation, une humiliation de l’autre et surtout une stratégie pour ne rien dire, tout en disant... tout.

4. Critique

Une personne passive-agressive cherchera toujours le négatif dans une situation ou chez une personne. En réponse à “Greg a décidé de reprendre sa vie en main et il a adopté un style de vie super sain”, elle dira quelque chose comme “On parle de Greg...celui qui fume un paquet par jour ? Mmm super sain effectivement !”. Elle ressent le besoin de faire ressortir les défauts des autres, de les rabaisser pour se sentir elle-même plus importante et accomplie. Elle trouvera toujours le négatif même quand quelque chose de bien arrive à l’autre : “T’as un nouveau boulot, c’est cool, mais bon 1800 euros par mois, c’est pas folichon”. Un passif-agressif va glisser des commentaires condescendants et des critiques dans la discussion comme “ta sœur a vraiment mauvais goût, t’as vu la robe affreuse qu’elle portait aujourd’hui ?” ou de manière plus subtile : “c’est cool de voir que pas tout le monde est obsédé par les apparences.” Les bonnes nouvelles, les émotions positives et la bonne humeur sont alors entâchées par ces remarques.

5. Manipulation

Ce comportement, typique d'un passif-agressif est lorsque la personne veut quelque chose mais ne le demande pas de manière directe. Elle va le formuler de façon à manipuler la personne pour qu’elle le propose d’elle-même. "Mon avion atterrit à 23h30 et le dernier bus pour le centre part à 23h40, du coup j’aurais jamais le temps de l’avoir... et je n’ai pas les moyens de prendre un taxi... pff faut que je trouve une solution..." La personne va se sentir coupable et probablement proposer de venir la récupérer à l’aéroport.

6. Procrastination

Si une personne passive-agressive n’a pas envie de faire quelque chose qu'elle a convenu, elle va procrastiner plutôt que d'admettre la vérité en trouvant des excuses, encore et encore. C’est sa façon de se sortir de ce qu’elle doit faire, sans refuser directement. Elle ne va pas tenir ses promesses et se décharger de toute responsabilité.

7. Paroles blessantes

Un passif-agressif n’aura aucun mal à employer des phrases blessantes à l’égard de son conjoint "tu ne vas quand même pas mettre cette chemise" ou "tu vas sortir comme ça ?!". Il cherche à fragiliser l’autre et à se sentir mieux lui-même. Il pourra râler et s’énerver, mais il ne dira jamais précisément ce qui ne va pas. Il pourra aussi employer la troisième personne : "quelqu’un a laissé la fenêtre ouverte" quand il sait pertinemment que c’est toi.

8. Provocation

Le passif agressif a le besoin de se sentir puissant et en contrôle et il peut le faire de différentes manières. Il peut "oublier" de faire quelque chose qui va avoir un impact direct sur toi ("oublier" de te parler d’une soirée, "oublier" de t’envoyer un document par mail ce qui va avoir un impact négatif sur ton meeting pro du lendemain, "oublier" de te dire que le rdv a été décalé). Il peut aussi déclarer des choses pour se sentir supérieur comme "Plus il va me speeder, plus je vais prendre mon temps." "Plus il va m’écrire, moins je vais lui donner de nouvelles". Cela peut aller encore plus loin : la personne peut faire des choses exprès pour blesser quelqu'un comme inviter un proche qui est au régime dans un restaurant ‘fast food’ ou un ami qui n’a pas d’argent à faire les boutiques. C’est une manière de rendre la personne inconfortable et de se sentir mieux soi-même.

9. Dire "oui" mais penser "non"

En répondant par l’affirmatif, elle ne s’oppose pas directement pour éviter une confrontation ou une dispute, mais elle n’ira pas jusqu’au bout, prétextant avoir oublié par exemple. "Tu pourras passer à la boulangerie en rentrant et acheter deux baguettes s'il te plaît ?". Réponse affirmative mais plus tard, elle se verra obligée de dire "J’ai complètement zappé / La queue était trop longue / Il était trop tard / Il faisait trop froid / Ma voiture est tombée en panne."

10. Moqueries

Le passif-agressif sait exactement comment provoquer l’autre et le pousser à bout, tout en restant calme lui-même. Quand la personne en face perd son sang-froid et explose de colère, il va alors prendre plaisir à pointer du doigt cette réaction "démesurée" et dire des choses comme "qu’est ce qu’il t’arrive / faut que tu te détendes / tu fais des histoires pour rien / va souffler un coup puis reviens quand tu te seras calmé ?" etc. Il prend plaisir à surligner son calme vs la réaction excessive de l’autre et se fait passer pour quelqu’un de plus mature, plus crédible et jette la faute et la culpabilité sur l'autre : "c'est impossible de parler avec toi".

Une personne passive-agressive ne mesure que rarement l'impact de son comportement destructeur sur l'autre mettant leur relation en danger. Si tu penses que tu as des tendances passives-agressives ou que tu retrouves ces traits chez tes proches, il est important de demander l’aide d’un professionnel afin de résoudre cette situation de manière saine et efficace sur le long terme.

Connais-tu une personne passive-agressive ? Dis-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

3-41
917