Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Règles de courtoisie britanniques que tout le monde devrait appliquer

----
422

L'anthropologue Kate Fox est une anglaise pur jus. Dans son livre Observation des Anglais : les règles cachées du comportement, elle dévoile de l'intérieur le fonctionnement de la société britannique.

Sympa-sympa.com partage avec toi quelques règles de ce pays magnifique. Nous avons sans doute beaucoup à apprendre d'eux.

La règle de s'excuser

Kate a réalisé une expérience très drôle : elle heurtait les piétons "par accident", afin de voir s'ils s'excusaient ou pas. Dans la plupart de cas, en effet, ils se sont excusés pour leur "maladresse".

Dans n'importe quel type de contact accidentel, les anglais disent "pardon", même s'ils n'en sont pas responsables. Cela ne veut pas dire qu'ils se sentent coupables. En fait, le fait de s'excuser est une habitude transmise depuis l'enfance.

Les anglais demanderont toujours à s'excuser pour n'importe quel dérangement : "Excusez-moi, cette place est libre ?", "Excusez-moi, je crois que vous êtes assis sur mon manteau". C'est pour cela qu'ils ont la réputation d'être les personnes les plus courtoises du monde.

La règle de la queue

Toute file anglaise est composée de gens parfaitement en ligne qui gardent une distance respectueuse entre elles. Si quelqu'un veut passer devant quelqu'un d'autre, les Anglais ne diront rien. Ils lèveront les sourcils de manière très éloquente, ou bien ils hausseront leurs épaules. "Ne pas en faire un drame", voici l'une des règles fondamentales. En fait, la personne en question vient de s'humilier elle-même : oui, c'est vrai, elle a gagné du temps, mais elle a perdu toute sa dignité.

La règle de la simplicité

Les Anglais prennent leurs réussites avec une légère ironie. Leurs diplômes sont généralement accrochés sur un mur de la salle de bains, et depuis leur enfance, on leur apprend à "ne pas se prendre au sérieux". Une personne prétentieuse qui adore parler de ses réussites et de ses succès peut faire l'objet de moqueries.

Les Britanniques ne lasseront personne avec leur conversation. Au lieu de parler de ce qu’ils font dans la vie, ils attendront que leur interlocuteur soit curieux et leur pose des questions.

La règle de l'humilité

Les Anglais ne sont pas moins ambitieux que les autres. Pourtant, ils jugent cela gênant de mettre en avant leurs rêves et ambitions. Il n'est pas question, pour eux, d'afficher leur statut : ni les vêtements, ni la marque de leur voiture ne doit montrer qu'ils sont éventuellement supérieurs aux autres.

La règle de l'intimité

Les Anglais respectent beaucoup l'intimité. "On ne se mêle pas des affaires des autres", disent-ils. Mieux vaut donc ne pas poser de questions aux Anglais sur leur travail, leur statut familial ou le nombre d'enfants qu'ils ont, à moins que ce ne soit eux-mêmes qui entament la conversation sur le sujet. Parler d'argent ou de salaire est considéré comme un manque de respect et d'éducation.

La règle de parler du temps

De quoi peut-on parler alors ? Les anglais maîtrisent parfaitement l'art du
"small talk", c'est-à-dire, des conversations courtes portant sur des sujets neutres. Il ne s'agit pas juste d'une conversation toute bête, mais plutôt d'une façon de faire preuve d'une attitude ouverte envers son interlocuteur. Car après tout, pourquoi se taire lorsque l'on prend un ascenseur ? On peut parfaitement bien échanger quelques mots sur le climat, par exemple ?

Et si les Anglais sont humbles, certes, cela ne les empêche pas de faire des compliments à leurs interlocuteurs. Non pas pour être appréciés, mais juste pour être polis. C'est l'authentique politesse anglaise.

Photo de couverture BBC One
----
422