Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 tendances dans les relations modernes, qui rendraient n’importe qui complètement fou

1-2-
42k

Les technologies modernes permettent aux gens d’accéder en toute simplicité autant aux informations qu’ils souhaitent, qu’à l’achat d’objets matériels, et à la possibilité d’initier une nouvelle relation amoureuse. La communication sur les sites de rencontres ou les réseaux sociaux laisse une empreinte sur le développement de cette relation, et les frontières floues entre le virtuel et le réel posent de nombreux problèmes aux personnes concernées.

Sympa a étudié la terminologie des relations modernes et a découvert ce qui doit être fait pour éviter de tomber dans le piège qui les entoure.

1. Ghosting

Le ghosting vient de l’anglais “ghost” ce qui désigne un fantôme. C’est donc une technique de rupture qui consiste à ignorer l’autre afin de mettre un point final à une relation. Le partenaire potentiel “s’évapore” tout simplement sans en expliquer les raisons. Les psychologues s’inquiètent sérieusement de la progression généralisée de ce phénomène. C’est une chose quand une personne annonce qu’elle veut mettre fin à une relation, qu’elle n’a plus envie d’une histoire mais ça en est une autre, très différente, quand cette personne disparait tout simplement, arrêtant de répondre aux messages et aux appels, coupant tous les ponts comme pour dire “j’ai changé d’avis, je n’ai plus envie de toi dans ma vie”... sans pour autant le formuler.

Dans ce cas, le manque de clarté de la situation fait que l’autre personne passe son temps à se remettre en question. Cela impacte la confiance en soi et cette situation peut durer longtemps.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ? Ici, les experts recommandent d’agir durement et sans sentimentalité :

  • ne présume pas des circonstances qui auraient pu amener le “ghoster” à arrêter de te répondre. En d’autres termes, ne lui cherches pas des excuses en te sentant coupable.
  • ne t’en veux surtout pas ;
  • n’attends plus aucun retour du ghoster, sinon tu risques de perdre du temps, de retarder ton “rétablissement” de quelque chose que tu ne peux même pas appeler une relation.

2. Mosting

Le mosting est une variante du ghosting, mais en plus cruel. En plus de soudainement disparaître dans la nature sans plus donner aucune nouvelle, le mosting consiste à littéralement faire croire à l’autre qu’il ou elle est LA bonne personne, qu’il y a une réelle connexion rare entre les deux, quelque chose de spécial. La majorité des victimes du “mosting” sont des femmes, car ce sont elles qui, comme le dit la sagesse populaire, ont plus tendance à se fier aux douces paroles.

Certains hommes pratiquent le mosting car ils pensent qu’en disant ce genre de phrases, la femme ne se sentira pas utilisée. En d’autres termes, ils essaient juste de camoufler leur indifférence.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ?

  • ne crois pas une déclaration d’amour qui est faite lors du premier rendez-vous ;
  • tire des conclusions au sujet d’une personne à partir de ses actions et non de ses paroles.

3. Orbiting

Parfois, les ghosters et les mosters reviennent. Ils vont liker des photos, des publications, regarder des stories, et parfois même laisser des commentaires monosyllabiques alors qu’ils viennent de fuir de la vie de l’autre, sans explication aucune. Et bien sûr, ils continuent d’ignorer les messages privés qui leur sont envoyés.

Ce phénomène s’appelle l’orbite. Le mot “orbit” signifie “graviter autour de”, “tourner autour de”. La personne se maintient à une distance qui lui permet de garder un œil sur l’autre, sans pour autant entrer en contact avec, ce qui crée encore plus de confusion. Selon les experts, dans la plupart des cas, ces personnes s’assurent de garder la cible dans la gamme des “options potentielles”.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ?

  • bloquer ce type d’utilisateurs sur les réseaux sociaux et les ajouter à la liste noire.

4. Gatsbying

Le gatsbying a été nommé d’après le personnage principal du célèbre livre de F. S. Fitzgerald. Dans l’histoire, Jay Gatsby, Gatsby le Magnifique (en anglais : The Great Gatsby) organise des fêtes prestigieuses dans l’espoir qu’un jour, la femme qu’il aime les remarque et s’y rende. C’est la même chose qui est réalisée par certains utilisateurs de réseaux sociaux, qui publient délibérément différentes photos, stories et publications pour attirer l’attention d’une personne en particulier. Les publications peuvent être provocatrices, franches ou simplement en rapport avec l’intérêt du partenaire potentiel.

Le gatsbying est un moyen assez insolite de provoquer l’initiative de rencontrer ou de communiquer avec quelqu’un. Mais, comme l’utilisateur n’est pas toujours capable de deviner que les messages lui sont adressés à lui personnellement, la réponse peut ne jamais arriver.

Qu’est-ce qu’il vaudrait mieux faire ?

  • vis ta vie sans toujours attendre
  • si tu veux prendre l’initiative, fais-le d’une manière claire, qui donnera des résultats.

5. Serendipidating

Le serendipidating c’est la contraction des mots “serendipity” et “dating”, en français “sérendipité” et “rendez-vous amoureux”. Cela concerne les personnes qui repoussent sans cesse un premier rendez-vous, dans l’espoir de rencontrer quelqu’un de mieux entre temps.

Par conséquent, ils reportent souvent les rencards et préfèrent se limiter à une communication exclusivement virtuelle. Ils ne montrent pas beaucoup d’intérêt dans la conversation, il s’agit plutôt d’un échange de messages banaux qui n’impliquent pas de développement supplémentaire. C’est une façon pour eux de garder l’autre personne “en option”.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ?

  • n’attends pas, ne reportes pas une relation et ta vie à plus tard.

6. Breadcrumbing

Le breadcrumbing désigne l’action littérale de “disperser des miettes de pain” et implique ce qui suit : après une conversation ou un rencard, la personne ne rejette pas l’autre, mais ne fait apparition dans sa vie que sporadiquement pour lui rappeler son existence à travers de petits messages par texto ou sur les réseaux sociaux, de temps en temps, à la volée. Cela créé ainsi une illusion d’intérêt, et le breadcrumber n’hésitera pas à utiliser de la drague, des compliments et de l’insinuation.

En réalité, cette personne se laisse simplement des options pour différentes occasions.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ?

  • bien comprendre qu’un flirt est un flirt, et qu’une conversation vide est une conversation vide
  • faire en sorte de ne pas chercher quelque chose qui n’existe pas jusqu’à ce que les mots soient appuyés par des actions concrètes.

7. Stashing

Le nom de la tendance provient directement de l’anglais “to stash”, qui signifer “planquer”. Cette pratique consiste à cacher, pour différentes raisons, sa relation amoureuse à son entourage. Cette situation peut se produire même lorsque deux personnes sortent ensemble depuis longtemps.

Le stashing est particulièrement fréquent dans les relations qui sont nées sur des sites de rencontres ou des réseaux sociaux. Que ce soit à cause de sa timidité, ou par précaution, ou même par pudeur, le “stasher” dissimulera sa relation en ayant recours à différents moyens et ainsi ne présenter son ou sa partenaire sous aucun prétexte.

Qu’est-ce qu’il y a à faire ?

  • s’interroger sur les raisons de ce comportement : cela n’est pas normal dans une relation saine et épanouie.

Ce n’est pas la peine de mémoriser les nouveaux termes pour comprendre les tendances des relations modernes. Cependant, connaître les principes peut réellement t’aider à éviter de commettre des erreurs. Aussi, ne pense pas que seuls ceux qui ont été “ghostés”, “mostés” ou “stashés” sont les perdants dans l’histoire.

Au contraire... les psychologues pensent qu’en ayant recours à ce type de pratique, les gens se font du mal eux-mêmes. Ils voient les autres comme s’ils étaient simplement des profils sur un site Internet, pas comme de vraies personnes, et ne savent absolument pas comment s’y prendre pour développer une relation dans la réalité. Ils se privent donc de véritables émotions et de belles histoires.

As-tu déjà été confronté(e) à ce genre de personnes ? Quelle pratique a été utilisée avec toi ? Qu’as-tu ressenti ? Raconte-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture Depositphotos
1-2-
42k