Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Clichés que l’on devrait ignorer

Chacun d'entre nous se laisse berner par les clichés, sans même en être conscient. Il nous est tous déjà arrivé de juger quelqu'un sans même le connaître et sans aucune justification logique, juste sur son apparence.

Sympa-sympa.com a décidé de nous révéler d'où viennent ces stéréotypes qui gouvernent nos vies.

9. Les blondes ne brillent pas par leur intelligence

Pourquoi pensons-nous ainsi : Apparemment, cela aurait commencé au XVIIIe siècle, lorsque la courtisane Rosalie Duthe a interprété au théâtre le rôle d'une blonde pas très intelligente. Selon la rumeur, elle interprétait... son propre personnage.

Plus tard, Marilyn Monroe et son rôle dans le film Les hommes préfèrent les blondes a eu un certain effet. L'analogie avec la poupée Barbie n'a fait qu'enfoncer le clou.

En réalité : Chacun d'entre nous comprend très bien que l'intelligence ne dépend pas de la couleur des cheveux, mais la légende est toujours bien vivante.

8. On est soit scientifique soit littéraire. Les littéraires sont généralement les femmes.

Pourquoi pensons-nous ainsi : Probablement parce que les standards sociaux veulent que les maths soient trop compliqués pour les femmes. Il existe la théorie selon laquelle, historiquement, les hommes étaient occupés par des activités spécifiques : ils chassaient, ils fabriquaient des armes, etc. Les femmes restaient au foyer et devaient intuitivement comprendre ce dont chaque membre de la famille avait besoin. C'est pour cela que les femmes se "seraient habituées" à faire un lien entre leurs pensées et leurs émotions.

En réalité : Il y a des parts de vérité dans cette explication, même si c'est un peu plus compliqué. Tu as très certainement des amis (filles et garçons) qui sont aussi bien doués en sciences qu'en lettres.

7. Les races de chien de combat sont extrêmement dangereuses

Pourquoi pensons-nous ainsi : Bull Terrier, Staffordshire Bull Terrier, Pitbull, Doberman et autres races ont la réputation d'être dangereuses et agressives. Cette légende vient surtout des médias.

En réalité : Chaque race de chien est créée pour vivre en communauté avec d'autres personnes, c'est pour cela que les éleveurs excluent celles qui sont agressives avec les humains. Il n'y a pas de race dangereuse, il y a, en revanche, des maîtres dangereux qui n'ont pas bien éduqué leur chien. Si c'est le cas pour un chien de combat, il peut causer des dommages plus importants lorsqu'il attaque, car il a plus de force.
En tous cas, selon le classement de la Fédération internationale canine, il n'existe pas de race de chiens de combat.

6. Les hommes sont plus discrets et les femmes sont plus bavardes

Pourquoi pensons-nous ainsi : Ce cliché s'est répandu à cause de la conclusion du psychologue Louann Brizendine, qui a assuré que les femmes prononcaient chaque jour 20 000 mots, contre seulement 7 000 pour les hommes.

En réalité : Les dernières études démontrent qu'on aime tous plus ou moins parler, pourvu que la situation invite à la conversation. Mais les femmes parlent ouvertement de leurs problèmes entre elles, ce qui les aide à évacuer les tensions. Chez les hommes, ce comportement est considéré comme une faiblesse.

5. Toutes les recherches des scientifiques britanniques sont excentriques

Pourquoi pensons-nous ainsi : Les scientifiques britanniques, depuis de longues années, sont devenus célèbres pour leurs études particulièrement étranges. Par exemple, la création d'un processeur à base de champignons, ou l'étude des effets de la drogue sur les araignées.

En réalité : Ces mêmes scientifiques britanniques pensent que tout cela est dû au système de subventions qui domine le pays. À cause de cela, il est plus avantageux de se dédier à ces études qu'à des recherches plus importantes. Mais n'oublions pas que le Royaume-Uni regroupe un grand nombre de scientifiques, dont les contributions sont incommensurables.

4. Les femmes adorent faire les courses

Pourquoi pensons-nous ainsi : Il existe une théorie selon laquelle, la femme, dans un supermarché, voit ressurgir son vieil instinct de "ramasseuse", et doit donc examiner tout ce qui se trouve autour d'elle, et ne prendre que ce qu'il y a de mieux pour elle et sa famille. C'est pour cela qu'elle prend autant de temps à faire les courses. Les hommes se concentrent sur leur seul objectif : tuer le plus rapidement possible le mammouth (bon, dans ce cas, acheter le nécessaire) et repartir.

En réalité : Les arguments des scientifiques ont l'air convaincants, mais ce ne sont que des généralités qui ne retranscrivent pas fidèlement la réalité.

3. Du rose pour les filles et du bleu pour les garçons

Pourquoi pensons-nous ainsi : Le rose est la couleur féminine par excellence et très peu de gens se demandent réellement pourquoi. Mais il n'en a pas toujours été ainsi.

En réalité : Le rose est devenu une couleur "féminine" après la Seconde Guerre Mondiale, car c'est une couleur qui rappelle les fleurs. Le bleu était associé aux uniformes des marines et donc à la rigueur, et c'est donc devenu la couleur des garçons.

Ce qui est très probable, c'est que le seul coupable soit en fait le marketing : pour vendre plus de vêtements, les producteurs de vêtements pour enfants ont eu l'idée de fabriquer des articles pour filles et d'autres pour garçons, en leur attribuant chacun une couleur.

2. Une personne qui porte des lunettes est forcément intelligente et sérieuse

Pourquoi pensons-nous ainsi : L'explication logique est simple : une personne qui porte des lunettes a lu tellement de livres que sa vue s'est affaiblie.

En réalité : Aujourd'hui, les scientifiques s'accordent à dire que ceux qui passent peu de temps à l'extérieur exposent leurs yeux au danger, surtout pendant l'enfance. Bien sûr, cela affecte aussi les gènes et la vue. Ce qui veut dire que ceux qui étudient beaucoup ont plus de chances d'avoir besoin de lunettes.
Cependant, nous ne devons pas croire en ce préjugé selon lequel une personne qui porte des lunettes est plus savante. C'est faux.

1. Les rockeurs sont agressifs et sont de mauvais garçons

Pourquoi pensons-nous ainsi : La musique rock, au fil de son histoire, a été étroitement liée à la rebellion, et plus tard, à l'occultisme.

En réalité : Nous ressentons tous, un jour ou l'autre, de la colère, et la société fonctionne de telle manière que nous devons la contenir. Le rock cherche à explorer les émotions, au lieu de les cacher.

Selon cette étude, les gens se sentent plus actifs et inspirés après avoir écouté du heavy metal, et leur niveau d'irritabilité diminue.

Quant à l'occultisme, les musiciens y avaient uniquement recours pour créer un environnement mystérieux, comme s'ils faisaient une compétition entre eux pour voir qui serait le plus populaire.

Et pour terminer

Dans ce montage, nous avons décidé de réunir deux clichés, pour que chacun puisse, une dernière fois, se rendre compte de l'impact des stéréotypes dans notre conscience.

Il est plus que probable que dans l'absolu, l'un de ces médecins n'ait pas l'air sérieux.

Eh bien, c'est le moment de se défaire de ces idées toutes faites qui n'ont pas de justification. Partage dans les commentaires les anecdotes que tu as vécues à propos des stéréotypes !