Sympa

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Être parent est une vraie prouesse, dans tous les sens du terme : du point de vue moral, éducatif, et aussi, il faut l'avouer, économique. Mais même les héros font parfois des erreurs. C'est justement sur cet aspect que nous allons nous pencher : celui de la protection de ton espace vital.

De temps en temps, les parents ne se rendent pas compte qu'un excès d'attention peu devenir étouffant. Pour toi, Sympa-sympa.com a donc plongé au cœur de ce sujet complexe. Voici les principaux signaux d'alarme montrant que ta vie privée est en danger, ainsi que le bien-être de tes proches.

12. Dans la maison de tes parents, le concept "d'affaires personnelles" n'existe pas.

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Depuis ta plus tendre enfance, tu as été habitué à ce qu'on fouille tes poches, sacs, tiroirs et armoires. Tes objets préférés se trouvaient soudain partagés, donnés à d'autres membres de la famille, à des amis, ou pire, terminaient à la poubelle. La même idée flottait toujours dans l'air : "ici rien n'est à toi".

On ne peut pas changer le passé, l'habitude de transgresser les frontières personnelles est quelque chose de difficile à corriger, mais il n'est jamais trop tard pour commencer à vivre selon tes propres règles, sur ton territoire, avec tes affaires personnelles et ton argent.

11. Tes parents sabotent eux-même ton "envol du nid".

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Les parents défient parfois toute logique. Hier encore, ils se plaignaient de gaspiller trop d'argent et d'énergie pour prendre soin de leur enfant adulte, mais dès que "l'assisté de la famille" veut prendre son envol, ils commencent à montrer leurs réticences.

Que faire : Montrer ta gratitude envers eux et l'investissement qu'ils ont mis en toi, puis, avec conviction et fermeté, préparer ta fuite ton émancipation. Afin d'éviter toute contre-mesure, ne donne aucun détail à tes parents sur tes intentions. Fais les économies nécessaires, recherche un logement, puis annonce leur la nouvelle en les mettant devant le fait accompli.

10. L'émancipation ne garantit pas le respect de la vie privée

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Tes parents peuvent de temps en temps te donner un coup de main, comme nourrir ton chat ou arroser tes plantes quand nécessaire, entraide qui doit d'ailleurs être mutuelle. Mais si, soudainement, ils viennent chez toi sans t'appeler avant et qu'ils commencent à contrôler tout ton appartement, tu vas vite passer de l'état d'émancipation à celui d'occupation.

Défend ton droit à la vie privée. Tu peux commencer par en discuter calmement, puis si nécessaire, utiliser les grands moyens, comme changer les serrures et te faire passer pour mort leur donner un ultimatum. Tu as fait l'erreur de trouver un hébergement proche de celui de tes parents ? Cherches-en un nouveau, au moins dans un autre quartier. Cela peut effectivement entraîner quelques désagréments, mais :

  • les excuses du genre "on passait par là et on voulait te faire coucou" perdent subitement toute pertinence.
  • tu auras une excuse pour ne pas devoir accourir à la maison de tes parents dès qu'ils t'appellent.

9. Chacune de tes ressources est comptabilisée et redistribuée

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Ton temps libre, ton salaire, ton logement... tes parents savent mieux comment gérer tout ça. "Donne-moi ci", "Fais-ça", "N'achète pas ça", "Fais dormir tata Jeanne chez toi"... Aaaahhhh !

Que faire : Évidemment, si tu ne peux pas vivre sans l'aide de tes parents, il n'y a pas à discuter, tu devras héberger tata Jeanne quand ils te le demandent. Dans les autres cas, il est temps de parler de ton degré d'implication personnelle dans la vie des autres membres de ta famille et poser tes limites.

8. Tes parents tentent d'éliminer leurs "rivaux"

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Les parents peuvent parfois être capables de rejeter une personne qui te convient. Et paradoxalement, après t'avoir dit : "untel n'est pas pour toi", ils exigeront soudainement que tu leur donnes des petits-enfants alors que tu es célibataire, et te reprocheront même de ne jamais avoir de relation stable.

Que faire : Souviens-toi du point nº11 : un maximum de protection personnelle et un minimum de détails. Même si les remarques et critiques concernant ton ami sont infimes, n'y prête pas attention. Cela ne les regarde pas.

7. Ton bien-être est en péril

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Par peur de perdre le contrôle sur leur enfant, certains parents sont prêts à tout, avec "Vivre mal, mais vivre ensemble" comme slogan. Chacune de tes tentatives de formation à l'étranger, déménagement dans une ville plus grande ou changement de lieu de travail peut être remise en question.

Que faire : Arrête de te taire, parle. Explique clairement tes intentions, et applique-les. Fais bien comprendre à tes parents que tu les aimes et que tu ne les oublieras pas, mais le temps de vivre ta propre vie est arrivé.

6. La gratitude que te demandent tes parents te coûte beaucoup

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

La gratitude est une réaction normale face à l'aide que peuvent te donner tes parents, mais les exigences de retour des choses de manière non proportionnelle en est une autre.

Comment régler le problème : Tu veux être indépendant ? Sois-le sur absolument tous les tableaux. Ne laisse aucune opportunité à tes parents d'être la solution à tes problèmes. Tu as accepté leur aide ? Remercie-les. Il est injuste d'accepter de l'aide sans donner le moindre retour, même pour les parents les plus gentils.

5. Tes projets ne sont pas considérés

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Symptôme alarmant : tu as beau leur expliquer 100 fois tes disponibilités, ce sera en vain. Certains parents perçoivent leur enfant comme un service de secours disponible 24h/24, 7 jours sur 7.

4. Et c'est pourquoi, quelques fois, tu dois leur mentir...

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Comment éviter ça : Lorsque tu es à cours d'arguments, suis le principe de " plus loin ils seront, meilleure sera la relation". Relis le point nº10, sors de la zone d'influence de tes parents pour éviter l'effet "viens ici tout de suite".

3. Tes parents se comportent comme des enfants

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

"Qu'est-ce qui se passe encore ?" C'est ce que tu te demandes à chaque fois que tu reçoit un appel de tes parents. Bien que tu ne vives plus avec eux, cette implication constante dans leurs tâches quotidiennes te fatigue.

Comment réagir : Évidemment, dans une situation difficile, ils peuvent réellement avoir besoin de ton aide. En revanche, dans la majorité des tâches quotidiennes, une personne adulte sans problème de santé important doit être capable de s'auto-gérer, élimine donc ces situations de sauvetages inutiles. Dis-toi : et si tous ces petits problèmes surgissaient uniquement parce que tes parents trouvent toujours quelqu'un sur qui décharger leurs responsabilités ?

2. Ils te font trop de commentaires négatifs

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Chacun de tes faits, passions ou décisions attirent immédiatement un commentaire négatif. Tes réussites aussi sont sous-estimées. Même si tes parents ont le droit d'avoir leur propre opinion, une critique (même constructive) peut être présentée de différentes manières.

Comment leur prouver que tu es une bonne personne : N'essaie pas, il n'y a aucune manière possible. Concentre plutôt ton énergie sur quelque chose de positif.

1. Ils te font culpabiliser

Ces 12 situations concrètes montrent des parents empiéter sur la vie privée de leurs enfants

Tu as peur de refuser quelque chose à tes parents. Tes propres projets se dissolvent dans un sentiment de culpabilité comme du métal dans de l'acide chlorhydrique.

Il est temps que tu comprennes que le "je veux" de tes parents et ton "je le ferai" ne sont pas synonymes. Il est peut probable que tu ais gâché la vie de tes proches au point de devoir constamment compenser ce "préjudice". Si tu n'arrives pas à résister à cette pression psychologique, il est préférable de consulter un spécialiste qui t'aidera à trouver la force de repousser ce chantage émotionnel.

Est-ce que tu te retrouves dans certaines de ces situations? Laisse un commentaire afin de partager tes propres expériences et aider les autres lecteurs !

Ilustradora Natalia Kulakova pour Sympa