Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Chaque pays a sa propre philosophie du bonheur. Nous en avons sélectionné 7 à mettre en œuvre dès maintenant !

Tout le monde a sa propre idée du bonheur. Dans certains pays, il existe même de vrais ministères du bonheur, qui ont pour devoir de faire en sorte que les gens soient heureux dans leur vie quotidienne. On ne sait pas non plus forcément qu’il existe également des concepts nationaux dans le monde qui proposent des recettes toutes prêtes sur comment commencer à apprécier tout ce qui nous entoure et comment nous débarrasser du stress.

Sympa a aujourd’hui décidé de te dévoiler les concepts les plus intéressants pour être heureux que l’on trouve sur notre planète, de manière à ce que tu puisses choisir celui qui te convient le mieux.

Kalsarikänni (Finlande)

Si l’on voulait traduire ce mot, on obtiendrait quelque chose du genre “se prendre une cuite en slip, tout seul chez soi, sans la moindre intention de sortir.”

À la différence d’autres concepts scandinaves sur le bonheur, le Kalsarikänni n’implique aucune image parfaite devant une cheminée, sous un plaid douillet : là, on est bien plus proche de la vie réelle.

  • La recette pour le bonheur, selon le Kalsarikänni : quand tu rentres chez toi le soir, enfile une tenue pratique et confortable. Un pyjama ou un jogging, c’est l’idéal. Ouvre une bouteille de vin ou une bière. Tu peux évidemment opter pour un alcool plus fort, mais les Finlandais ont une juste mesure, ils ne vivent pas dans l’excès. Tu ne dois pas te sentir mal le lendemain, après avoir fait l’expérience du bonheur. Mange des chips, du chocolat et des bonbons, des aliments que l’on ne considère pas comme sains. Aujourd’hui, c’est permis. Mets une musique agréable ou regarde des vidéos amusantes. Il faut créer une ambiance. Et maintenant, tu peux te détendre et laisser tous tes problèmes derrière toi.

Shinrin-yoku (Japon)

“Shinrin-yoku” se traduit par “bain de forêt”. L’essence de cette thérapie consiste à profiter de la nature et à chercher la communion avec elle. C’est une excellente méthode pour lutter contre la dépression et le stress sans avoir recours à des médecins ni à des traitements médicamenteux.

La sylvothérapie est une médecine officiellement reconnue au Japon et en Corée du Sud. Il a été scientifiquement prouvé qu’elle réduisait l’agressivité et le niveau d’hormones du stress dans le sang, tout en augmentant la productivité et en améliorant le système immunitaire. De plus, le bonheur éprouvé lors de la communion avec les arbres perdure à plus long terme que celui ressenti après une augmentation de salaire.

  • La recette du bonheur selon le Shinrin-yoku : va dans la forêt. Trouve un endroit isolé. Essaie d’intérioriser la forêt à l’intérieur de toi en ouvrant tes cinq sens : regarde autour de toi, respire profondément, écoute les bruits des bois, touche l’arbre, goûte la “saveur” de l’air. Puis ferme les yeux pour ressentir la paix et l’harmonie qui t’envahissent. Fais ce que tu préfères : marche, dessine, médite. Fais des exercices de respiration.

Ikigai (Japon)

“Ikigai” est l’équivalent japonais de la “joie de vivre” et de la “raison d’être”. Nous avons également trouvé un sens plus significatif de ce terme : “ce qui donne envie de se lever le matin”. Il peut s’agir de l’odeur du café avec lequel tu débutes ta journée, de tes projets professionnels ou encore de ton animal de compagnie.

Quand une personne trouve son Ikigai, elle se débarrasse de ses habitudes destructrices et de la dépression, sans plus pouvoir attendre le début du jour suivant pour se dédier à son activité préférée.

  • La recette du bonheur selon l’Ikigai : commence ta matinée avec ta nourriture préférée. De cette manière, il sera plus agréable de te lever tôt et tu débuteras ta journée de bonne humeur. Laisse entrer de petits changements dans ta vie, en consacrant par exemple une heure par jour à ton passe-temps préféré. Réveille l’enfant qui dort en toi : deviens audacieux, curieux, sans te préoccuper de ce que peuvent dire les autres. Mais souviens-toi : on ne peut pas être heureux en faisant du mal aux autres. Réjouis-toi des petites choses. Consacre-toi pleinement à ce que tu aimes faire. Le processus en soi doit devenir un objectif. Chercher son Ikigai, c’est un chemin de vie.

Lykke (Danemark)

“Lykke” est un terme danois que l’on traduit tout simplement par “bonheur”. L’essence de ce concept nordique consiste à trouver le bonheur au quotidien sous sa forme la plus pure.

  • La recette du bonheur selon le Lykke : ce que tu peux faire facilement, comme rendre visite à tes voisins pour leur apporter un bon petit plat ou leur dire de gentilles choses. Tu peux aussi sourire à un inconnu quand tu te promènes dans la rue. Aussi, il vaut mieux que tu changes de travail si tu n’aimes pas ce que tu fais, et arrêter d’acheter des objets que tout le monde possède juste pour accroître ton statut social. Arrête de te gâcher la vie, dans tous les sens du terme. Et ne te sens pas limité par les normes imposées.

Pali-pali (Corée du Sud)

Si, pour de nombreux pays, le bonheur réside dans la capacité à profiter de l’instant présent, à être calme et détendu, c’est tout l’inverse en Corée du Sud. Les habitants de ce pays sont toujours pressés. “Pali-pali” peut se traduire par “plus vite, plus vite”.

Les Coréens n’aiment pas attendre. D’où la popularité des speed datings et des cours de langues qui promettent d’apprendre une langue étrangère en quelques semaines seulement. Sans parler des livreurs de pizzas et des commandes en ligne. Pour concurrencer ces derniers en matière de rapidité, McDonald’s a dû créer son propre service de livraison.

  • La recette du bonheur selon le Pali-pali : la règle principale consiste à ne pas laisser passer les opportunités et à les utiliser rapidement. Et pour vivre normalement et correctement à cette vitesse vertigineuse, il faut vivre en suivant des horaires précis, prendre le temps de bien manger, chanter souvent (sous la douche, en allant au travail, au karaoké). N’arrête pas d’apprendre, mais fais-le rapidement.

Coorie (Écosse)

En écossais, “Coorie” signifie “se blottir”. Bien sûr, dans un pays au climat rigoureux, le confort joue un rôle important dans la vie quotidienne. Mais ce n’est pas le seul ingrédient.

Dans ce concept de bonheur, la fusion avec la nature, la communication avec les animaux, et le contact avec ses origines ne sont pas moins appréciés. Là-bas, les rituels, les traditions, ainsi que la terre natale sont très importants.

  • La recette du bonheur selon le Coorie : sors promener ton chien dans un bel endroit en pleine nature. Ne pense pas au froid ni aux moustiques, ne pense pas aux choses désagréables. Mets-toi une musique agréable ou écoute les bruits de la nature. Le soir, va voir tes amis dans un café et parlez de sujets intéressants, partage tes idées. Assure-toi de respecter ton histoire et n’oublie pas de te connecter à tes ancêtres.

Philotimo (Grèce)

Le mot “philotimo” est un terme issu du grec qui signifie “honneur, dignité, fierté”. Ce concept englobe les concepts de la fierté en soi, de la fierté de la famille, de la fierté de la communauté et du bien. Il est difficile de trouver un terme équivalent en français, car les habitants de ce pays ont leur propre conception du bonheur qui consiste à se respecter soi-même et ses amis, avoir le sens de la communauté et de la famille, et bien sûr être fier de soi et des autres.

  • La recette du bonheur selon le Philotimo : tous les jours, formule 2 ou 3 pensées positives (tu peux les noter dans un carnet), sois serviable et accueillant. Et si à la question “Comment tu vas ?”, un ami te répond “Ça va pas mal”, essaie de savoir comment tu peux l’aider et fais-lui plaisir avec un gâteau ou une petite attention.

Bonus : la recette du bonheur selon le Dalaï-Lama

Le grand chef spirituel, suivi par beaucoup de gens, quelles que soient leur culture et leur nationalité, estime que les principes d’une vie heureuse sont les suivants :

  • “Pourquoi pleurer si tu peux toujours faire quelque chose pour tout changer ? Et pourquoi pleurer si tu ne peux plus rien faire pour changer la situation ?”
  • “Nous avons chaque jour l’opportunité de recommencer. Chaque jour est une renaissance.”
  • “Nous devons apprendre à nous concentrer pour éviter ‘l’esprit errant’. La plupart des pratiques de méditation se basent sur cela. Cela vaut la peine de se consacrer entièrement au moment présent.”
  • “Nous devons apprendre à être généreux et à aider les autres. On peut devenir véritablement heureux simplement en vivant avec les gens”.

Alors, es-tu convaincu par ces philosophies ? Et toi, quelle est ta propre recette du bonheur ? N’hésite pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !

Ilustradora Yekaterina Ragozina pour Sympa