Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Comment peut-on connaître ta vie à partir d’une simple photo ? (Et cela n’a rien à voir avec la magie, la sorcellerie ou l’ésotérisme)

1---
593

As-tu déjà pensé vers qui et comment les données personnelles des internautes sont-elles diffusées ? Y compris les tiennes. Après avoir publié des photos ou des commentaires, est-il réellement possible de les supprimer sans laisser la moindre trace ? Et pourquoi recevons-nous toujours des publicités qui nous font soupçonner que nous sommes sans arrêt observés ? Nous répondrons justement à ces questions ainsi qu’à d’autres dans cet article.

Sympa va donc te parler aujourd’hui du Big Data. Nous te demandons de ne pas paniquer en lisant cet article, car après tout, le Big Data n’est qu’un outil. Et s’il n’avait pas été inventé, il existerait beaucoup d’autres possibilités d’apprendre des choses sur toi sans que tu le souhaites. Il suffit juste d’être prudent quand tu surfes sur la grande toile, et de réfléchir à deux fois avant de publier ou télécharger quelque chose en ligne.

C’est quoi le Big Data ?

Les publicités personnalisées qui devinent le moindre de tes désirs et projets font progressivement augmenter le niveau de paranoïa un peu partout sur la planète. Tu viens à peine de parler à un ami de tes prochaines vacances, et au moment où tu allumes ton smartphone, on te propose déjà des circuits sur cette destination. Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Il y a quelqu’un qui m’écoute ? Allo !

L’exploitation des macro-données (Big Data) gagne actuellement en intérêt et en popularité. En bref, les données à grande échelle sont basées sur une intelligence artificielle qui recueille, analyse, classifie, stocke et met à jour en permanence une énorme quantité d’informations. Cet outil n’a pas du tout besoin de t’écouter, il est capable de scanner passivement des messages (tu as peut-être mentionné quelque chose à propos de ton projet de voyage sans t’en rendre vraiment compte), et il y a aussi la probabilité que ce soit une pure coïncidence : il arrive que le programme fasse une sélection et propose les choses les plus populaires à un moment donné parmi les personnes de ton âge ayant les mêmes centres d’intérêts (ce n’est donc pas si surprenant de recevoir des dizaines d’offres de voyages quelques semaines avant la saison des vacances).

Chaque programme de Big Data a sa propre finalité : lutter contre le terrorisme, trouver des criminels, identifier les centres d’intérêts des internautes... et toutes ces données seront ensuite utilisées par les agences de publicité ou la sécurité nationale, entre autres. L’intelligence artificielle est capable de capturer et d’analyser certains détails auxquels une personne normale ne prêterait même pas attention dans des messages textes, des photographies, ou dans la plupart des données provenant des réseaux sociaux.

Ce que révèlent les photos

Jour après jour, l’intelligence artificielle devient de plus en plus intelligente, apprenant de la même manière qu’un enfant. Et si cela peut paraître trompeur au départ, elle finira toujours par trouver la bonne réponse à l’avenir. Par exemple, sur la photo ci-dessus, elle ne reconnaîtra pas tout de suite la célèbre actrice Blake Lively (et toi non plus d’ailleurs). Selon les premières données obtenues (balayage facial, style vestimentaire et géolocalisation), l’épouse de Ryan Reynolds sera assignée à un groupe de personnes ayant un certain niveau de revenus, de telle sorte qu’on commencera à lui proposer des services adaptés à son style de vie et à ses revenus : dans le cas de cette photo, des articles peu coûteux, des microcrédits, etc. Mais l’analyse en continu de la même personne associée aux croisements d’informations fera qu’au bout d’un certain temps, l’intelligence artificielle devinera que Blake Lively est une personne ayant un niveau de vie élevé.

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles toutes les photos sont analysées sur les réseaux sociaux, car il est important de connaître le niveau de revenus de chaque personne afin de pouvoir leur offrir ce dont elles peuvent avoir besoin à tout moment.

Et quant aux photos contenant des armes à feu, il vaut mieux ne jamais en publier, car cela risque de te faire obtenir une marque toute spéciale, et n’importe quelle agence de services secrets combattant l’extrémisme peut soudain commencer à s’intéresser à toi et éplucher tes données afin de voir quel risque tu représentes. Si la vente d’armes à des civils est interdite dans le pays où tu es localisé, les données trouvées seront même directement envoyées aux services qui surveillent le trafic d’armes. Les armes artisanales ou modifiées peuvent également être reconnues, et le système sait très bien faire la différence entre un vrai pistolet et un jouet.

Comment le programme détermine-t-il si une chose t’appartient vraiment ou non ? Par exemple, si sur une période d’un an et demi, tu publies des photos de la même voiture au moins cinq fois, et qu’en plus, l’IA (intelligence artificielle) a capturé sa plaque d’immatriculation et n’a pas trouvé de photos de cette voiture parmi les données de tes amis, tu seras alors considéré comme étant son propriétaire.

Cependant, sur une photo comme celle ci-dessus, le programme verra une voiture de luxe, et non immatriculée. S’il n’y a qu’une seule photo de cette voiture visible dans tes données, il est alors très probable que cette même voiture figure aussi dans les publications d’autres personnes, avec la même géolocalisation, ce qui indiquera à l’IA que la voiture en question ne sera pas reconnue comme étant ta propriété.

Il est intéressant de noter que les personnes qui aiment se prendre en photo avec des objets de luxe qui ne leur appartiennent pas se voient souvent attribuer un niveau de revenus bien inférieur par le programme.

Comment peut-on savoir où tu vis et où tu travailles ? Ce n’est un secret pour personne que de nos jours, de nombreux appareils recueillent des données sur tes moindres déplacements, que ce soit lorsque tu fais des retraits ou paiements par carte bancaire, ou quand tu te synchronises avec le Wi-Fi de lieux publics. Ces informations peuvent être recueillies et analysées.

Par exemple, si tu as l’habitude d’aller fréquemment dans le même cinéma ou le même café. Tu te connecteras plusieurs fois (peut-être même sans t’en rendre compte) au réseau Wi-Fi local, et à partir de chacune de ces connections, on peut facilement savoir quels sont les endroits que tu visites le plus souvent, quels sont tes itinéraire (qui sont généralement identifiés par les stations de métro que tu empruntes), et quels sont tes goûts et habitudes de vie. À partir des photos affichées sur les réseaux sociaux, on peut très facilement se faire une idée de ton métier et de ton salaire approximatif en faisant la relation avec les pages de recherche d’emploi, ou même de ton entreprise.

Comment les “J’aime” et les publications nous trahissent

En se basant sur tes publications et les “J’aime” que tu distribues, l’IA est capable de déterminer si tu es dépendant au tabac, à l’alcool ou à d’autres drogues. Sa précision dans la relation au tabagisme atteint 86%, 81% pour la consommation d’alcool, et 84% pour les autres drogues. Pas mal du tout, n’est-ce pas ?

Selon différentes études, l’intelligence artificielle nous connaît beaucoup mieux que nos propres amis et notre famille.

Et si je ne suis pas sur les réseaux sociaux ?

Tu seras peut-être surpris, mais même dans ce cas, de nombreuses données personnelles te concernant sont également recueillies. C’est simple : dès que tu vas quelque part (théâtre, restaurant, concert, etc.), tu peux involontairement apparaître sur une photo de quelqu’un et finir dans la base de données qui commencera automatiquement à recueillir et à analyser toutes les informations te concernant. Et tu as bien vu assez de films pour savoir comment on peut retracer les déplacements d’une personne : carte bancaire, géolocalisation, caméras de surveillance, coups de fil, etc.

Est-il possible de totalement supprimer les informations te concernant ? Chaque fois que tu publies quelque chose ou que tu réponds à des messages, tu laisses une empreinte électronique qui ne peut jamais être vraiment supprimée, et si cela est nécessaire, tout sera alors restauré.

Alors, que penses-tu de cet article ? Ça fait un peu peur ? Et si tu vivais juste sans t’inquiéter et sans te faire envahir par la paranoïa ? Après tout, si tu n’es lié à aucun type de traffic ou activité illégale, à part quelques publicités personnalisées, qu’est-ce que tu risques vraiment ? À part tout quitter pour aller vivre dans une grotte, il n’y a pas grand-chose à faire, à part bien entendu être prudent avec Internet et éviter de diffuser certaines informations. Tu n’exposerais ou ne dirais pas n’importe quoi comme ça, au beau milieu de la rue ? Eh bien dis-toi qu’avec Internet, c’est exactement pareil.

N’hésite surtout pas à nous laisser ton avis sur le sujet dans les commentaires, et partage aussi cet article avec tout ton entourage, afin d’informer tes amis et ta famille, mais aussi pour qu’ils donnent à leur tour leur avis !

Photo de couverture kyliejenner / instagram
1---
593