Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

De nombreux psychologues pensent que si ces 10 conseils de développement personnel sont mal interprétés, ils peuvent s’avérer être dangereux

Les livres et les formations de développement personnel sont un moyen célèbre permettant aux personnes souhaitant s'améliorer intérieurement de réussir dans leur vie, en travaillant sur soi. Mais comme le montre la pratique, les résultats peuvent parfois être dangereux pour la santé mentale. Afin de ne pas devenir victime d'escrocs durant ta quête d'auto-amélioration, les psychologues conseillent d'interpréter avec prudence tout ce que les coachs mentaux disent. Ne prends pas tout au pied de la lettre !

Chez Sympa, nous avons analysé certains de ces cours de développement personnel, et avons mis de côté 10 "mauvais" conseils que les coachs mentaux donnent très souvent à leurs élèves.

1. Visualiser ton rêve.

C'est le conseil préféré des coachs mentaux : Imagine que tu as déjà déjà atteint ton objectif. Cela signifie que tu dois penser à ton but avec force, et imaginer le résultat presque chaque minute, dans tous les détails. Cette manière d'approcher les choses transforme en fait un désir en une obsession. Au lieu de vivre ici et maintenant, les élèves de ces coachs s'éloignent de la réalité et rêvent d'un futur idéalisé.

Laisse tes fantasmes là où ils sont, et pense surtout à ce que tu peux faire aujourd'hui pour réaliser tes rêves demain. Une simple petite action te rapprochera d'un rêve beaucoup plus vite que n'importe quel espoir, même le plus pur. Ne remets pas ton bonheur à plus tard, et rends-toi compte des bonnes choses que tu as déjà. Après tout, certains n'ont même pas la moitié de ce que tu as.

2. Sois heureux à chaque instant de ta vie.

Les coachs de développement personnel croient qu'une personne accomplie est toujours heureuse. C'est pourquoi, lors de ces cours, une atmosphère enthousiaste et encourageante est souvent artificiellement créée, afin que les participants essaient de la maintenir dans leur vie quotidienne.

En fait, le bonheur ne peut et ne doit pas être constant. Autorise-toi d'expérimenter différentes émotions, et essaye de ne pas refouler les négatives, mais accepte-les plutôt, en les vivant au même titre que tes émotions positives. Sinon, tu risqueras de finir par devoir consulter un psychologue. Et n'oublie pas qu'au fil du temps, nous finissons souvent par dévaloriser tout ce qui devient routinier, le pire comme le meilleur. C'est comme ça que nous sommes, on n'y peut rien !

3. Place la barre très haute.

Les coachs mentaux ont souvent tendance à répéter : "Place toujours la barre le plus haut possible si tu ne veux pas être un perdant." Et bien sûr, aucun de nous ne veut être un perdant, alors nous mettons tous la barre très haut. Et ce dans tous les domaines : pour avoir les abdos d'un champion olympique, un boulot de rêve, ou un appartement en duplex en plein centre d'une capitale européenne.

Fixe-toi des objectifs réalistes, et demande-toi surtout : "En ai-je vraiment besoin ?" Est-ce qu'un appartement de luxe dans un autre pays me rendra vraiment plus heureux, ou serait-il mieux pour moi d'avoir une petite maison près de ma famille ?" Après tout, la plupart du temps, nous voulons réaliser des choses dont nous-même n'avons pas réellement besoin, car de cette manière, nous pensons réussir en faisant plaisir aux autres, ou en tentant de leur prouver quelque chose.

4. Surmonter les obstacles simplement grâce à la volonté.

Les coachs mentaux, dans toute leur sagesse, affirment souvent que chaque obstacle se trouvant sur ton chemin peut et doit être surmonté, peu importe le prix de tes efforts. L'essentiel est de se débarrasser de ces barrières pour te prouver à toi-même et aux autres que tu n'es pas une personne faible.

C'est un point de vue complètement partial. Parfois, il est beaucoup plus sage et utile de ne pas résister, et d'accepter une situation, ou même d'essayer de l'éviter, en suivant le dicton qui explique que pour franchir une montagne, une personne intelligente ne l'escaladera pas, mais en fera le tour.

5. Entoure-toi seulement de gens qui ont réussi.

Les coachs de développement personnel te diront souvent que, pour réussir, tu dois communiquer avant tout avec des gens qui peuvent te donner un exemple. En d'autres termes, pour réussir, ils te demandent d'avoir un comportement de suiveur.

Les relations entre différentes personnes sont basées sur les intérêts communs et sur la compréhension mutuelle. Passer du temps avec des gens juste parce qu'ils ont réussi t'apportera uniquement une illusion de communication. Parmi tes proches, il peut très bien y avoir des gens qui ne peuvent ou ne veulent pas atteindre de grands objectifs, mais rien n'empêche le fait qu'ils t'aimeront, te comprendront et te soutiendront plus que quiconque.

6. Tu es né pour conquérir le monde.

L'essence de presque tout entraînement au développement personnel est de montrer aux gens à quel point leurs possibilités sont illimitées. Les coachs mentaux te font croire que tu tiens le monde entre tes mains, en citant les exemples de personnes qui ont réussi. Tout cela est effectivement très motivant. N'importe quelle personne est ainsi considérée comme digne de devenir la meilleure, et est capable d'accéder à la reconnaissance universelle.

Nous ne devons pas conquérir le monde, mais l'améliorer. Commence déjà par t'améliorer toi-même, ainsi que tes proches. C'est justement ça, et non la recherche d'une renommée mondiale, qui produit une réelle satisfaction et qui donne un sens réel à la vie.

7. Quitte ta zone de confort.

Cette phrase est devenue si populaire qu'aujourd'hui, une fille de douze ans sur deux la répète à ses copines sans en comprendre véritablement le sens. On croit que le succès commence en dehors de notre zone de confort, c'est-à-dire en se mettant dans un état de stress, ou dans des situations inhabituelles. Bien sûr, en étant dans une ville inconnue sans argent et sans téléphone portable, tu feras bien plus d'efforts pour essayer de vendre le foutu stylo du Loup de Wall Street, mais cette simple motivation peut difficilement être considérée comme excellente.

Une "zone de confort" est un espace personnel où l'on se sent en sécurité. Sors occasionnellement de cette zone de confort pour vivre de nouvelles expériences, mais n'oublie pas d'y revenir régulièrement afin de préserver ta santé mentale.

8. La vie est une autoroute directe vers le succès.

En suivant les conseils des coachs mentaux, beaucoup de personnes imaginent leur vie comme une ligne ascendante directe vers le bonheur, et que leurs principales réalisations se trouvent quelque part devant eux. Cela motive effectivement, mais il faut bien admettre que cela donne aussi une image superficielle et biaisée de la réalité.

Si tu connais le succès aujourd'hui, cela ne signifie pas que la même chose se produira demain, et vice versa. La vie est imprévisible, et le chemin de chaque personne est unique et individuel. De plus, chaque chute te rend plus fort et plus sage. Les échecs nous forcent à réfléchir, surtout après une victoire.

9. Pense comme un milliardaire.

Les coachs en développement personnel nous affirment que pour devenir une personne vraiment accomplie, nous devons apprendre à penser comme un milliardaire. Comme si tous les milliardaires pensaient la même chose ! En fait, cela ressemble plus à une imitation ou au désir de vivre la vie d'une autre personne.

Pense avant tout par toi-même. Chaque milliardaire a parcouru son chemin de manière individuelle. Chaque personne ayant réussi a son propre secret de la réussite. Trouve quel est ton propre secret, et exploite-le. Sois toi-même. C'est d'ailleurs sûrement le conseil le plus objectif que te donnera une personne qui veut sincèrement t'aider.

10. Tu es l'auteur de ta propre vie.

Les entraîneurs sont persuadés que tout ce qui se passe dans la vie d'une personne dépend uniquement d'elle-même. Il se réfèrent aux actions, aux pensées, et même aux circonstances. Prendre ses responsabilités et chercher au fond de soi les causes et les conséquences de ses actes peut effectivement être considéré comme une position de personne forte. Les coachs essaient en plus de rabaisser les opinions des autres, les appellant même "des victimes".

La prise de responsabilités est une bonne qualité chez un adulte, mais dans des limites raisonnables. Parfois, les circonstances sont favorables, mais parfois, elles se retournent contre nous alors que nous ne les provoquons pas. Rappelle-toi que nous vivons sur cette planète avec des milliards de personnes qui ont chacunes leurs propres intérêts pouvant affecter nos vies.

Conclusion : utilise la pensée critique.

Rappelle-toi qu'il n'y a pas de recette universelle pour le bonheur, et méfie-toi de ceux qui affirment vouloir te l'offrir gratuitement. Même les coachs mentaux dont nous avons parlé dans cet article finissent parfois par devenir victimes de leurs propres idées.

As-tu déjà assisté à des formations ou lu des livres sur le développement personnel ? As-tu appliqué ces conseils ? Les résultats ont-ils été satisfaisants ? Partage tes expériences dans les commentaires !

Photo de couverture eastnews