Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les scientifiques ont découvert à quel âge nous oublions complètement notre enfance

----
113

Chacun sait que les enfants absorbent les informations comme une éponge. Mais dans ce cas, pourquoi est-il si difficile de se souvenir des premières années de sa vie ?

Sympa-sympa.com a rassemblé pour toi des données qui apportent un certain éclairage sur la question.

Comment évolue la mémoire selon l'âge

Comment expliquer ce phénomène ?

Il existe un phénomène appelé l'amnésie infantile, qui apparaît à environ 7 ans, lorsque l'on commence à oublier les événements des premières années de l'enfance.

Il est nécessaire au bon fonctionnement de la mémoire chez les adultes. La zone du cerveau responsable de la formation de la mémoire détermine une espèce d'"équilibre pour la conservation", et par conséquent, l'être humain ne se contente pas d'enregistrer les nouvelles informations, mais il efface aussi les souvenirs inutiles pour pouvoir continuer à en enregistrer de nouveaux.

Comme les événements qui se sont produits durant l'enfance peuvent continuer à avoir une influence sur notre comportement longtemps après que nous les ayons oubliés, certains psychologues supposent qu'ils restent d'une certaine façon dans notre mémoire. C'est pourquoi chez la plupart des gens, le voile des souvenirs disparaît à des âges différents. Par exemple, certaines personnes se souviennent de ce qui s'est passé quand elles avaient entre deux et cinq ans, tandis que de nombreuses autres n'ont pas de souvenir jusqu'à l'âge de sept ou huit ans.

En même temps, il faut faire attention avec les souvenirs, car notre esprit peut tendre des pièges à notre mémoire. En 1980, Elizabeth Loftus, psychologue à l'Université de Californie, a mené une expérience étrange : elle a rassemblé un groupe de volontaires pour une enquête et a commencé à leur "fournir" de faux souvenirs. Presque un tiers des participants sont tombés dans le piège, certains d'entre eux ont même réussi à se souvenir de ces événements imposés dans les moindres détails.

C'est pourquoi on ne peut pas se fier totalement à ses souvenirs d'enfance : il peut s'agir du fruit de notre imagination, fondée sur les récits d'autres personnes, et l'on croit à des choses qui en réalité ne se sont jamais produites. Encore un des mystères du cerveau...

Based on materials from the telegraph, bbc, scientificamerican, livescience
----
113