Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Qu’est-ce qu’un trouble obsessionnel-compulsif et qui peut en être atteint ?

Qu’est-ce qu’un trouble obsessionnel-compulsif et qui peut en être atteint ?

----
665

Nous avons tous entendu parler des troubles obsessionnels-compulsifs (TOC), mais nous ne savons pas exactement de quoi il s'agit, comment ils se manifestent et qui peut en être atteint.

Chez Sympa-sympa.com nous avons découvert que ces pathologies sont plus fréquentes que ce que nous pouvons imaginer. Il est ainsi fort possible que toi ou quelqu'un de ton entourage en souffre.

Le trouble obsessionnel-compulsif est un désordre d'anxiété caractérisé par des pensées intrusives et récurrentes. Lorsqu’une personne est atteinte de TOC, elle se fait souvent du souci et éprouve de la peur ou de la répulsion. Ces sentiments la mènent à avoir des comportements répétitifs appelés « compulsions ». Les compulsions cherchent à réduire l'anxiété mais, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, elles ne font que l'augmenter.

Cette définition un peu alarmante laisse à entendre que seuls les patients des hôpitaux psychiatriques en souffrent. Mais la réalité est toute autre : il s'agit d'une condition qui touche la vie quotidienne de milliers de gens. L'on estime que plus de 100 millions de personnes dans le monde souffrent à l'heure actuelle d'un type de TOC.

Du point de vue statistique, les probabilités de souffrir d’un épisode de cette maladie sont élevées. Mais attention ! Le fait d'avoir un épisode isolé de TOC ne veut pas forcémentdire que nous soyons atteints gravement de cette maladie, et ne nous empêchera ni d'être des individus adaptés à la vie en société, ni de mener une vie parfaitement fonctionnelle. Cependant, ce trouble peut de toute évidence nuire à notre qualité de vie. Aussi est-il important de savoir le comprendre et de le repérer, afin que les épisodes récurrents ne deviennent pas une contrainte dans notre quotidien.

Ton esprit voyage-t-il dans le passé, vers des moments ou des soucis qui ne sont aucunement reliés au moment que tu es en train de vivre ? As-tu tendance à éprouver de la répulsion lorsque tu utilises des objets que tu ne connais pas ou que tu n'as pas nettoyés toi-même, tels que les toilettes publiques, les poubelles ou les couverts ? As-tu des habitudes très spécifiques sans lesquelles tu ne te sens pas tranquille, comme ranger toujours de la même façon ta table de nuit ou ajuster le volume de ta télé toujours au même niveau ? Vérifies-tu plusieurs fois des tâches simples telles que bien fermer la porte du four, ou éteindre les lumières de ta chambre ? Tu devrais donc continuer à lire cet article, car il est fort probable que tu aies tendance à avoir des pensées obsessionnelles et que tu commences à présenter des comportements compulsifs.

Le premier signal d'alerte, ce sont les pensées récurrentes. Si, la nuit, tu ne parviens pas à t'endormir parce que tu as des "pensées boomerang" chargées de soucis et de doutes, cela veut dire que tu tends à être anxieux. L'anxiété excessive peut transformer ces pensées en petites obsessions qui ne te laissent pas penser avec clarté. Ainsi, lorsque tu réalises une tâche quelconque, d'autres pensées s'agitent dans ton esprit, t'empêchant de te concentrer sur le présent.

Tu peux créer ensuite des mécanismes de vérification pour apaiser la sensation anxieuse causée par les pensées récurrentes. Dans ce cas, tu commenceras à avoir des gestes répétitifs tels que regarder souvent ton téléphone portable, te laver les mains très fréquemment, t'assurer plusieurs fois que tu as bien fermé la porte ou le robinet. Ton cerveau crée la sensation de sécurité à chaque fois que tu répètes le comportement, mais les alarmes de l'anxiété se mettent en marche de plus en plus souvent, déclenchant ainsi un cercle vicieux qui n'en finit jamais.

Si tu te reconnais dans ces descriptions, sois plus attentif, sans pour autant t'obséder avec ce sujet. Si ton cas n'est pas grave, le fait d'en être conscient est un grand avantage. Regarde-toi lorsque tu effectues tes tâches quotidiennes, et évite les comportements compulsifs. Si tu veux vérifier quelque chose ou nettoyer une fois de plus, ne le fais pas, songe au fait que cela ne fera qu'augmenter ton anxiété. Combats les pensées obsessionnelles en te concentrant sur une tâche présente. Les troubles obsessionnels-compulsifs sont plus communs que tu ne le penses, mais c'est assez facile de les combattre.

Photo de couverture : pexels

----
665