Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Si tu n’arrives pas à sortir de la pauvreté, mets fin à ces 8 mauvaises habitudes

-412
42k

Dans l'histoire, on entend des cas de personnes qui deviennent riches du jour au lendemain et d’autres qui travaillent dur toute leur vie sans pour autant devenir riche. Tout ceci est dû à la psychologie de la pauvreté qui est ancrée dans ton esprit.

Chez Sympa-sympa.com nous avons trouvé huit choses qui nous empêchent d’être riches et prospères.

8. La passion d'économiser

Les pauvres perdent du temps et de l'énergie à épargner autant qu'ils le peuvent. Ils sont prêts à se lever plus tôt et à faire le tour des magasins pour comparer les prix et trouver la marchandise la moins chère possible, au lieu de passer ce temps à apprendre de nouvelles compétences et à chercher un meilleur emploi.

Il suffit de penser combien de temps il te faudrait pour faire pousser un pot de concombres, en tenant compte du trajet au champ, la dépense dans l'eau et les efforts de la récolte par rapport à un simple achat au supermarché.

7. La peur du changement

La peur du changement est l'une des caractéristiques les plus distinctives des personnes ayant la mentalité de la pauvreté. Beaucoup pensent que "changement" rime avec "risque et manque de stabilité".

Il est peu probable que ce type de personnes aille ouvrir une entreprise, car cela implique un gros risque. Ils ne déménageront pas non plus dans une autre ville simplement parce qu'ils n'y connaissent personne. Ils n'essaieront jamais d'apprendre de nouvelles compétences pour se lancer dans une nouvelle carrière, car cela représente de nombreux obstacles et pourrait mal tourner.

6. Mieux vaut un travail mal payé mais stable

Les gens qui ont la mentalité de la pauvreté sont prêts à travailler toute leur vie à un poste mal payé et ennuyeux, se plaignant tout le temps de leur patron et de leurs collègues insupportables. Chaque matin, ils se sentent mal en se rendant au travail et ressentent ce mal-être toute la semaine, du lundi au vendredi soir. Et quand finalement arrive le weekend, ils rentrent à la maison sans la moindre force. Mais ils n'abandonneront jamais ce travail parce qu'ils savent qu’il est stable et ne savent pas ce qui les attend ailleurs.

5. Jalousies

On retrouve souvent la jalousie derrière la mentalité de la pauvreté. La personne envie son collègue qui gagne plus que lui ou le voisin qui vit dans une maison plus grande.

4. Montrer peu d'initiative

La psychologie de la pauvreté te fait vivre à un rythme passif et avoir une attitude indifférente envers tout ce qui t’entoure. Les personnes ayant ce type de mentalité ne veulent pas mener une vie active parce qu'elles ont peur de ne rien pouvoir accomplir. Il est préférable de se laisser aller dans le train-train quotidien que de se réveiller et de commencer à travailler activement.

3. Blâmer quelqu'un ou quelque chose

Ceux qui ont cette psychologie sont sûrs que tout le monde leur doit quelque chose. Ils blâment les autres et pensent qu'il est inutile d'aller de l'avant parce que rien ne dépend d'eux et que tout ira mal de toute façon.

Ce genre de personnes adore dire : "Le gouvernement doit me soutenir ..." , "Mon patron doit me payer un salaire décent parce que je travaille bien...", "Le gouvernement doit réguler les prix ..." etc.

2. Envie de tout avoir sans faire d'efforts

Les gens qui ont la mentalité de la pauvreté visent haut sans pour autant faire quoi que ce soit pour y arriver. Ils rêvent d'avoir un travail bien rémunéré et facile à la fois et ne veulent pas commencer en bas de l’échelle avec un poste et un salaire bas.

1. Faible estime de soi

Les pauvres se sous-estiment, se plaignent de leur destin malheureux et ne cherchent pas à mener une vie meilleure. Mais d'où peut venir une haute estime de soi si l'on passe son temps à se plaindre d'un travail ennuyeux, si l'on ne recherche pas de nouvelles émotions et si l'épanouissement personnel n'est qu'un mot dans le vent ?

Comment se débarrasser de la psychologie de la pauvreté ?

  • Ne t'accroche pas à un travail qui ne te plait pas.

  • Arrête de te plaindre.

  • Sois actif, et tout ira mieux.

  • Ne sois pas envieux ou avare.

  • Rappelle-toi que personne ne te doit rien.

  • Arrête de te comparer aux autres.

  • Travaille sur toi, change de l'intérieur.

Analyse-toi : Te retrouves-tu dans un des points cités ci-dessus ? Si oui, essaie de t’en débarrasser dès que possible. En travaillant sur toi, tu apprendras de nouvelles choses et à ne plus craindre les changements. Peu à peu, tu arriveras à te débarrasser de la psychologie de la pauvreté.

Partage en commentaire ton ressenti !

Leonid Khan pour Sympa
-412
42k