Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Tous les parents commettent des erreurs, mais les 6 fautes que nous te présentons ici peuvent être fatales

Même les meilleurs parents font parfois des erreurs, agissent de façon incorrecte ou prononcent les mauvais mots. Les conséquences de ces actions peuvent être désastreuses.

Sympa-sympa.com a compilé pour toi les six erreurs typiques commises lorsque nous élevons nos enfants. Nous espérons que cette liste t’aidera à rendre tes bambins les plus heureux du monde.

6. Surprotéger

Il est évident que tu doives toujours mettre l'accent sur la sécurité et dire à ton enfant tout ce qu’il doit savoir pour rester sain et sauf. Mais parfois, en voulant protéger leurs enfants, les parents finissent par les surprotéger.

Si, trop souvent et sans raison, l'enfant est intimidé par des histoires d'étrangers méchants, ou d'animaux dangereux vivant dans la rue, il se souviendra que le monde est rempli de choses désagréables et dangereuses et il y a de fortes chances pour qu’il se referme sur lui-même. Si tu souhaites expliquer certaines règles de sécurité à ton enfant, fais-le sur-le-champ : avant de partir en promenade ou à un endroit particulier.

5. Placer son enfant au centre du monde

Oui, pour toi, ton enfant est le meilleur de tous et le plus précieux. Mais rappelle-toi que tu es un exemple à suivre pour lui. Par conséquent, si tu ne montres pas le même intérêt pour tes enfants que pour leurs amis, tu auras de drôles de surprises : En effet, l'enfant aura ensuite du mal à développer de l'empathie et à communiquer avec ses pairs.

4. Toujours se précipiter pour l'aider

Un enfant est capable de faire face à certaines tâches spécifiques et réalisables quel que soit son âge.
Le problème est que les adultes le négligent souvent. Dès qu'un problème survient, le parent protecteur se dépêche de le résoudre par lui-même. À ce moment là, l'enfant comprend ce qui se passe : il n'a pas besoin d’apprendre à être responsable de ses actes, parce que maman et papa viennent toujours l'aider.

Alors, quoi qu'il arrive, ne t'empresse pas de tout résoudre par toi-même. Si ton enfant a fait quelque chose de mal (a brisé la fenêtre d'un voisin ou s'est disputé avec son ami par exemple ), assis-toi simplement à ses côtés et discute calmement de la façon dont il peut essayer de réparer sa bêtise lui-même.

3. Faire appel aux stéréotypes

Ton enfant commence à se connaître lui-même et le monde qui l'entoure. Il ne sait toujours pas comment il peut ni veut être. Du coup, tous les chemins sont possibles face à lui.

Parfois, dans les relations quotidiennes avec notre enfant, nous recourons à des stéréotypes propres au langage, tels que "les hommes ne pleurent pas", "les filles ne parlent pas comme ça" ou " es enfants intelligents ne se comportent pas de cette manière". Ces phrases, anodines pour nous, peuvent être intériorisées par nos enfants. C'est alors qu'ils commenceront à penser qu'ils devraient vivre selon les règles établies par les autres, même s'ils ne les aiment pas ou qu'elles semblent injustes.

2. Apprendre à contenir ses émotions

Pour l'enfant, comme pour l'adulte, il est normal de ressentir des émotions totalement différentes : positives et négatives. L'interdiction des parents d'exprimer des émotions telles que la colère, la frustration ou la peur, n'apprendra pas aux enfants à résoudre le problème, mais simplement à prétendre qu'il n'existe pas.

N'interdis jamais à tes enfants de pleurer, de crier ou même d'avoir une crise de colère. Au lieu de cela, en tête à tête, parle-leur pour leur expliquer d'où viennent ces émotions négatives et ce qui doit être fait pour qu’ils puissent les vivre et les surmonter plus facilement.

1. Penser que tu connais ton enfant mieux que quiconque

L'enfant grandit et change chaque jour. Aujourd'hui, il va être complètement différent de l’enfant qu’il était un an auparavant. Et tous les parents doivent être préparés et accepter ce changement, aussi grand qu’il puisse être : parfois les enfants peuvent devenir des personnes totalement différentes.

Que faire? En aucun cas tu ne devrais être attristé par ces changements ou dire des choses comme "Oh…mais qu’est-ce que tu as changé !".

Continue juste de t’intéresser aux nouveautés qui surviennent dans la vie de ton enfant, de garder les conversations de cœur à cœur et de découvrir des caractéristiques nouvelles et surprenantes de cette personne si petite, mais qui grandit si vite !

Et le plus important : traite ton enfant de la manière dont tu voudrais qu'ils te traitent. Après tout, chaque adulte était aussi un enfant il n’y a pas si longtemps.