Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

Notre cerveau a beau être ultra puissant, il est aussi victime de ruses qui peuvent le tromper

--2-
173

Nous faisons tous les mêmes erreurs lorsque nous pensons à certains sujets. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques ont découvert qu’il y avait plusieurs explications logiques à cela.

Sympa va te montrer plusieurs déviations comportementales ou pensées communes qui expliquent pourquoi nous nous comportons parfois de manière si étrange.

12. L’erreur d’interprétation des pourcentages ou ce qui se cache derrière la peur de prendre l’avion

Qu’est-ce que c’est : Beaucoup de gens ont peur de prendre l’avion, même s’il est bien connu que le risque de mourir dans une catastrophe aérienne est égal à une sur 8 millions. En d’autres termes, il faudrait prendre des vols différents chaque jour pendant 21 000 ans pour être sûr de mourir...

Souvent, nous ignorons les statistiques concernant certains faits, et nous nous concentrons sur un cas particulier qui est en quelque sorte lié à notre vie.

11. Tendance vers le négatif : pourquoi les gens aiment-ils les mauvaises nouvelles?

Qu’est-ce que c’est : Le public de la télévision accorde plus d’attention aux mauvaises nouvelles. Cet effet s’étend également à la perception des autres : si tu as fait quelque chose de mal une seule fois, cela annulera tout le bien que tu avais fait auparavant.

Nous percevons l’information négative plus intensément que l’information positive. On considère que certaines personnes perdent cette distorsion cognitive avec l’âge.

10. Effet Barnum ou le secret de tout horoscope

Qu’est-ce que c’est : Une personne, en lisant l’horoscope, remarque comment les caractéristiques de son signe coïncident avec les propres idées qu’elle se fait d’elle-même. C’est comme prendre un remède placebo et sentir son effet curatif.

Même les plus sceptiques peuvent souffrir de cet effet. Les diseuses de bonne aventure l’utilisent souvent. Plus la description est positive, plus la personne trouve de coïncidences. Encore plus si l’on y croit (l’effet placebo intervient ici).

9. Le biais du survivant

Qu’est-ce que c’est : Les gens écoutent avec plus d’intérêt les histoires de réussite des autres, en essayant de les répéter. Cependant, ce qui a vraiment de la valeur, c’est l’expérience de ceux qui ont eu tort. Nous faisons tous les mêmes erreurs, mais les réussites sont toujours individuelles et ne peuvent pas être répétées.

Le biais du survivant se rencontre beaucoup plus souvent qu’il n’y paraît. Par exemple, si les tests d’un médicament n’étaient pas positifs, les entreprises ne publieraient généralement pas de nouvelles à ce sujet. Par conséquent, nous entendons seulement parler de lui quand “le médicament a passé les tests avec succès”.

8. L’effet d’ancrage, ou comment les nombres imposent leur point de vue

Qu’est-ce que c’est : En tentant de résoudre ce problème, tu as multiplié les premiers nombres et, voyant que le résultat n’était pas très élevé, tu en as déduit que la réponse finale serait à peine supérieure à un millier ? Eh bien, la bonne réponse est 40 320.

Il arrive que les gens utilisent habituellement l’information reçue au départ comme une ancre, puis ils tirent des conclusions sur cette base, arrivant rarement à évaluer les faits au-delà de cette ancre conventionnelle.

7. L’illusion de contrôle, ou si le côté pile est déjà tombé neuf fois, maintenant c’est le tour du côté face

Qu’est-ce que c’est : En lançant une pièce, nous sommes convaincus qu’elle tombera sur un côté spécifique. Un autre exemple : nous pensons que si nous serrons le poing plus fort, les dés tomberont avec les chiffres corrects.

En fait, beaucoup de faits ne dépendent pas de nous. Il est très probable que cette distorsion cognitive se manifeste lorsque nous voulons vraiment obtenir un résultat positif.

6. Illusion de transparence, ou peux-tu deviner la chanson uniquement à partir d’un rythme?

Qu’est-ce que c’est : Joue l’air d’une chanson très célèbre en tapant sur la table avec tes doigts, et demande à tes amis de la deviner. Tu penses que la probabilité qu’ils la devinent est d’au moins 50%. En réalité, ils ne devineront la chanson que dans 3 à 5% des cas seulement, (et ce sera généralement We will rock you de Queen).

Nous surestimons souvent notre capacité à comprendre les autres, et vice versa. C’est pour cette même raison que le menteur se croit toujours sur le point d’être découvert.

5. Effet de contexte, ou quel est le point central le plus grand ?

Qu’est-ce que c’est : Les points au milieu des figures sont identiques, mais à cause des figures voisines, nous les percevons de tailles différentes. Un autre exemple, si tu te sens à l’aise en marchant dans un magasin, tu dépenseras plus d’argent que prévu.

Notre cerveau prend très souvent en compte l’influence de l’environnement ou celle d’autres facteurs qui peuvent ne pas être liés à une image particulière. C’est pour cette raison qu’il nous est parfois difficile d’être objectifs.

4. L’erreur d’attention systématique, ou pourquoi nous ne voyons habituellement que ce que nous voulons

Qu’est-ce que c’est : Si tu es préoccupé par ton surpoids, alors tu vas ignorer tous les compliments et te concentrer uniquement sur les commentaires concernant ton poids.

Certaines pensées deviennent intrusives et affectent la façon dont tu penses que le monde te perçoit. Tu verras ces choses même si ce n’est pas le cas.

3. Manque d’empathie, ou pourquoi il y a si peu de compassion dans le monde

Qu’est-ce que c’est : Beaucoup d’enfants ont du mal à faire leurs devoirs, mais les parents ne considèrent pas cela comme un problème sérieux dans la vie. Après tout, nous sommes tous passés par là, et il y a des soucis beaucoup plus importants.

Si tu as déjà traversé une situation difficile, il est très peu probable que tu veuilles plus tard aider quelqu’un qui traverse la même situation. Si tu y as survécu, alors l’autre personne le pourra aussi.

2. L’effet Dunning-Kruger

Qu’est-ce que c’est : Une dame a proposé d’aider à restaurer une fresque. Elle était sûre que son travail méritait une mention spéciale. Mais les moines furent horrifiés de voir le résultat une fois fini, si loin de la réalité.

Ce qui se passe, c’est que les gens les moins compétents font souvent des erreurs, et qu’ils sont incapables de le reconnaître en raison de leur faible niveau d’expérience. Ils sont eux-mêmes convaincus de leur professionnalisme.

1. Sophisme du tireur d’élite texan

Qu’est-ce que c’est : En lisant les prophéties de Nostradamus, penses-tu vraiment qu’elles décrivent la vie contemporaine de manière précise ? Et combien de fois les créateurs des Simpson ont-ils prédit notre avenir ?

C’est aussi une distorsion cognitive. Les prophéties de Nostradamus et les coïncidences dans la série comique sont associées à la réalité, mais nous ne prêtons pas autant d’attention aux prédictions qui n’ont pas été accomplies. C’est ainsi qu’est née la croyance selon laquelle les personnes qui vivent près des lignes à haute tension tendent à avoir plus souvent la leucémie.

Bonus : Plus on est intelligent, plus on pense de travers

Si tu penses que seules les personnes les moins intelligentes sont sujettes à ce genre de non-sens, alors tu n’aimeras pas l’information suivante : les scientifiques ont découvert que les gens intelligents font preuve de plus de distorsions cognitives que les autres. Mais ne t’inquiète pas, il y a une solution : si tu fais plus attention aux faits, il est alors plus probable que ton cerveau interprète la réalité de manière plus cohérente.

Et toi, t’es-tu déjà rendu compte que tu étais sujet à ce genre de distorsion de la pensée ? Raconte-nous !

--2-
173
Partager cet article