Sympa
Sympa

Voici en quoi consiste le “langage bébé”, et pourquoi il est important pour ton enfant

Lorsque nous voyons un bébé, nous ne pouvons pas résister à l’envie de lui parler tendrement tout en prenant une voix aigüe, en allongeant les voyelles, ou en accentuant les sons d’une manière qui n’est pas du tout naturelle. Et si cela peut sembler ridicule voire inutile pour certaines personnes, il s’avère que ce mode de communication exagérée, que l’on appelle le “langage bébé”, peut permettre aux jeunes enfants de mieux diriger leur attention et d’apprendre plus facilement à parler.

Chez Sympa, nous allons aujourd’hui t’expliquer pourquoi et comment les parents et les enseignants peuvent en tirer parti pour développer une meilleure communication avec les jeunes enfants.

La simplicité du langage

Les paroles destinées aux nourrissons se caractérisent par des phrases plus simples, une fréquence plus lente et une prononciation plus variable. Une étude a démontré que cela influence de manière significative certains aspects plus subtils du développement du langage, de manière à l’améliorer.

Dans cette étude, 18 soignants ont lu un livre d’images dont les dessins représentés comprenaient peu de syllabes (par exemple, chat/canard) et différentes voyelles. Les résultats ont démontré que la vitesse, la modulation, la hauteur de la voix et l’articulation ont un impact direct sur l’attention des nourrissons.

Une meilleure socialisation avec les parents

Dans une autre étude, des chercheurs de l’université de Washington ont constaté qu’à 14 mois, les enfants dont les parents avaient décidé de participer à des séances d’apprentissage du “langage bébé” balbutiaient davantage et prononçaient plus de mots que les enfants dont les parents ne l’avaient pas fait.

Selon les résultats de l’étude, le fait de parler directement au bébé peut aider les tout-petits à s’accorder socialement avec leurs parents et à les motiver à répondre, même s’il ne s’agit que de balbutiements.

Le “langage bébé” comme stratégie de communication

Cette technique consiste en fait en un mélange entièrement grammatical impliquant de vrais mots, des voyelles allongées et des tons de voix exagérés. Lorsque les parents s’adressent directement à l’enfant, ils ont l’air avenants et joyeux, ce qui aide le bébé à comprendre qu’ils lui parlent et sont en train de lui communiquer quelque chose.

Avantages à long terme

Selon les résultats d’une étude récente sur le “langage bébé”, les enfants de 14 à 18 mois vivant dans des familles ayant reçu la formation prononçaient en moyenne une centaine de mots, contre 60 pour les bébés du groupe témoin.

Selon le Dr Patricia Kuhl, l’évolution du langage a facilité l’acquisition de compétences en matière de communication sociale qui sont essentielles à la survie de notre espèce. Dans le cadre de son étude, elle a pu constater de visu à quel point le langage et l’engagement social des parents peuvent favoriser les premiers sons d’un bébé, qui se transformeront en mots puis en phrases.

Les bébés aiment qu’on leur parle avec une voix de bébé

Une étude menée par Michael Frank, psychologue à Stanford, a révélé que les bébés de tous âges préfèrent qu’on leur parle avec le fameux “langage bébé” lorsqu’il est prononcé dans leur langue maternelle, car c’est ce qu’ils reconnaissent le mieux. Les scientifiques pensent que les préférences des petits correspondent probablement en partie au langage bébé écouté quotidiennement à la maison, mais aussi au fait qu’un langage plus mélodique leur semble tout simplement plus agréable.

Conseils pour stimuler ton bébé à parler

Selon la technique du “langage bébé”, plus l’enfant entendra de mots, plus son langage s’améliorera. Voici donc quelques conseils pour stimuler ton bébé tout en vous amusant ensemble :

  • Parle-lui tout le temps, même de choses qui ne semblent pas intéressantes, comme ce que tu fais à la maison. Par exemple : “Papa passe l’aspirateur sur le tapis pour se débarrasser de la poussière qui le fait éternuer.”
  • Répète les tentatives de mots que fait ton bébé pour encourager une conversation à double sens : par exemple, si ton bébé dit “mama”, tu peux lui répondre “ma-man”. Tu peux également reprendre et développer ce que dit ton bébé. Par exemple, lorsqu’il dit “train”, tu peux dire : “Oui, c’est un beau train rouge.”
  • Montre de l’intérêt pour le babillage : lorsque tu as une conversation avec ton bébé, regarde-le dans les yeux et fais-lui de nombreux sourires.
  • Réagis et parle des centres d’intérêt de ton bébé : par exemple, s’il commence à jouer avec un petit train, tu peux lui dire “Tchou-tchouuu !”
  • Lis des livres et raconte des histoires à ton bébé : tu peux aussi t’aider de livres d’images.
  • Chante-lui des chansons et des comptines.
  • Félicite ton bébé lorsqu’il s’efforce de parler : par exemple, s’il montre un chien et le nomme, tu peux lui dire : “Bravo, c’est bien un chien !”

Alors, comment parles-tu aux jeunes enfants ? Et toi, connais-tu d’autres méthodes pour aider les bébés à parler plus facilement ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires et à partager cet article avec les personnes de ton entourage, surtout si certaines d’entre elles ont des bébés !

Partager cet article