Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Voici une raison indéniable pour laquelle il ne faut jamais écouter les conseils des personnes qui ont réussi

Voici une raison indéniable pour laquelle il ne faut jamais écouter les conseils des personnes qui ont réussi

----
675

Si tu devais recevoir des conseils d'un entrepreneur ayant réussi comme Mark Zuckerberg, ou bien de quelqu'un qui a fait faillite, qui écouterais-tu ? Bien sûr, Zuckerberg ! Qui d'autre pourrait expliquer une meilleure stratégie ?

Si tu es une personne créative, qui vas-tu écouter ? Steven Spielberg ou un quelconque étranger ? Bien sûr, le premier ! Tu dois penser que nous te posons une question très bizarre. Et à propos des secrets de longévité, demanderais-tu conseil à des centenaires ? Bien sûr ! Et tu auras toujours tort !

Chez Sympa, avec l'aide de l'écrivain David McRaney, nous allons t'expliquer pourquoi.

Voyons voir pourquoi

Expliquons-le en utilisant Brad Pitt comme exemple. Imaginons que le jour où Brad Pitt - un jeune homme mignon et ambitieux - est arrivé à Hollywood, une centaine d'autres jeunes gens, beaux et ambitieux sont arrivés avec lui. Peut-être que certains d'entre eux étaient même encore plus beaux et plus ambitieux que lui, et avaient même sans doute plus de talent et de connaissances. Mais au bout du compte, sur les cent, seul Brad Pitt a réussi à accéder à la célébrité. Et voici justement le paradoxe principal. Il ne peut pas expliquer comment devenir si célèbre en évitant l'échec à coup sûr, car finalement, toutes ses décisions se sont avérées être les bonnes. Seuls ceux qui ont échoué, cette centaine de jeunes gens, peuvent expliquer comment éviter les mauvaises décisions.

Et maintenant réfléchis. Brad Pitt est présent sur de nombreux tableaux. Un homme super accompli qui a vraiment réussi, auquel tout le monde voudrait demander conseil pour connaître le secret du succès. Mais le secret du succès peut en réalité être dévoilé non pas par des gens comme lui, mais par ceux qui ont justement pris les mauvaises décisions.

Ce phénomène qui prend uniquement en compte les faits accomplis des vainqueurs, tout en évitant de prendre en compte les erreurs des vaincus est appelé le "biais du survivant".

Quelle est l'essence de ce phénomène ?

Le monde a découvert ce phénomène au cours de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le commandement américain a essayé d'augmenter le nombre de retours de bombardiers revenant des batailles sains et saufs. Lors d'une étude sur les avions ayant survécu, il s'est avéré que tous avaient été perforés par des balles principalement le long des ailes et dans le centre de la partie inférieure de la carlingue. Il a donc été décidé d'ajouter plus de renforts sur ces parties. Plutôt logique, non?

Eh bien faux ! L'intervention du célèbre mathématicien Abraham Wald a sauvé l'aéronautique américaine d'une erreur fatale. Il ouvrit les yeux et fit remarquer que les trous de balles, à l'inverse, montraient les parties les plus résistantes des bombardiers. Ces parties, bien qu'endommagées, ne les avaient pas empêchés de continuer à voler. Et ce sont les parties des bombardiers survivants qui n'avaient pas été endommagées qui étaient en fait les plus vulnérables. Celles-ci n'avaient tout simplement pas été touchées par les balles ennemies, permettant aux pilotes de rentrer chez eux.

C'est de cette manière que les statisticiens ont réalisé le phénomène du "biais du survivant". Une fausse tendance à se concentrer sur les survivants plutôt que sur les morts, sur le succès plutôt que sur l'échec.

Alors, pourquoi échouons-nous encore?

Bien que nous connaissions aujourd'hui ce phénomène, nous ne le prenons pas toujours en compte. Pourquoi ? Parce que nous obéissons à une logique commune. Si tu te soucies du secret de la longévité, tu demanderas toujours à une grand-mère de 100 ans. Et si elle te dit qu'elle a fumé et bu toute sa vie, en disant des méchancetés à tout le monde, alors tu seras persuadé que c'est ça le secret d'une longue vie. Et tu te demanderas pourquoi tu perds du temps à aller dans cette foutue salle de sport.

Par conséquent, tu dois toujours garder à l'esprit qu'il y a beaucoup plus de gens qui ne survivront pas avec ce même régime. Le fait qu'elle ait atteint un âge avancé est plutôt dû à la chance, et non à son secret de longévité.

Alors la prochaine fois que tu entendras le discours de Steven Spielberg ou de quiconque sur la réussite, souviens-toi toujours de ce "biais du survivant". Méfie-toi de vers qui tu prendras conseil. Garde l'expérience des perdants à l'esprit si tu veux réussir.

De plus, répéter exactement le même chemin que Zuckerberg ou Spielberg, tout en prenant exactement les mêmes décisions qu'eux, est pratiquement impossible dans un monde en quête perpétuelle de nouveautés. Tu n'auras jamais le même succès que Steven Spielberg, tout simplement parce que le monde n'a pas besoin d'un deuxième Spielberg. Le monde a besoin de quelqu'un de nouveau : toi, avec tes imperfections et ton caractère.

Es-tu étonné par cette théorie ou te semble-t-elle logique ? Raconte-nous !

----
675