10 Pères du règne animal qui remportent le prix du meilleur papa

La paternité n’est pas une tâche facile et le monde animal est entouré de dangers et de prédateurs. Néanmoins, Dame Nature a doté certaines espèces d’un merveilleux instinct, pas seulement pour survivre, mais également pour lutter pour la survie de leurs petits. Par conséquent, il y a des mâles du règne animal qui méritent de la reconnaissance pour leur dévouement.

Chez Sympa, nous avons élaboré une liste de 10 espèces qui assument leur rôle de père à la perfection.

1. Le renard roux

Le renard roux mâle est un père très actif, puisqu’il doit nourrir sa famille (sa femme et ses petits) pendant les trois premiers mois. Cette tâche ardue consiste à chercher de la nourriture toutes les 4 à 6 heures. Son rôle est fondamental, parce qu’il apprend à ses enfants à chasser et à survivre.

2. Le nandou

Cette espèce est un exemple de paternité responsable. Le nandou mâle confectionne le nid où la femelle déposera les œufs. C’est lui qui va les couver pendant six semaines et qui s’occupera des petits quand ils sortiront du nid.

3. Le gorille

Ce père de famille a beaucoup de responsabilités, puisqu’un seul gorille mâle peut être à la tête d’un clan de 30 membres. Le patriarche se charge de trouver la nourriture et il est très respectueux de sa partenaire, la mère de ses enfants, puisqu’il mange d’abord avec elle, avant de permettre aux petits de partager leur repas. D’autre part, il s’agit d’un père présent qui passe beaucoup de temps avec ses petits, à jouer, à s’en occuper et à résoudre les discordes, jusqu’à ce qu’ils deviennent adolescents.

4. La Craugastor pygmaeus

Voici un autre exemple de pères qui s’occupent de leurs petits. Après que la femelle dépose les œufs dans un lieu en sécurité, le mâle se charge de les fertiliser et de protéger la nouvelle génération pendant 4 à 5 semaines. Dans les cas extrêmes, le père utilise son urine pour empêcher la déshydratation de ses petits.

5. Le cercopithèque à tête de hibou

Le cercopithèque à tête de hibou est une espèce où les mâles assument plusieurs tâches concernant l’éducation de leurs petits. Par exemple, ils transportent les bébés pendant leur période d’allaitement, bien qu’ils ne soient pas les producteurs de lait. Ils sont monogames et tissent des liens très forts avec leur partenaire.

6. Le cygne à cou noir

Le cygne à cou noir mâle est un maître du portage, puisqu’il porte son bébé cygne sur le dos. Les petits de cette espèce restent proches de leurs parents environ un an et, par nature, ils montent sur les épaules pour profiter de la chaleur et se protéger pendant leurs premières semaines de vie.

7. Le loup gris

Le loup gris n’est pas seulement le chef de meute, il se préoccupe aussi de l’alimentation de sa partenaire après l’accouchement, de l’éducation des petits et de leur entraînement à la chasse et à la recherche de leur propre nourriture pour survivre. Leur comportement est similaire à celui d’une famille, puisque le couple vit dans une tanière dès la naissance des bébés.

8. La punaise d’eau géante

Dans cette espèce, ce sont les mâles qui portent les œufs sur leur dos, depuis le moment où la femelle les féconde jusqu’à leur éclosion. Ils peuvent avoir jusqu’à 150 œufs.

9. L’hippocampe

L’hippocampe est la seule espèce où le mâle dispose d’une poche fermée similaire à l’utérus. Le processus de gestation débute lorsque la femme dépose les œufs déjà fécondés dans cette poche. L’hippocampe mâle les protège (il y en a jusqu’à 1500 par portée) pendant quatorze jours, ou un peu plus, pour ensuite les expulser.

10. Le manchot empereur

Le cas du manchot empereur est l’un des plus mignons du règne animal, parce que la femme pond l’œuf, le mâle le couve et passe tout l’hiver sans manger pour prendre soin de sa progéniture sous les faibles températures. Il est l’exemple parfait d’un lien inconditionnel.

Lequel de ces mâles te paraît le plus adorable ou responsable ? Connais-tu d’autres espèces où le mâle s’occupe de ses petits ? N’hésite pas à partager tes réponses dans les commentaires !

Partager cet article