Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

16 Histoires émouvantes d’animaux qui vont toutes nous faire fondre

Les animaux de compagnie ne sont pas seulement de simples bestioles qui cohabitent sous le même toit que nous, ce sont des membres à part entière de nos familles : nous les aimons, et ils occupent à jamais une place de choix dans nos cœurs et nos mémoires.

Chez Sympa nous adorons lire les histoires que les internautes postent sur les réseaux à propos de leurs charmants et adorables amis poilus. Et nous sommes ravis de les partager maintenant avec toi.

  • Un jour ma femme a rapporté un chaton à la maison et, tout en me racontant l’histoire abracadabrante de la découverte de cette petite boule de poils malade, elle me dit qu’elle lui trouvera un nouveau foyer dès qu’il sera guéri. Au début, je lui ai rappelé tous les jours qu’il fallait trouver quelqu’un à qui le donner. Finalement, cela fait un an que je suis réveillé tous les matins à 5 heures par quelqu’un qui me lèche le visage. Indice : ce n’est pas ma femme. © mpakmop / Pikabu
  • Petit, mon chien voulait toujours grimper sur mes genoux, mais il n’y arrivait pas, alors je l’aidais. Plus grand, il arrivait sans problème à sauter d’un bond sur mes genoux et restait assis là, et je le serrais dans mes bras. Maintenant il est vieux, et il veut toujours venir se coucher sur mes genoux, mais il a du mal à grimper, alors de nouveau, comme quand il était bébé, je l’aide à monter. Qu’est-ce que je l’aime ce vieux cabot ! © Chervonec14Ru / Twitter
  • Un jour, j’ai trouvé un chaton tout noir à mes pieds, il essayait de se glisser sous mon jean. Je me suis penché et je l’ai caressé, et voilà comment je suis devenu le propriétaire du plus merveilleux chat du monde. © MisterSmith / Pikabu

Comment voir la vie du bon côté

  • Je suis allé à une exposition féline, car je voulais trouver une petite chatte avec un pedigree. Mais face aux prix exorbitants pratiqués, je suis vite sorti de là. En rentrant à la maison, je suis tombé sur un chaton. Je me suis approché de lui et il est venu me lécher les chevilles, puis il s’est mis à miauler pour me réclamer de le prendre dans mes bras. J’ai pris le chaton et je suis rentré chez moi avec lui. Je l’ai nourri, lavé, brossé. Et Tigrou s’est avéré être tout aussi bien qu’un chat de race à 1000 euros. © “Подслушано” / Vk
  • Chaque année, pour les vacances, je me rends dans la même station balnéaire, et pourtant je n’y aime ni la ville ni l’hôtel, ni rien d’ailleurs. C’est juste que j’y ai un ami fidèle : un chat ! Oui, oui, tu as bien entendu : un chat. Tom (le chat) et moi nous promenons dans les rues, nous restons l’un près de l’autre tandis que je lis sur la terrasse, ou encore nous prenons un bain de soleil ensemble au bord de la piscine. Je lui parle, il m’écoute, et il me comprend. Tu sais, cela peut te paraître un peu fou, mais c’est la vérité ! Et le dernier jour, quand vient le moment du départ, c’est le cœur serré que je le quitte. Il me regarde partir dans le taxi, attendant que je lui fasse un dernier signe de tête pour lui dire ’’au revoir’’, avant que nous nous retrouvions l’année suivante. © “Палата № 6” / Vk

C’est la première fois que Ravioli voit ses chiots

  • Dans notre village vivait un homme qui ne pouvait se déplacer qu’en fauteuil roulant. Il avait l’habitude de faire ses courses avec l’aide de son chien. Pour cela, il l’équipait d’une sacoche dans laquelle il déposait l’argent et sa liste de courses. C’est ainsi que son chien apportait à son maître le pain, le beurre, les allumettes et tout le nécessaire dont il avait besoin et qu’il pouvait porter. Le seul article qu’il lui était interdit d’acheter, c’était les saucisses. Même s’il était très bien éduqué, le chien ne pouvait pas résister aux saucisses : elles n’arrivaient jamais jusqu’à la maison. © “Палата № 6” / Vk
  • Lors d’une de nos promenades, un chien nous a suivis. Il y avait beaucoup de monde dans la rue, et nous trouvions étonnant qu’il nous ait choisis nous plutôt que d’autres. Il était très maigre, presque sans plus aucun poils, l’air malade, et avec une queue et des oreilles bizarrement coupées. Il marchait lentement, car il avait des sortes de convulsions et, pour couronner le tout, une odeur désagréable de pourriture émanait de lui. On aurait dit qu’il n’allait pas survivre très longtemps. Il nous a tellement brisé le cœur que nous avons décidé de le recueillir, en dépit du fait que nous ne voulions pas adopter de chien. Nous l’avons appelé " Pelé " (à cause de son problème de poils), mais au bout de trois mois, il s’était tellement métamorphosé que " Pelé " est devenu " Peluche ". © ArinaLucifer / Pikabu
  • Près de notre maison de vacances dans un petit village, vivaient un chat et une adorable petite chatte. En été, papa avait l’habitude de leur laisser de la nourriture dans la rue dans des boîtes vides. Un jour, les chats ont découvert qu’un hérisson venait le soir après le festin, inspecter les restes des boîtes. C’est alors qu’ils ont commencé à partager avec lui, en lui laissant toujours quelque chose à manger. © tanuhama / Pikabu
  • Un soir, mon père est monté dans une rame de métro presque vide. Il y avait peu de gens et beaucoup de sièges libres. À une station, une chienne genre teckel est montée dans le wagon et s’est couchée sur le siège juste à côté de lui. Tranquille, elle s’est collée à lui, a sorti sa langue, lui a souri. Ils sont rentrés ensemble à la maison. © WinkingFox / AdMe.ru
  • Aujourd’hui, cela fait exactement deux mois que nous avons trouvé ce hérisson. Nous sommes heureux parce que les parasites, son faible poids — 150 grammes seulement quand on l’a découvert — son alopécie et sa cécité temporaire sont enfin derrière nous. Et depuis, cette mignonne petite créature ne peut plus s’éloigner de nous, ne serait-ce même pour une demi-heure. © over136clock / Pikabu
  • J’ai été témoin d’un accident de la route. Je suis allé porter secours au conducteur, je lui ai bandé la tête et je l’ai fait parler pour qu’il ne perde pas connaissance. Il m’a donné les clés de son appartement, son adresse et il m’a dit : “Va chez moi et donne à manger à Marie. Si tu veux, tu peux même dormir chez moi, et fais ce que bon te semble, mais n’oublie surtout pas de la nourrir”. L’ambulance est arrivée et il a été transporté à l’hôpital. Je me suis rendu chez lui, comme il me l’avait demandé, et j’ai essayé de trouver Marie pendant plus d’une heure. Je pensais qu’elle avait eu peur et qu’elle s’était cachée quelque part. C’est bien plus tard que j’ai appris que Marie n’était ni un chien ni un chat, mais un petit poisson rouge... © “Палата № 6” / Vk
  • Nous avons eu notre chat Carotte lorsque nous avons emménagé dans notre appartement. Les locataires précédents, des personnes âgées qui partaient en maison de retraite, nous ont demandé de ne pas nous débarrasser du chat et de nous en occuper, ils nous ont même proposé de l’argent. Nous avons accepté, et Carotte a vécu avec nous pendant 11 ans et a déménagé 5 fois ! © Ilana Schenker / Facebook
  • Ma chatte se nomme Zoé. Ses anciens propriétaires l’ont abandonnée lorsqu’ils ont changé d’appartement. Chaque fois que je fais mes cartons pour déménager, elle est déprimée. Elle pense certainement qu’elle va de nouveau être laissée toute seule, alors elle arrête de manger et de se laver, et devient léthargique. Tout va mieux dès lors que Zoé réalise qu’elle vient avec moi et que nous emménageons ensemble dans le nouveau lieu. En tous cas, elle peut se rassurer, car notre maison actuelle devrait être celle où nous vivrons pour toujours. Maintenant Zoé sera heureuse pour toujours. © Linda Culver / Quora
  • J’ai aménagé une cage pour ma perruche ondulée, car elle souffre d’une paralysie aux pattes. Elle est tombée malade voilà deux ans, et nous avons tout naturellement décidé de créer une demeure appropriée pour elle. Le vétérinaire pensait qu’elle ne vivrait que 6 mois, mais notre perruche est en pleine forme et mène pleinement sa vie d’oiseau : elle mange bien, chante, vole et gazouille. Parfois, j’ai vraiment l’impression qu’elle a oublié depuis longtemps déjà qu’elle a des problèmes avec ses pattes. © stanley004 / Pikabu
  • Samy était un véritable chat guerrier, il gardait sous son contrôle tout le quartier et se battait aussi bien avec les chats que les chiens. La seule faiblesse de Samy était notre famille, surtout mes filles qu’il chouchoutait comme si elles étaient ses propres bébés. Mais si après l’heure du coucher, elles se levaient ou sortaient de leur chambre, il les faisait revenir dans leurs lits. Eh oui, les chatons aussi ont besoin de sommeil. © Mindy Lou Johnston / Quora
  • Nous voulions adopter un chien. Nous sommes allés chez un éleveur, et nous nous étions décidés sur un. Cependant, mon mari m’a persuadée de réfléchir un peu avant de prendre notre décision et d’aller aussi voir des chatons ce même jour. J’ai accepté et, à contrecœur, nous avons parcouru 80 km. Une fois arrivés, alors que je me promenais en rêve avec un magnifique chien, une boule de poils toute grise est venue sur mes genoux et s’y est endormie. Je n’ai toujours pas de chien, mais depuis j’ai un chat que j’adore. © Анна Еронина / Facebook

Et toi, quels souvenirs ou quelles histoires gardes-tu de tes animaux de compagnie ? As-tu connu des moments qui prouvaient que toi et tes animaux, vous formiez une vraie famille ? Nous adorerions lire tes histoires dans les commentaires.