Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

18 Espèces de papillons qui nous subjuguent par leur beauté

1-2-
628

Il n’y a pas de printemps sans de jolis petits papillons qui volent de fleur en fleur. D’ailleurs, si on y fait bien attention, on peut en voir en d’autres saisons. On peut même trouver de jolis cocons sur les branches des arbres. Peu importe qu’ils soient minuscules ou gros comme la main, ils nous captivent par leurs couleurs, la forme originale de leurs ailes, et cet air magique et gracieux lorsqu’ils volent. Comme tous les insectes, leur présence est fondamentale dans la nature, puisqu’ils pollinisent les fleurs. Effectivement, les papillons sont des êtres formidables, et certaines espèces sont tellement rares et curieuses que ça vaut la peine de mieux les connaître.

Chez Sympa, nous aimerions te faire découvrir le charme des plus beaux et des plus curieux papillons du monde. Prépare-toi à un spectacle haut en couleurs !

1. Papillon de cristal (Greta oto)

On l’appelle ainsi parce que ses ailes sont transparentes. Cette espèce vit dans les zones humides d’Amérique centrale et du Sud. Elle effectue généralement de longues migrations entre le Mexique et le Panama, et se nourrit du nectar des fleurs tropicales. Au stade adulte, ces spécimens atteignent une envergure de 5,5 à 6 cm.

2. Papillon “88” (Diaethria anna)

Les lignes noires sur les ailes de ce papillon forment le numéro 88, ou parfois 89, d’où son nom. Il habite les zones tropicales du Mexique au Costa Rica, bien que des spécimens aient été rencontrés en Colombie et au Texas. À l’âge adulte, ils aiment se nourrir de fruits en décomposition. Il existe une autre espèce très similaire qui vit entre le Mexique et l’Argentine, appelée Diaethria clymena, dont les ailes portent également le même numéro.

3. Papillon zébré (Heliconius charithonia)

En 1996, ce magnifique papillon a été déclaré papillon officiel de la Floride (États-Unis), bien que son habitat naturel s’étende essentiellement à l’Amérique centrale, l’Amérique du Sud, et aux Caraïbes. Les lignes blanches et jaunes dessinées sur ses ailes noires rappellent beaucoup la fourrure des zèbres. Lorsqu’il atteint son stade adulte, cet insecte se nourrit de pollen et de nectar. C’est pour cette raison qu’il peut vivre jusqu’à trois mois, contrairement aux autres espèces. Un autre fait étrange concernant le papillon zèbre, c’est qu’il aime virevolter par groupes de 70 membres maximum, et qu’ils dorment tous ensemble au même endroit.

4. Papillon drapeau argentin (Morpho epistrophus argentinus)

Ses couleurs vont du bleu clair au blanc, et on le trouve dans une grande partie de la zone mésopotamienne argentine. Depuis 2017, il fait officiellement partie des symboles naturels de la province de Buenos Aires. On peut facilement l’observer de décembre à mars, et parfois même jusqu’en mai, car de par sa taille et ses couleurs, il ne passe jamais inaperçu. Mais malheureusement, en raison de la destruction de son habitat, sa population a tendance à décroître.

5. Papillon hibou (Caligo)

La première chose qui nous frappe quand on voit ce papillon, c’est sa taille imposante : il a une envergure de 20 cm. Les motifs de ses ailes, qui ressemblent aux yeux d’un hibou, sont également très frappants. Il vit surtout dans les régions boisées du sud du Mexique au sud du Brésil, ainsi qu’à Trinidad et Tobago.

6. Mormon bleu (Papilio polymnestor)

On peut rencontrer ces papillons toute l’année au Sri Lanka et dans le sud de l’Inde, même au beau milieu du trafic urbain. Cependant, ils apparaissent plus fréquemment pendant et après la mousson. Les mâles aiment prendre des bains de soleil et se poser dans les flaques d’eau. Ils sont difficiles à attraper car ils volent très vite et changent fréquemment de trajectoire. Ces papillons sont connus pour être les principaux pollinisateurs de la cardamome, une des plantes dont ils tirent leur nourriture.

7. Feuille morte du chêne (Gastropacha quercifolia)

Lorsque ce papillon est posé, il ressemble à une feuille morte, d’où son nom. Il vit essentiellement en Europe, au Japon et en Chine, où il a des habitudes crépusculaires ou nocturnes, ce qui lui fait ressembler à un papillon de nuit. Les femelles sont considérablement plus grandes que les mâles, mesurant entre 5 et 9 cm d’envergure.

8. Paon-du-jour (Aglais io)

Les couleurs vives de ce papillon, ainsi que les cercles dessinés sur ses ailes, rappellent des plumes de paon. Cependant, ces superbes caractéristiques servent surtout à repousser ses prédateurs, comme les oiseaux et les rongeurs. Il vit essentiellement en Asie et en Europe. On peut le rencontrer dans les jardins, les pâturages et les forêts. Lorsqu’il vole, ses ailes produisent un son perceptible à l’oreille humaine, un autre de ses mécanismes de défense.

9. Isabelle (Graellsia isabellae)

C’est l’une des plus belles espèces de papillons européens, non seulement en raison de sa couleur, mais aussi par sa forme. Il doit son nom à la personne qui l’a découvert, qui a voulu rendre hommage à la reine Isabelle II d’Espagne. C’est une espèce nocturne, on ne peut donc l’observer que pendant les nuits des mois de mai et juin. On le rencontre essentiellement en France et en Espagne, bien que dans ce dernier pays, il ait été déclaré “espèce d’intérêt spécial”, car les lumières de la ville l’attirent fortement, et ça l’empêche de s’accoupler.

10. Grand mars changeant (Apatura iris)

Contrairement aux autres espèces de papillon, celui-ci ne se nourrit pas du nectar des fleurs, mais préfère la sève des arbres, la chair en décomposition, l’urine et les excréments d’animaux. Il est également attiré par la sueur humaine. Son habitat naturel comprend les forêts tropicales ainsi que les rivières d’Europe et d’Asie de l’Est. Les écailles sur les ailes de ces papillons reflètent la lumière en lui donnant un effet métallisé.

11. Gloire du Bouthan (Bhutanitis lidderdalii)

Comme son nom l’indique, ce papillon est originaire du Bhoutan. La combinaison de couleurs qu’il arbore ainsi que sa forme le placent sur la liste des spécimens les plus rares et les plus curieux à observer, et il est protégé par la loi indienne. Il se déplace entre les cimes des arbres et ne descend presque jamais au sol. Son corps et ses ailes dégagent un délicieux arôme qui reste dans l’air plusieurs jours après sa mort.

12. Papillon morpho (Morpho)

Ce magnifique papillon se rencontre facilement au Mexique et dans les zones tropicales d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Il se distingue aisément dans la nature grâce à sa grande taille et à sa couleur bleue. Mais, en réalité, il n’est pas bleu, cet effet est produit par les écailles de ses ailes qui reflètent les différentes échelles de la lumière. Au stade adulte, ce papillon se nourrit de sève, de fruits fermentés, de champignons et de chair en décomposition. Étant donné qu’il absorbe les différents poisons des plantes dont il se nourrit, il est toxique pour ses éventuels prédateurs.

13. Machaon​ (Papilio machaon)

Voici une autre belle espèce européenne, aux habitudes diurnes, également très facile à voir en raison de sa taille et de sa couleur éclatante. Cependant, dans certaines régions, la population de ces papillons a diminué en raison de l’utilisation de pesticides sur les cultures de fenouil et de carottes, dont ils se nourrissent lorsqu’ils sont au stade de larve ou de chenille.

14. Rose pourpre (Pachliopta hector)

Les couleurs vives de ce beau papillon lui servent de défense. En le voyant, ses prédateurs comprennent que ce n’est pas un insecte comestible, car comme bien souvent dans la nature, les animaux de couleurs voyantes sont aussi les plus toxiques. Dans le cas de ce papillon, c’est parce qu’il absorbe les toxines des plantes dont il se nourrit. Il est très facile de l’observer en Inde et au Sri Lanka. Sa métamorphose est rapide. De l’œuf au stade adulte, il s’écoule de 39 à 47 jours, et à peine sortis de leur chrysalide, ces papillons migrent en groupes vers d’autres régions afin de s’accoupler.

15. Ornithoptère de la Reine Alexandra (Ornithoptera alexandrae)

Ce n’est pas pour rien que ce papillon est considéré comme le plus grand du monde, avec une envergure pouvant atteindre 28 cm. Cependant, sa zone d’habitat est plutôt réduite, car il vit dans les forêts tropicales du nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il se nourrit d’une seule variété de plante grimpante qui sert également de nid pour l’unique œuf que la femelle pond. Lorsque ce dernier éclot, la chenille se nourrit de cette même plante. La loi du pays où il vit le protège, car sa population est en danger à cause du braconnage et de l’exploitation forestière.

16. Machaon émeraude (Papilio palinurus)

Les écailles de ce papillon reflètent la lumière du soleil sous la forme d’une couleur vert émeraude. Cette espèce vit dans les pays du sud-est asiatique. Elle aime le nectar des fleurs d’agrumes, et sa taille est assez grande, étant donné que ses spécimens peuvent mesurer jusqu’à 10 cm d’envergure.

17. Papillon Ulysses (Papilio ulysses)

Il vit en Australie, en Nouvelle-Guinée et dans l’archipel des Moluques. C’est le symbole touristique du Queensland, un État australien. C’est un papillon de grande taille, dont l’envergure peut atteindre 14 cm. Lorsqu’il est en vol, sa belle couleur bleu électrique n’est pas visible, car la lumière se reflétant sur ses ailes les rend grises afin de lui servir de camouflage. Cependant, les mâles sont facilement attirés par les objets bleus, qu’ils confondent avec les femelles.

18. Vulcain (Vanessa atalanta)

Le papillon Vulcain se rencontre sur presque tous les continents de notre planète. Il aime les zones tempérées. Certaines sous-espèces préfèrent hiberner, tandis que d’autres migrent vers des endroits plus chauds. Dans ce dernier cas, ils volent à haute altitude, profitant des vents pour économiser leur énergie.

Lequel de ces papillons est le plus beau selon toi ? Y a-t-il un autre insecte qui te fascine et sur lequel tu aimerais en apprendre plus ? Y a-t-il beaucoup de papillons là où tu vis ? Laisse tes messages et photos dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

1-2-
628