Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Choses habituelles qui peuvent coûter la santé et même la vie de nos animaux de compagnie

Chaque propriétaire de chien ou de chat a une attitude différente à l’égard de son animal de compagnie : certains étudient une tonne de livres sur ce sujet et mettent en œuvre toutes les informations reçues, alors que d’autres rencontrent leur futur compagnon par pur hasard et n’ont tout simplement pas le temps de s’y préparer. Cependant, même les propriétaires idéaux peuvent parfois ignorer certaines informations très importantes qui pourraient un jour sauver la santé de leur animal préféré.

Chez Sympa, nous ne savons pas à quel point tu es familier avec les dangers que ton chien ou ton chat rencontre dans son quotidien, mais dans le cas où tu ignorerais certaines informations, nous avons décidé de créer une petite sélection qui pourrait bien t’aider un jour.

1. Le désodorisant

Les désodorisants peuvent influencer la fonction thyroïdienne de ton chat. S’il commence soudainement à perdre du poids, à trop manger et à se comporter dans son ensemble de manière inhabituelle, cela peut être dû à une exposition prolongée au désodorisant.

En fait, ces appareils contiennent souvent des retardants, c’est-à-dire des substances qui sont destinées à freiner la propagation des incendies, et ce sont eux qui affectent la thyroïde : ils la forcent progressivement à produire de plus en plus d’hormones.

Donc, finalement, un animal qui vit dans un appartement où les désodorisants sont régulièrement utilisés, peut développer une hyperthyroïdie. Autrement dit, un dysfonctionnement de la thyroïde.

2. Les bulles de savon

La plupart des chiens et des chats adorent chasser les bulles de savon et les attraper. Il est donc très important d’utiliser uniquement des bulles spéciales pour animaux, car elles ne contiennent pas de substances toxiques et ne peuvent donc pas provoquer de nausées ou de diarrhées.

En effet, autoriser ton animal à attraper des bulles de savon ordinaires pourrait mener à une intoxication alimentaire. En outre, le savon ainsi que les autres substances présentes dans le liquide peuvent endommager les yeux de ton animal.

3. Les fleurs

Il n’existe probablement pas de chat qui n’ait jamais essayé de manger quelques fleurs de son propriétaire. Certains trouvent ça mignon, mais d’autres cachent les plantes dans des endroits inaccessibles à leur animal, et ont bien raison de le faire.

Sans que nous le sachions, nous gardons souvent dans notre appartement une assez grande quantité de fleurs vénéneuses. Bien qu’elles ne soient pas dangereuses pour les humains, un chaton peut gravement s’empoisonner (ou pire encore) en ne mangeant qu’une ou deux feuilles. Notamment, les plantes qui sont considérées comme étant les plus toxiques pour les chats, sont l’alocasia, l’aloe, l’asparagus, l’azalée, le bégonia, le coleus, les fleurs de Lune, ainsi que de nombreuses autres plantes qu’on retrouve très souvent dans les maisons.

Et voici celles qui peuvent être données en pâture à nos animaux bien-aimés : le bambou, la gloxinia, la zinnia, la violette et autres.

Cependant, les animaux n’ont pas toujours besoin de mâcher ou de lécher la plante : se trouver quelque temps à côté d’elle peut s’avérer très dangereux. Surtout, s’il s’agit de lys ou de muguets.

Une histoire désagréable est arrivée à la propriétaire d’un chat : “Au travail, notre chat jouait avec des fleurs de lys. Il ne les mangeait pas et ne faisait que les frapper avec sa patte. Au début, nous en avons ri, mais ensuite une voix intérieure m’a dit que quelque chose n’allait pas”. Et il s’est avéré que la jeune fille avait tout à fait raison : pour les chiens et les chats, même une quantité minime de pollen de lys est capable d’empoisonner un animal.

Heureusement, tout va parfaitement bien avec ce chat-là : la propriétaire s’est rendue à la clinique à temps, et les vétérinaires ont rapidement pu le soigner.

4. Les avocats

La peau, les feuilles, ainsi que le noyau de ce fruit contiennent de la persine, une substance toxique. Il est important de comprendre que ce poison se trouve également dans la pulpe, mais en très petites quantités. La persine est extrêmement dangereuse pour les animaux, surtout pour les chiens : au mieux, ils s’en tireront avec des maux d’estomac. Et, d’ailleurs, cela ne concerne pas uniquement les animaux.

Parfois, les propriétaires d’oiseaux les laissent mordiller le noyau des avocats, et ces expériences se terminent souvent par leur mort.

Bien entendu, cela ne signifie pas qu’un morceau de fruit accidentellement avalé fera du mal à l’animal, mais mieux vaut quand même ne pas tenter de destin.

5. Le shampoing

Le problème du lavage est particulièrement important pour les propriétaires d’animaux sans fourrure, et la plupart des gens optent pour des shampoings pour enfants ou utilisent tout simplement le leur. Le problème est que les humains et les animaux ont des équilibres du pH différents, et les produits qui nous sont destinés ont donc un tout autre effet sur la peau des chats et des chiens.

En cas d’utilisation régulière, l’équilibre de la peau de ton animal changera, ce qui mènera finalement à la destruction de sa couche supérieure, et rendra l’animal vulnérable à divers parasites. Des démangeaisons et des desquamations peuvent également apparaître. C’est pour cette raison que les vétérinaires recommandent de n’utiliser que des shampoings pour animaux qui ont une formule spéciale qui convient aux chiens et chats.

6. La pâte au levain

Eh oui, de nombreux animaux de compagnie insatiables seraient extrêmement heureux d’en profiter. Surtout qu’à première vue, la pâte semble être un aliment plutôt inoffensif. Cependant, ce n’est pas tout à fait le cas.

Une fois dans l’estomac d’un chien ou d’un chat, elle commence à gonfler, remplissant ainsi tout l’espace disponible. L’animal peut en vomir et souffrir quelque temps de ballonnements, mais dans les cas particulièrement graves, une telle friandise peut devenir fatale.

7. Les médicaments contenants de la perméthrine

De nombreux insecticides (les gouttes, colliers anti-puces, etc.) contiennent de la perméthrine : un produit chimique destiné à détruire les parasites, et qui est extrêmement toxique pour les chats, car il prend énormément de temps à sortir du corps. D’ailleurs, cette substance est dangereuse pour les chiens aussi, mais pas à ce point.

Il ne faut en aucun cas traiter les chats avec des produits anti-puces destinés aux chiens (même aux espèces de petite taille), car ceux-ci contiennent généralement une dose de perméthrine que nos pauvres chatons n’arrivent pas à supporter

Si ton chat léche un produit contenant de la perméthrine, il commencera sûrement à baver abondamment. Il arrive parfois que des spasmes musculaires commencent, et, dans certains cas, la rencontre du chat et de cette substance mène à un résultat fatal.

Lors de l’achat d’un remède antiparasitaire, fais attention à la composition : tu devrais éviter les produits contenant de la perméthrine.

8. Le thon

Contrairement à la croyance populaire, le thon est loin d’être la meilleure nourriture pour les chats. Oui, il n’y a rien de mal à en donner de temps en temps en guise de friandise, mais il n’est pas conseillé d’inclure ce poisson dans la ration alimentaire quotidienne de l’animal, car il contient du mercure. Il y en a bien évidemment une toute petite quantité, mais manger du thon régulièrement mènera à l’accumulation progressive de cette substance dans le corps de l’animal de compagnie.

En outre, le thon contient très peu de vitamine E, qui est vital pour les animaux. Le manque de cette vitamine peut entraîner une panstéatite, parfois appelée maladie de la graisse jaune (il s’agit d’une inflammation du tissu adipeux).

9. La cuvette des toilettes

De nombreux propriétaires de chats et de chiens adorent montrer au monde entier comment leur animal domestique boit l’eau des toilettes, et en font souvent le sujet de plaisanteries. Cependant, cette habitude risque de coûter la santé de leur animal, voire pire encore.

Il est évident que personne ne laissera son animal de compagnie boire dans des toilettes qui viennent d’être nettoyées avec un produit chimique à cet effet. Mais en fait, le problème est que l’eau des toilettes n’est jamais propre : d’une manière ou d’une autre, des bactéries s’y accumulent et peuvent provoquer diverses réactions, commençant par de simples nausées, et finissant par un empoisonnement.

D’ailleurs, ce ne sont pas les seuls dangers qui peuvent survenir : l’animal peut glisser et tomber la tête la première dans l’eau. Dans certaines circonstances, les chats ou les chiens n’arrivent pas à s’en sortir tout seuls.

Bien que, dans la plupart des cas, les risques sont minimes, mieux vaut quand même en faire un peu trop qu’espérer que la chance soit de ton côté.

Et toi, qu’évites-tu de donner à ton animal de compagnie ? Peut-être y a-t-il d’autres choses dangereuses auxquelles nous ne faisons pas assez attention ? Partage ton avis dans les commentaires !